Psychologie

Thérapies alternatives: attention aux formations douteuses!

� Istockphoto.com Auteur : Coup de Pouce Crédits : � Istockphoto.com

Psychologie

Thérapies alternatives: attention aux formations douteuses!

Neuf personnes qui voulaient devenir naturopathes se sont d'ailleurs fait servir une médecine coûteuse et très amère en s'inscrivant à un centre de formation. Ils auront fini par apprendre... à se méfier des charlatans!


Le 17 février 2005, le juge Barbe, de la cour des petites créances du Québec, rendait un jugement exemplaire à l'encontre de Madeleine H., dirigeante du  centre Plein potentiel en action: il la condamnait à payer une amende de 61 000$ pour abus de confiance, fausse représentation et exploitation d'un système d'enrichissement pyramidal. La plainte avait été déposée par neuf clients à qui Mme H., naturopathe, vendait une formation pour devenir «facilitateur de santé». Coût initial de la formation: 7 630$ plus taxes.

Quel diplôme?

Cette formation, pourtant reconnue par le ministère du Revenu du Québec, aboutissait à une «reconnaissance verbale» d'aptitude par Mme H., dont les techniques pédagogiques s'apparentent plus à celles d'un gourou que d'un professionnel de l'éducation: séduction, manipulation et harcèlement. Ainsi, aucun diplôme n'a jamais été émis par le centre Plein potentiel en action: la reconnaissance d'aptitude, qui marquait le jour où le client n'avait plus besoin de s'inscrire à de coûteuses formations supplémentaires imprévues, se faisait à la gueule du client, si on peut dire.


Les neuf clients qui ont porté plainte n'étaient pas des illuminés: ils étaient  simplement intéressés par cette nouvelle voie professionnelle, rassurés sur le sérieux du centre par la licence du ministère du Revenu. Après des années perdues et quelques milliers de dollars versés dans la poche de Mme H., ils ont fini par comprendre à quel point celle-ci exerçait sur eux sa domination psychologique.

Bénévolat chèrement payé

Devant le juge, ils ont raconté leur expérience, digne d'un thriller psychologique: les exigences du programme qui changeaient sans préavis; les pressions incessantes pour acheter de nouveaux cours, lesquels, s'ajoutant indéfiniment, retardaient d'autant leur «graduation»; le travail bénévole qu'ils devaient faire pour recruter d'autres clients, sous prétexte que la sollicitation faisait partie de leur formation. Les clients devaient même pousser le prosélytisme jusque dans leur propre famille, autrement ils s'exposaient au dénigrement de leur «guide» et de ses assistants. Résultat: en quelques années, un client avait déboursé 22 000$ pour se faire manipuler et arnaquer sans jamais se faire dire, par la bonne dame: «Ça va mon petit. Je t'ai extorqué assez d'argent, tu peux désormais  te considérer naturopathe»...

Voilà quelques-uns des pièges qui guettent la personne qui perd son esprit critique face aux manipulateurs. Souvent, les «thérapeutes alternatifs» et leur clientèle rejettent la science pour une multitude de raisons. Ils pointent du doigt les carences et les abus du système de santé, la surmédication, etc.


Fragiles, les clients le sont parfois. Habiles, ces manipulateurs le sont souvent. Et ils en profitent bien.

Commentaires
Partage X
Psychologie

Thérapies alternatives: attention aux formations douteuses!

Se connecter

S'inscrire