Travail

Votre métier en 5 questions: Conseiller d'orientation

Votre métier en 5 questions: Conseiller d'orientation

Shutterstock Photographe : Shutterstock Auteur : Coup de Pouce

Travail

Votre métier en 5 questions: Conseiller d'orientation

Avez-vous déjà consulté un conseiller d’orientation ou un agent de développement? Savez-vous à quoi ressemble ce boulot au quotidien? On part l'explorer plus en détail avec Éric Boisvert, de Drummondville, conseiller d’orientation depuis 10 ans.

Comment avez-vous choisi votre métier?

Intéressé au départ par la psychologie et la criminologie, j'ai fait mes études collégiales en techniques d'intervention en délinquance. Après quelques années de travail, je me suis rendu compte que l'éducation et le travail facilitaient grandement la réinsertion en société d'une personne. La profession de conseiller d'orientation répondait donc à mes croyances et mes valeurs pour mieux intervenir auprès des gens à la recherche d'un emploi ou d'une formation.

À quoi ressemble votre journée-type?

J'accueille les personnes âgées de 16 et plus et je les accompagne dans leur réflexion à l'occasion d'un retour aux études, d'un choix ou d'une réorientation de carrière. J'identifie avec elles leurs intérêts, leurs valeurs et leurs aptitudes en lien avec leur choix de métier. J'établis un profil de formation et des stratégies de réussite pour les aider à atteindre leur objectif. Je fais également la promotion de l'éducation des adultes en donnant des ateliers-conférences dans différents organismes et je rédige des articles à ce sujet dans divers médias.

Qu'est-ce qui vous passionne dans votre travail?

C'est d'amener une personne à se questionner par rapport à elle-même, de l'aider à identifier ses forces et ses limites pour reprendre le pouvoir sur sa vie et établir certaines priorités. Lorsqu'une personne quitte mon bureau avec des idées plus claires et qu'elle devient encore plus active pour améliorer ses conditions de vie ou celles de son entourage, c'est très gratifiant pour moi. J'aide en quelque sorte les gens à trouver un équilibre entre leur vie professionnelle et leur vie personnelle.

Qu'est-ce que les gens ne soupçonnent pas de votre métier?

Un conseiller d'orientation ne travaille pas que dans les écoles. On peut en rencontrer dans les organismes communautaires, les établissements publics, les entreprises, en cabinet privé, etc. Le travail occupe plus du tiers de notre vie. Alors, il est normal que des questionnements surgissent à tout âge. Le conseiller d'orientation peut accompagner les gens avant, pendant et après leur passage dans le monde du travail. Bien des gens croient que le conseiller d'orientation ne fait que passer des tests psychométriques. En fait, ceux-ci ne sont que des outils parmi tant d'autres dont il dispose: entrevue, questionnaire, exercices d'autoévaluation, documents d'information scolaire et professionnelle, mise en situation, etc. Tous ces outils servent à aider la personne dans sa réflexion.

Quels conseils donneriez-vous à ceux qui voudraient faire ce métier?

Il faut aimer les études, car cette profession qui exige une maîtrise universitaire en orientation. Il faut aimer se renseigner constamment, car le monde du travail et de l'éducation évolue et change rapidement. Tous ces changements ont des impacts sur l'insertion ou le maintien en emploi d'une personne. Il faut aimer également les relations humaines et la psychologie, car dans mes rencontres, j'aborde des sujets touchant les peurs, les craintes, l'espoir, les croyances, les forces, les limites de la personne, etc.

Si vous aussi vous souhaitez nous parler de votre métier, écrivez-nous!

Découvrez plus de métiers dans notre dossier spécial: Faites-nous découvrir vos métiers

 

Commentaires

Partage X
Travail

Votre métier en 5 questions: Conseiller d'orientation

Se connecter

S'inscrire