Vacances et voyage

10 arrêts à ne pas manquer lors d’un road trip sur la côte californienne

10 arrêts à ne pas manquer lors d’un road trip sur la côte en Californie

  Photographe : Unsplash | Viviana Rishe

Vacances et voyage

10 arrêts à ne pas manquer lors d’un road trip sur la côte californienne

Le soleil, la brume, le Pacifique, les grandes falaises, les plages qui n’en finissent plus, les villes teintées de magie hollywoodienne… La Highway 1, qui longe la côte de la Californie entre San Diego et San Francisco, fait rêver les amateurs de road trip, et ce n’est pas pour rien. Vous souhaitez vous lancer sur les quelque 1000 km de cette route mythique? Voici des arrêts côtiers à mettre à votre itinéraire.
 

 

 

 

 

 

LA JOLLA, SAN DIEGO

Tout au sud de la Californie, à moins d’une heure de route de la frontière mexicaine, San Diego est une ville ensoleillée que l’on aime surtout pour ses quartiers de bord de mer. Celui de La Jolla est souvent le petit chouchou des voyageurs à cause de ses piscines naturelles, de ses cavernes, de ses lions de mer et de ses commerces sympathiques sur les rues Girard et Prospect.

Si vous ne pouvez faire qu’une chose:  admirez (ou rejoignez!) les parapentistes qui s’élancent du haut des falaises de la Torrey Pines State Natural Reserve. Poussez l’aventure jusqu’à la plage Black’s, en contrebas, si vous êtes bien chaussés. Wow.
 

 

 

HUNTINGTON BEACH 

Avec ses 16 km de plage, ses magasins de surf, ses petites influences hawaïennes et son ambiance décontractée, «Surf City» vous garantit une vraie immersion dans la «beach culture» californienne. 

Si vous ne pouvez faire qu’une chose: osez suivre un cours de surf et/ou faites griller des guimauves au clair de lune grâce à l’un des 500 foyers extérieurs de la plage principale. Premier arrivé, premier servi! 
 

 

 

VENICE BEACH 

Incontournable absolu du comté de L.A., «Venice» fait parler d’elle pour ses canaux, sa grande plage, ses adresses branchées et, surtout, sa foule hétéroclite de surfeurs, culturistes, artistes et touristes.

Si vous ne pouvez faire qu’une chose: faites-vous plaisir avec une séance de «people watching» sur la fameuse promenade de bord de mer, en ne manquant pas d’admirer les prouesses des planchistes une fois au «skate park». 
 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par Naz Ramezani (@thelanative) le

 

 

SANTA MONICA 

Santa Monica se trouve à 25 km de L.A. Vous pourriez facilement y croiser des vedettes se la jouant «incognito», que ce soit durant votre jogging sur la plage, votre visite au marché fermier ou votre souper dans un resto chic! 

Si vous ne pouvez faire qu’une chose: mêlez-vous à la foule sur la jetée Santa Monica et montez dans la grande roue du parc d’attractions qui s’y trouve. Vue mémorable garantie au coucher du soleil.
 

 

 

MALIBU 

À Malibu, les plages défilent les unes après les autres le long de la Highway 1, sur près de 50 km. La ville est devenue mythique à cause de la série Alerte à Malibu, mais aussi parce que les vedettes sont nombreuses à y posséder de (fabuleuses) villas au bord de l’océan.

Si vous ne pouvez faire qu’une chose:  allez faire un tour sur la célèbre plage Surfrider, près de la jetée de Malibu. Il s’agit de la toute première «réserve mondiale de surf».

 

 

 

SANTA BARBARA 

Le bord de mer, les montagnes parsemées de vignobles, l’architecture coloniale espagnole, le secteur huppé de Montecito… La belle Santa Barbara attire les gens riches et célèbres depuis longtemps, et vous comprendrez vite pourquoi.

Si vous ne pouvez faire qu’une chose: oubliez le côté classique de Santa Barbara et allez déguster des vins locaux dans la Funk Zone, un ancien quartier industriel revampé. Plus d’une vingtaine de vignobles de la région y ont ouvert de très branchées salles de dégustation. 
 

 

 

BIG SUR 

Big Sur désigne une portion hyper photogénique de la Highway 1. Elle fait 150 km et va de Carmel-by-the-Sea jusqu’à San Simeon. Entre les criques, les montagnes, les ponts célèbres (Bixby Bridge), les colonies d’otaries et les forêts de séquoias, vous en aurez plein la vue! 

Si vous ne pouvez faire qu’un seul arrêt: prenez un selfie sur le sentier Overlook Trail (1 km) dans le Julia Pfeiffer Burns State Park; il surplombe la chute McWay, qui se jette dans l’océan turquoise. 
 

 

 

SANTA CRUZ

Il faut un petit moment avant de tomber sous le charme de Santa Cruz, mais on finit bel et bien par envier les pros de Silicone Valley qui y élisent domicile. La culture surf est omniprésente, les plages sont belles et le centre-ville est charmant. 

Si vous ne pouvez faire qu’une seule chose: vivez un moment vintage en explorant le Santa Cruz Beach Boardwalk, une promenade de bord de mer doublée d’un parc d’attractions ouvert depuis 1907. 
 

 

 

SAN FRANCISCO

La «City by the Bay» est assurément l’une des villes les plus intéressantes, ouvertes, avant-gardistes - et jolies - des États-Unis. Il y a beaucoup à voir entre les collines de North Beach, les virages en épingle de Lombard Street et la mystérieuse prison Alcatraz... 

Si vous ne pouvez faire qu’une seule chose: passez saluer le Golden Gate Bridge, ce pont célèbre que l’on a qualifié de gigantesque «harpe d’acier» à son inauguration, en 1937. Marchez sur ses trottoirs, puis descendez sous sa structure dans le parc Fort Point, ou alors admirez-le de loin depuis la plage Baker.
 

Commentaires

Partage X
Vacances et voyage

10 arrêts à ne pas manquer lors d’un road trip sur la côte californienne

Se connecter

S'inscrire