Entretien

10 trucs pour réduire notre facture d’électricité

10 trucs pour réduire notre facture d’électricité

  Photographe : istockphoto.com

Entretien

10 trucs pour réduire notre facture d’électricité

On peut mettre notre compte d’Hydro au régime en adoptant des gestes simples et peu coûteux.

1. On s’attaque aux infiltrations d’air

Le chauffage accapare plus de 50% de notre facture d’électricité. Là où on peut intervenir, c’est en éliminant les infiltrations d’air, source de pertes de chaleur. Comment? En installant des coupe-bise autour des portes, en calfeutrant le châssis des fenêtres là où c'est nécessaire à l’aide d’isolant, en mettant un isolant sur les plaques des boîtes électriques donnant sur les murs extérieurs et en scellant les joints de ventilation des conduits de la sécheuse, du ventilateur de la salle de bains et de la hotte de la cuisinière.

2. On laisse tomber le foyer à bois

L’époque où il était plus rentable d’utiliser le foyer à bois pour chauffer la maison est révolue. «Avec la corde de bois à plus de 100$, le chauffage électrique devient plus économique», affirme Dave Gosselin, de Négawatts Production, un organisme spécialisé en efficacité énergétique. Qui plus est, le chauffage au bois est plus polluant.

3. On préfère la douche au bain

Ah, qu’il est agréable de prendre un bon bain l’hiver! Mais l’eau chaude n’est pas gratuite. Le chauffe-eau monopolise jusqu’à 20% de notre consommation énergétique. Pour réduire ce pourcentage, on privilégie une douche (de 5 à 8 minutes) plutôt qu’un bain, qui nécessite au moins 150 L d’eau, soit le double de la douche. On réduit encore plus notre consommation d’eau chaude en installant sur la pomme de douche un interrupteur de débit qu’on actionne lors du savonnage.

4. On programme nos thermostats

En remplaçant les thermostats bimétalliques par des thermostats électroniques, beaucoup plus précis, on économise jusqu’à 10% sur notre facture de chauffage. L’autre avantage de ces thermostats nouvelle génération, c’est qu’ils sont programmables, ce qui permet de régler la température selon notre mode de vie. On recommande de baisser le thermostat de quelques degrés la nuit et lorsqu’on est au travail. Cela diminue la consommation d’énergie sans nuire à notre confort.

5. On combat l’excès d’humidité

Plus l’air est saturé d’humidité, plus on consomme d’énergie pour chauffer. L’humidité relative dans la maison devrait osciller entre 30 et 50%. Mais, en cuisinant ou en prenant de longues douches, on peut dépasser les 50%. «On doit alors ventiler la maison en activant la hotte de la cuisinière ou en ouvrant une fenêtre pendant une dizaine de minutes. Même par temps froid, c’est un geste écoénergétique, car l’air glacial est toujours plus sec que l’air intérieur», affirme André Dumont, inspecteur en bâtiment chez Inspecteur D. On mesure le taux d’humidité à l’aide d’un hygromètre, en vente dans les quincailleries.

6. On modernise notre système d’éclairage

L’éclairage représente de 5 à 10% de notre facture d’électricité. On réduit ce poste de consommation en remplaçant nos ampoules à incandescence ou halogènes, qui transforment inutilement beaucoup d’énergie en chaleur. On mise plutôt sur des ampoules écoénergétiques, à DEL ou fluocompactes. À l’extérieur, les lumières avec détecteur de mouvement sont un choix logique, car elles réduisent la dépense énergétique en ne s’allumant qu’au besoin.

7. On choisit bien notre mode de cuisson

Le mode de cuisson de nos repas influe sur notre consommation énergétique. Très pratique pour réchauffer les aliments, le four à micro-ondes nécessite 10 fois moins d’énergie que le four traditionnel. La mijoteuse, l’autocuiseur ainsi que le four grille-pain battent aussi le four de la cuisinière en matière d’efficacité énergétique.

8. On utilise nos électroménagers intelligemment

On ne pourrait plus se passer de nos électroménagers, mais ils ont quand même un coût énergétique: 10% de notre facture d’électricité. La bonne nouvelle, c’est que laver la vaisselle à la machine consomme moins d’électricité que le lavage à la main. À moins d’avoir de la vaisselle ultra-sale, le cycle court du lave-vaisselle, moins énergivore, fera amplement le travail. Par ailleurs, on se questionne sur la pertinence de garder un deuxième réfrigérateur en fonction dans le sous-sol. Cet appareil, souvent sous-utilisé, gonfle notre facture d’Hydro de 100 à 150$ par an. En a-t-on vraiment besoin?

9. On élimine les charges fantômes

Même lorsqu’ils ne sont pas utilisés, la plupart des appareils électroniques consomment de l’électricité, qu’on appelle «énergie fantôme». On évite cette dépense superflue en branchant, autant que possible, les appareils électroniques sur des barres d’alimentation multiprises qui peuvent être facilement éteintes au moyen d’un interrupteur. «C’est ce que je fais pour mon cinéma maison, que je n’utilise pas souvent », explique Dave Gosselin. On éteint aussi notre ordinateur plutôt que de le laisser en veille.

10. On profite de l’énergie solaire au maximum

Rien n’est gratuit dans la vie, sauf l’énergie fournie par le soleil! On fait le plein de cette lumière et de cette chaleur naturelles en ouvrant les rideaux pendant le jour et en les fermant la nuit, afin d’emprisonner la chaleur à l’intérieur, les fenêtres étant responsables de 15 à 20% des pertes de chaleur. On maximise aussi les gains en énergie solaire en enlevant les moustiquaires pendant la saison froide et en verrouillant nos fenêtres pour augmenter leur étanchéité, ce qui améliore leur capacité isolante.

 

Commentaires
Partage X
Entretien

10 trucs pour réduire notre facture d’électricité

Se connecter

S'inscrire