Psychologie

3 questions sur le sadomasochisme

3 questions sur le sadomasochisme

Shutterstock Photographe : Shutterstock Auteur : Coup de Pouce

Psychologie

3 questions sur le sadomasochisme

Nous avons posé 3 questions à Carlos Séguin, auteur d’un essai sur le sadomasochisme. Il nous éclaire.

Nous avons posé trois questions à Carlos Séguin, auteur d'un essai sur le sadomasochisme. Il nous éclaire.

Qu'avez-vous découvert notamment au cours de vos recherches?

Que les fantasmes teintés de violence ont toujours existé, et que le sadomasochisme n'est pas uniquement une affaire de violence brutale! Il est d'abord et avant tout théâtral. Il s'agit de jeux de rôles dans lesquels une forme de violence, plus ou moins importante, peut exister.

Quel est le préjugé le plus fréquent à l'endroit du sadomasochisme?

Ce n'est pas parce qu'un masochiste aime être humilié sexuellement qu'il souhaite être battu par une gang de jeunes dans la rue! Le sadomasochisme est polymorphe: certaines pratiques choquent énormément parce qu'elles sont associées à la torture, alors que d'autres sont beaucoup plus douces, comme être menotté. On fait rarement allusion à ce spectre très large quand on parle de sadomasochisme. On définit le SM comme une sexualité de la terreur et on oublie de préciser qu'il existe une multitude d'aspects qui n'ont rien à voir avec la violence sévère.

Le SM est-il en train de se démocratiser?

Je ne sais pas. Mais force est de constater que certains romans ont une influence sur les gens. Ils sont plus ouverts, en parlent davantage, se renseignent sur le sujet. Par ailleurs, les femmes se réclament désormais le droit d'écrire sur le sadomasochisme. Des barrières sont tombées, des tabous disparaissent. Les lectrices s'emparent des romans érotiques SM sans se cacher. Une tendance qui est loin de disparaître!

Le Sadomasochisme - Découvrir les dédales obscurs de la sexualité, Carthagène, 2014, 92 p., 14,95$.  

Extrait tiré du sondage What exactly is an unusual fantasy?, par Christian C. Joyal, Amélie Cossette et Valérie Lapierre, de l'Université du Québec à Trois-Rivières.  

 

 

Commentaires

Partage X
Psychologie

3 questions sur le sadomasochisme

Se connecter

S'inscrire