Travail

5 faits sur la vie d'une coiffeuse

5 faits sur la vie d'une coiffeuse

Charles Briand Auteur : Coup de Pouce Crédits : Charles Briand

Travail

5 faits sur la vie d'une coiffeuse

Kim Allard est coiffeuse depuis 30 ans et travaille dans le même salon depuis 22 ans. Celle qui a choisi le même métier que sa mère et sa grand-mère nous confie cinq faits inusités sur son quotidien.

1. On a des échardes... de cheveux!
Des petits bouts de cheveux frais taillés, c'est comme des aiguilles: ça rentre dans la peau comme des échardes. On en a régulièrement, surtout dans les pieds, l'été, quand on porte des sandales. Mais aussi dans les bras et... dans les seins. Ça fait mal, ça peut s'infecter, et parfois, même, une petite intervention chez le médecin s'impose.

2. On sait qui sont les vedettes de l'heure.
Beaucoup d'hommes arrivent avec une photo de George Clooney dans leur portefeuille. C'est le look le plus demandé depuis plusieurs années! Côté femmes, si Jennifer Aniston a eu la cote longtemps, aujourd'hui, c'est Maripier Morin qui remporte la palme. Lorsqu'elle change de look, la semaine suivante, on me le demande deux ou trois fois assurément.

3. On gère beaucoup de crises.
«Ma coloc m'a coupé les cheveux!», «J'ai essayé de me "bleacher" à la maison», «On m'a vendu cette couleur à la pharmacie», «Je voulais me couper les cheveux moi-même». On peut essayer de rattraper, mais on n'est pas des magiciennes!

4. On se tient en forme.
De 9 à 12 heures d'affilée à être debout, c'est très exigeant pour le corps! On va au gym, on pratique le yoga, on fait de la course et on prend régulièrement rendez-vous, non pas chez le coiffeur, mais chez l'ostéopathe et la massothérapeute. Bursites, tendinites, maux de dos ou d'épaules, varices... On n'est pas à l'abri de tout ça, surtout à cause des mouvements répétés et des bras en l'air.

5. On pratique le plus beau métier du monde!
Travailler au salon, c'est un pur bonheur! Le matin, il y a déjà des rires et de la musique, et les gens viennent pour qu'on leur fasse plaisir. On gâte nos clientes, et elles se sentent chouchoutées. Je fais le tour de plusieurs salons en tant que formatrice et je n'ai jamais entendu parler d'une coiffeuse en burnout! 

À LIRE AUSSI: Votre métier en 5 questions: enseignante au primaire

 

Commentaires
Partage X
Travail

5 faits sur la vie d'une coiffeuse

Se connecter

S'inscrire