Décoration

Les rénos profitables à faire avant de vendre sa maison

Les rénos profitables à faire avant de vendre sa maison

  Photographe : Shutterstock

Décoration

Les rénos profitables à faire avant de vendre sa maison

Avant de vendre sa maison, quelques travaux s’imposent. Pourquoi rénover si l’on pense quitter les lieux? Pour augmenter la valeur de son domicile!

Puisque les acheteurs sont plus avisés que jamais, lorsqu’on prévoit vendre notre demeure, ça prend bien plus que l’odeur appétissante d’une tarte aux pommes bien chaude pour les séduire. Zoom sur les rénovations intelligentes et payantes, les menus travaux à effectuer et les transformations à éviter.

 

PAR OÙ COMMENCER?

D’abord, on fait le tour de notre maison, carnet en main, et l’on note tout ce qui, selon nous, pourrait être amélioré. On n’hésite surtout pas à demander l’avis de notre courtier immobilier ou encore à engager un évaluateur agréé, pour nous donner un coup de pouce.

Selon Georges Lambert, économiste à l’Association des professionnels de la construction et de l’habitation du Québec (APCHQ), lors du choix des rénovations, «il faut garder en tête que le retour sur investissement dépend de l’âge de la maison, de son emplacement et de la tranche de prix dans laquelle elle se situe.» Celui-ci nous rappelle aussi de considérer l’état du marché avant d’investir dans le but de faire une bonne affaire à la revente, car des rénovations trop luxueuses dans un quartier modeste ne seront pas profitables.

 

RÉNOS COÛTEUSES, MAIS RENTABLES

Pour ce qui est des rénovations les plus importantes, l’Ordre des évaluateurs agréés du Québec (OEAQ) soutient que c’est celle de la cuisine et des salles de bain qui rapporte le plus. «Décloisonner une cuisine est toujours vendeur, indique la designer Stéphanie Delisle. Ensuite, si l’on n’a pas les moyens de rénover la cuisine en entier, poursuit-elle, on investit avant tout dans les comptoirs. Des surfaces de travail de qualité font toute la différence dans une cuisine. Je suggère d’opter pour des matériaux nobles, comme le quartz blanc neutre ou même le bois, qui est moins pratique, mais qui a la cote sur le plan visuel. Ainsi, en entrant dans la pièce, les gens auront tout de suite l’impression de se trouver dans une cuisine de chef.»

L’APCHQ juge par ailleurs que la perception des acheteurs envers de nouvelles portes et fenêtres ou envers une toiture refaite est particulièrement positive. C’est aussi ce que pense l’entrepreneur Éric Robert: «Si la toiture est due et que les portes et fenêtres ont besoin d’être changées, il s’agit là de rénovations coûteuses, mais qui valent vraiment la peine d’être effectuées avant de mettre sa maison en vente.» Plusieurs spécialistes s’accordent pour dire que de 75 à 100 % des sommes investies en portes, fenêtres et toiture peuvent être récupérées à la revente. À cet effet, on remarque également que les rénovations qui ont comme visée d’améliorer le rendement énergétique d’une maison sont très appréciées des acheteurs. On pense ici, entre autres, à l’installation d’un bon système de chauffage, à une isolation efficace et à des portes et fenêtres écoénergétiques.

 

QUOI RÉNOVER SELON NOTRE QUARTIER?

D’après une enquête parue dans RENOVA, de l’Institut canadien des évaluateurs, il est rentable de mettre à niveau une maison ayant une valeur marchande inférieure à celle de notre secteur. Cela dit, avant de vendre, on doit se demander comment se positionne notre résidence par rapport à celles de nos voisins. Au dire des experts, on gagne aussi à ajouter des éléments dont disposent la plupart des propriétés environnantes.

Inversement, le pourcentage de récupération de l’investissement risque d’être plutôt faible si les travaux effectués donnent à la maison une valeur trop élevée comparativement à celle des autres maisons du voisinage.

 

DES DÉTAILS QUI CHANGENT TOUT

Refaire le scellant des fenêtres, replacer les gouttières qui ont bougé avec les années, redresser les clôtures, refaire les joints de la douche... Toutes ces petites retouches qui confirment le bon entretien d’une maison devraient être réalisées avant les visites, sans quoi elles figureront dans le rapport de l’évaluateur et décourageront peut-être de futurs acheteurs qui cherchent du clé en main.

On n’hésite pas à rafraîchir notre décor en donnant un coup de pinceau pour cacher les défauts d’usure. «Avant de mettre sa propriété en vente, je conseille non seulement d’alléger les pièces en enlevant des meubles, des accessoires et des objets décoratifs, mais aussi de repeindre la maison en blanc ou, du moins, avec des couleurs pâles», souligne Simon Larouche, courtier immobilier agréé chez Remax du Cartier inc., à Montréal. Avec un taux de rentabilité se situant de 50 à 100 % à la revente, quelques heures de travail et l’achat de quelques gallons de peinture valent réellement la peine. Si l’on ne récupère pas la totalité de notre investissement, on se donne néanmoins une chance de vendre plus rapidement.

La designer Stéphanie Delisle précise qu’il est bon de faire rêver les acheteurs. «Le home staging facilite vraiment la vente d’une propriété, dit-elle. On doit aménager les espaces de façon à ce que les gens s’imaginent bien recevoir, vivre ensemble et relaxer dans la demeure. Un beau canapé avec une jetée de qualité, des photos noir et blanc, un beau look épuré avec des accents invitants à la Pinterest... ça fait son effet!»

 

LES RÉNOS À ÉVITER

«Tout ce qui ferait qu’une demeure dépasse la valeur potentielle de son secteur est inutile, explique le courtier Simon Larouche. On ne doit donc pas utiliser de matériaux trop coûteux dans une maison plutôt simple ni, à l’inverse, mettre du bas de gamme dans une propriété luxueuse.» Pour sa part, l’entrepreneur Éric Robert croit qu’on ne doit pas investir trop d’argent dans le sous-sol: «Bien souvent, les gens veulent personnaliser eux-mêmes cet espace. Certains ont besoin d’une chambre d’amis, d’autres désirent un cinéma maison ou un gym... On n’a pas tous les mêmes besoins.» Selon d’autres experts, la cave à vin non plus n’est pas perçue comme un investissement. Idem pour l’ajout d’une piscine ou d’un spa, l’installation de clôtures et le pavage des allées.

 

MISER SUR LA QUALITÉ

Même si l’on prévoit déménager — donc ne pas profiter longtemps de nos rénos —, il est essentiel de confier les travaux à des entreprises fiables, sans quoi le pourcentage de récupération sur notre investissement risque d’être nul ou très faible. Évidemment, on conserve précieusement toutes nos factures pour prouver la date, le coût et la qualité des travaux effectués. Celles-ci seront fort utiles au moment des négociations de vente.

Commentaires

Partage X
Décoration

Les rénos profitables à faire avant de vendre sa maison

Se connecter

S'inscrire