Travail

Le coaching: mythes et réalités

Le coaching: mythes et réalités

Auteur : Coup de Pouce

Travail

Le coaching: mythes et réalités

Lumière sur les 10 mythes et vérités d'une jeune profession aux vertus éclairantes: le coaching.

1. Un coach est la version revisitée des mentors qui ont toujours existé?
Faux.
En plus de faire partie de l'entreprise, le mentor a une vision de la politique organisationnelle. Il initie et partage ses connaissances du lieu avec l'arrivant. Le coach provient généralement d'un autre environnement. Il fournit l'aide nécessaire à l'atteinte d'objectifs de carrière tout en recensant ce qui manque au candidat pour y parvenir.

2. Un coach doit s'en tenir uniquement aux aspects de carrière?
Faux.
Il doit y coller le plus possible, mais parfois, on ne peut dissocier le développement professionnel sans toucher aux objectifs de la vie personnelle. La réponse vient de l'ampleur des difficultés à relever sur le plan de la carrière. Les "coachs de vie" sont des spécialistes de la réalisation des objectifs de vie.

3. Ma carrière va progresser plus vite si j'ai un coach?
Vrai.
Le résultat des expériences compilées jusqu'à maintenant démontre que les gens qui s'en prévalent atteignent plus rapidement et efficacement leurs objectifs. Attention! On n'obtiendra pas à coup sûr une promotion ou une augmentation. En coaching, la progression n'est pas marquée de rubans et de gros sous, mais de petites ambitions professionnelles et techniques personnelles à chacune.

4. Un coach, c'est uniquement pour les «carriéristes»?
Faux.
Le coach offre ses services à tous les gens qui ont le désir de combler un manque dans leur carrière. On sera fondamentalement prête à une telle démarche seulement si l'intégrité, l'authenticité et l'honnêteté s'installent entre les deux parties.

5. Un coach, ça ne peut jamais être mon patron? Faux. Bien qu'à peine 50% des entreprises canadiennes aient pris le virage du gestionnaire-coach, la tendance s'installe. Il reste qu'on apprend beaucoup avec un patron qui sait nous guider adroitement, inspirant la confiance, capable de prendre du recul et d'écouter. Triste hélas, notre «boss» n'aura jamais l'objectivité d'un coach.6. Il faut tout dire à un coach.
Faux.
Cependant, il faut se dévoiler adéquatement. Il faut dire la vérité, même si elle nous oblige à dévoiler des aspects plus personnels de notre vie privée (ex.: divorce), si cela affecte notre vision professionnelle.

7. ll faut choisir quelqu'un dans notre milieu professionnel, qui comprend le contexte?
Faux.
Pas si notre besoin est relié à des aptitudes personnelles que l'on souhaite travailler ou à l'organisation de notre ascension professionnelle. Autrement, un collègue expérimenté est le plus susceptible de nous aider à naviguer dans un milieu inconnu.

8. Un coach féminin nous comprend nécessairement plus?
Faux.
Avec leur intuition, les femmes ont tendance à mieux percevoir certains non-dits, tandis que les hommes sont généralement axés sur l'action. Mais l'un n'empêche pas l'autre.

9. Un coach, ce n'est pas un psychologue.
Vrai.
Un coach aide son client à clarifier son futur professionnel tandis que le psychologue organise le passé émotionnel du client pour en stabiliser son futur.

Quand sait-on s'il faut consulter un psychologue plutôt qu'un coach?
• On se sent mal dans sa peau;
• On voit ressurgir notre passé;
• On fait de l'insomnie, on perd l'appétit;
• On est en panne totale d'objectifs.
Une démarche de coaching revêt tout de même parfois les habits d'écoute, de support et d'entraide de la psychologie.

10. Une démarche psychologique personnelle est à faire avant de contacter un coach?
Faux.
Il faut cependant mettre le doigt sur notre manque à combler, ne serait-ce qu'avoir une petite idée. Autrement, le coach vous posera les bonnes questions. Rien ne vous empêche de faire une liste de vos objectifs à atteindre.

Quels sont les «dangers» du coaching?
• Création d'une dépendance entre les deux parties;
• Impression générale de «j'ai-tout-donné-ce-que-j'avais-à-donner» du coach et de paresse du client;
• Le coach dicte quoi faire avec autorité.

Merci à Jean-Pierre Fortin, Coaching de gestion inc.

Commentaires

Partage X
Travail

Le coaching: mythes et réalités

Se connecter

S'inscrire