Entretien

8 dangers cachés de la maison et les trucs pour y remédier

8 dangers cachés de la maison et les trucs pour y remédier

  Photographe : istockphoto.com

Entretien

8 dangers cachés de la maison et les trucs pour y remédier

Moisissures, acariens, gaz radioactif et pots à fleurs inflammables; on n’est pas totalement en sécurité dans nos maisons!

1. Une hotte de cuisinière qui risque de s’enflammer

Si la hotte accumule les années de service — il n’existe pas de règle précise sur le nombre d’années —, on nettoie les conduits de la hotte. «Des entreprises spécialisées peuvent le faire pour vous», précise Louise Desrosiers.

2. Du plomb dans l’eau

«Avant de s’alarmer, on s’informe auprès de notre municipalité pour savoir si notre entrée de service représente un danger potentiel », indique Denis Gauvin, expert de la question à l’Institut national de santé publique du Québec. Les solutions en cas de problème: utiliser un filtre à eau ou un pichet filtrant certifié NSF/ANSI no 53 pour la réduction du plomb (indiqué sur l’emballage) ou boire de l’eau embouteillée!

3. Un foyer à l’éthanol pas toujours étanche

«On se méfie des appareils bas de gamme vendus sur internet. Beaucoup ne sont pas sécuritaires», avertit Louise Desrosiers, du Service de sécurité incendie de la Ville de Montréal. On opte pour un appareil qui répond à la norme canadienne ULC/ORD-C627.1- 2008 Unvented Ethyl Alcohol Fuel Burning Decorative Appliances. On utilise ces foyers d’ambiance uniquement dans les grandes pièces aérées — jamais dans les chambres ou les salles de bains — et on les manipule avec soin, en respectant les directives du fabricant.

4. Du radon dans le sous-sol

«Santé Canada recommande aux propriétaires de mesurer la quantité de radon dans leur sous-sol. On peut le faire en se procurant une trousse de mesure en ligne ou à la quincaillerie», explique André Fauteux, spécialiste de la maison saine et éditeur du magazine La maison du 21e siècle. Si la quantité dépasse la norme (200 becquerels par m3), il existe des solutions, comme le colmatage des fissures qui corrige le problème.

5. Une cigarette dans le pot de fleurs

Pour remplacer le cendrier, on utilise un contenant métallique dans lequel on met du sable humide.

6. La sécheuse trop sèche

«On nettoie ce conduit à l’aide d’un aspirateur au moins deux fois par année», recommande Louise Desrosiers, chef de la section à la prévention au Service de sécurité incendie de la Ville de Montréal. Aussi, on ne fait pas sécher à la machine les tissus ayant été en contact avec une substance inflammable, comme l’essence, les solvants ou l’huile à massage, même en les lavant préalablement. Sinon, au contact de l’air chaud, ils risquent de s’enflammer.

7. Une armée d’acariens

Ce qui est bon à savoir, c’est que les acariens s’hydratent en absorbant l’eau par la peau. Quand l’air est sec, ils meurent. Quand c’est humide, ils se reproduisent! En gardant un taux d’humidité de 45% et moins, on réduit notre exposition possible à cet allergène, qui peut être présent partout dans la maison.

8. Des moisissures dans les murs

En cas de problème, on réagit rapidement en colmatant l’infiltration et en nettoyant les zones contaminées.

 

Commentaires
Partage X
Entretien

8 dangers cachés de la maison et les trucs pour y remédier

Se connecter

S'inscrire