Vacances et voyage

5 coins spectaculaires du Canada que vous ne connaissiez peut-être pas

5 coins spectaculaires du Canada que vous ne connaissiez peut-être pas

  Photographe : Barrett & Mackay Photo

Vacances et voyage

5 coins spectaculaires du Canada que vous ne connaissiez peut-être pas

Le lac Louise, les chutes Niagara, le Vieux-Québec... On peut tous nommer les attractions touristiques classiques du Canada. Mais il y a beaucoup d'autres endroits uniques.   

C’est le moment d’en découvrir quelques-uns virtuellement, si on fait partie de ceux qui ont du temps ces jours-ci.

 

1. LES MONTS TORNGAT  
Labrador  

 

 

Des icebergs, des ours polaires, des montagnes coupées au couteau et, surtout, un territoire immense fréquenté par les Inuit depuis la nuit des temps. Le parc national des Monts-Torngat est un territoire isolé au nord du Labrador, qui n’est relié par aucune route et qui ne comprend aucun sentier balisé.  

Il reçoit à peine 600 visiteurs par année, incluant des croisiéristes en route vers le Groenland ou l’Arctique. Sur place: observation des ours polaires, excursion aux icebergs et visites historiques riches en émotions en compagnie de guides inuits.           

Pour s’y rendre, il est possible de réserver un forfait d’aventure avec The Torngats. On prendra un vol nolisé à Goose Bay et on fera du «glamping» dans un camp protégé des ours par une clôture électrique. Unique.          

 

 

 

2. LES BADLANDS  
Alberta   

 

 

Fossiles de dinosaures, cheminées de fée et art rupestre millénaire: les «mauvaises terres» du sud de l’Alberta ont de quoi surprendre. Formés par l’érosion, les Badlands constituent un territoire aride et rocailleux parsemé de ravines et de formations rocheuses étranges appelées «cheminées de fée».           

Situés sur la terre traditionnelle des Siksikas (ou Pieds-Noirs), on y trouve des milliers de gravures et peintures rupestres vieilles de 3000 ans. On peut les découvrir dans le parc provincial Writing-on-Stone ou Áísínai’pi.           

Mais ce n’est pas tout: les Badlands abritent des dizaines et des dizaines de fossiles de dinosaures datant de quelque 75 millions d’années, d’au moins 35 espèces différentes. Plusieurs sont à voir dans le parc provincial Dinosaur, où on peut par ailleurs camper.           

 

 

 

3. LA CAPITALE DES ICEBERGS  
Terre-Neuve   

 

 

Vous le savez peut-être: à Terre-Neuve, entre avril et juin, c’est la «haute saison» des icebergs. Plusieurs centaines de blocs de glace, venant pour la plupart de la côte ouest du Groenland, dérivent le long des côtes du Labrador puis de Terre-Neuve, jusqu’à St John’s. Un spectacle fabuleux, surtout quand on sait que ces icebergs sont âgés de 10 000 ans!           

Certains endroits sont particulièrement propices pour les observer le long de cette «allée des icebergs». C’est le cas de Twillingate, qui est surnommée la «capitale mondiale des icebergs».          

La ville et ses environs, qui vivaient autrefois de la pêche, sont aussi connus pour l’observation des baleines et la randonnée pédestre.      

 

 

 

4. BORD DE LAC TURQUOISE  
Ontario   

 

 

On est tous surpris la première fois que l’on découvre les eaux turquoise de la péninsule Bruce, en Ontario. Qui aurait cru que le lac Huron puisse être si clair?           

Parmi les endroits populaires pour découvrir cette portion du lac: le parc national de la Péninsule-Bruce et le parc marin national Fathom Five, près de Tobermory.           

Le premier parc offre des sentiers de randonnée à flanc de falaise, diverses options de camping, une plage de sable doux appelée Singing Sands et une grotte dans laquelle on peut se baigner, la Grotto. Le second parc cache une vingtaine d’épaves de navire, dont certaines que l’on peut observer lors d’excursions en bateau à fond de verre ou en plongée.           

Une belle destination de road trip, à environ 4h de route de Toronto ou 9h de Montréal.     

 

 

 

5. DESTINATION SAFARI  
Manitoba   

 

 

Dans le nord du Manitoba, au bord de la baie d’Hudson, se trouve la «capitale mondiale des ours polaires», Churchill. Des touristes d’un peu partout dans le monde s’y rendent pour faire des safaris, dans des véhicules blindés, en compagnie de guides locaux.           

Selon la saison, les aurores boréales et les excursions de kayak à la rencontre des bélugas (qui s’y comptent par milliers en été) sont également spectaculaires.  

Pour se rendre à Churchill, on peut prendre l’avion ou encore un train Via Rail à partir de Winnipeg, un trajet au milieu du Manitoba nordique et sauvage qui dure environ... deux jours!  

 

Partage X
Vacances et voyage

5 coins spectaculaires du Canada que vous ne connaissiez peut-être pas

Se connecter

S'inscrire