Psychologie

Que faire si notre voisine nous épie?

Que faire si notre voisine nous épie?

  Photographe : Philippe Germain

Psychologie

Que faire si notre voisine nous épie?

Notre voisine épie nos moindres gestes. Que faire?

Ce que dit la loi

Il existe bien une réglementation empêchant «d’avoir des fenêtres ou des portes à verre transparent à moins de 1,5 m de la ligne qui sépare notre terrain de celui du voisin», peut-on lire sur le site web d’Éducaloi, mais franchement, c’est rarement ça, le problème.

 

Que faire?

  • Julie Blais Comeau, fondatrice d’etiquettejulie.com et auteure du livre Quoi dire, comment faire et quand? (Béliveau, 2014) propose de poser des questions qui renversent la situation. Par exemple: «Est-ce que tout va bien de votre côté?» ou «Trouvez-vous qu’on est trop bruyants?» «Ces questions ne l’accusent pas directement, mais elles envoient quand même le message qu’on se sent peut-être épiée», explique-t-elle.

 

  • L’autre option qu’elle conseille: envoyer des messages subtils, en lui disant par exemple que ce n’est pas toujours facile de vivre collés les uns aux autres; qu’on a toujours l’impression d’être observée.

 

  • Si on est en condo, on peut aussi faire un rappel à l’ordre général en passant par notre syndicat de copropriétés; on lui demande d’envoyer une note à tous concernant l’importance de respecter l’intimité des autres.

 

On évite...

... d’essayer de prendre notre voisine sur le fait. «Cela implique que vous aurez peut-être vous-même à l’épier pour y arriver», explique Julie Blais Comeau.

Commentaires

Partage X
Psychologie

Que faire si notre voisine nous épie?

Se connecter

S'inscrire