13 ans et plus

4 trucs pour aborder la notion de consentement avec son ado

4 trucs pour aborder la notion de consentement avec son ado

  Photographe : iStockphoto

13 ans et plus

4 trucs pour aborder la notion de consentement avec son ado

Parler de consentement avec notre fille ou notre garçon, c'est primordial. Geneviève Labelle, sexologue et psychothérapeute, nous donne des pistes pour aborder le sujet sans l'effaroucher.

1. Amorcer une discussion: Impossible d’entrer une idée de force dans la tête d’un ado. On aborde donc le consentement avec notre jeune sous forme d’échange dans lequel on partage notre point de vue sur le sujet et on lui pose des questions sur le sien. «Dès qu’on suscite la réflexion, on est sur la bonne voie», indique Mme Labelle.

2. Se servir de l’actualité: On peut utiliser les événements qui se produisent dans l’actualité ou dans sa série télé préférée (qu’on écoute avec lui) pour commencer la discussion. Ces exemples concrets permettent d’expliquer facilement ce concept simple, que Mme Labelle résume ainsi: «Il y a consentement quand les deux personnes disent oui à quelque chose. C’est tout.»

3. L’inciter à parler avec son partenaire: On explique à notre ado que, dans le doute, il gagne à demander à son partenaire s’il est à l’aise. «Le consentement ne concerne pas uniquement la pénétration. Il se renouvelle au fil de la progression des caresses», souligne Geneviève Labelle.

4. Regarder une vidéo: Finalement, la sexologue suggère de regarder avec lui la vidéo humoristique sur le consentement, dans laquelle on compare les activités sexuelles à l’action de boire du thé. Cette vidéo, dont la version québécoise est narrée par Bernard Derome, est un incontournable selon elle: tv.uqam.ca/consentement-pas-si-complique-finalement

 

 

Commentaires

Partage X
13 ans et plus

4 trucs pour aborder la notion de consentement avec son ado

Se connecter

S'inscrire