Vie de famille

L'épicerie coûte toujours plus cher. Pourquoi?

L'épicerie coûte toujours plus cher. Pourquoi?

L'épicerie coûte toujours plus cher. Pourquoi? Photographe : iStock Auteur : Cécile Gladel

Vie de famille

L'épicerie coûte toujours plus cher. Pourquoi?

Vous trouvez que votre facture augmente? Vous avez bien raison. Et 2015 ne sera pas différente. Voici les aliments qui subiront les plus grosses augmentations et quelques applications pour profiter des meilleurs prix

Le prix des aliments a connu une importante augmentation en 2014. Une inflation de 2,8% en moyenne. Et la tendance sera la même en 2015.

La viande, en grande partie responsable du gonflement des factures, a augmenté de 12,8%. Alors qu'on a dû payer 5,9% plus cher pour le poisson, la hausse du prix du bacon a atteint les 25%. La bonne nouvelle: les augmentations du côté de la viande devraient être moins importantes au cours de l'année qui vient.

Selon le professeur Sylvain Charlebois de l'Université de Guelph, qui produit le Rapport sur les prix alimentaires à la consommation 2015, la situation sera plus difficile pour les amateurs de fruits et légumes. «Nous anticipons une hausse plus importante pour les fruits et légumes. Mais pour le pain, les céréales, les produits laitiers, les œufs et les noix, les hausses seront plus modestes, et les consommateurs pourront espérer des rabais», précise-t-il.

La faute aux changements climatiques et au dollar

Les changements climatiques et la météo influencent grandement le prix des aliments. «C'est l'élément le plus imprévisible. Les sécheresses et les inondations influent beaucoup sur les prix des matières premières et entraînent souvent une flambée des prix quelques mois plus tard», explique Sylvain Charlebois.

Outre les humeurs de la météo, la valeur du dollar canadien fait également fluctuer le prix des aliments importés. «Puisque nous importons des milliards de dollars en produits alimentaires chaque année, la faiblesse du dollar a un impact sur le pouvoir d'achat des importateurs canadiens. En contrepartie, la marge entre le prix des produits importés et les produits domestiques pourrait diminuer, offrant ainsi à certains producteurs locaux un meilleur avantage concurrentiel», souligne-t-il.

Augmentations à venir

Prévision des augmentations pour 2015 selon l'institut alimentaire de l'Université Guelph

Prix global du panier d'épicerie: de 0,3 à 2,4%
Viande, poisson et fruits de mer: de 3 à 5%
Produits laitiers et œufs: de - 1 à + 1%
Pains et céréales: 0 à 2%
Fruits et noix: 1 à 3%
Légumes: 3 à 5%

Le saviez-vous?

Les emballages du bacon, du yogourt, des confitures, des biscuits, du jus d'orange, du poisson et des conserves rapetissent même si le prix reste le même.

3 applications à découvrir

Flipp permet de trouver les circulaires et de découper virtuellement les aliments choisis.

Zweet permet d'accumuler des rabais supplémentaires.

Ta circulaire donne accès aux circulaires d'épicerie de la région de Québec.

Commentaires

Partage X
Vie de famille

L'épicerie coûte toujours plus cher. Pourquoi?

Se connecter

S'inscrire