Travail

5 faits sur la vie d’une barmaid

5 faits sur la vie d’une barmaid

  Photographe : Charles Briand

Travail

5 faits sur la vie d’une barmaid

Joëlle Robillard, 29 ans, travaille dans les bars depuis 11 ans et au Verre Bouteille à Montréal depuis 2 ans. Voici 5 faits sur son quotidien de barmaid.

1. C’est comme organiser un party chaque soir.

En débutant, il faut s’assurer que tout est en place: il faut remplir les frigos, créer l’ambiance, allumer les bougies, placer la salle et préparer la musique. Durant la soirée, on s’assure que tout le monde est bien, on prend des shooters avec les clients, et à la fin, on fait le ménage!

2. Derrière le bar, on est une figure d’autorité.

Quand un client s’endort et qu’il n’est plus capable de parler clairement, je ne le sers plus. On appelle des taxis ou on garde les clés de ceux qui ne sont pas en mesure de conduire. Ils sont reconnaissants le lendemain. Pour les habitués, on devient une personne de confiance.

 

3. Le cliché est vrai: la barmaid est convoitée!

Oui, j’avoue, on est un peu vue comme une «rockstar». Souvent, les clients trop timides pour approcher les femmes pratiquent leur technique de charme sur nous.

4. Il y a toujours un gars avec nous.

On travaille rarement à deux filles seules. Si jamais on a à intervenir dans une situation qui nécessite de la force, on a du renfort.

5. Ça peut devenir un style de vie. Il faut aimer l’univers des bars et prendre un verre. Pour la plupart, on est des oiseaux de nuit! Souvent, quand on a un soir de libre, on sort aussi. Et ce n’est pas rare de voir d’anciennes barmaids revenir à temps partiel, parce qu’elles s’ennuient.

 

Commentaires
Partage X
Travail

5 faits sur la vie d’une barmaid

Se connecter

S'inscrire