Psychologie

Popotes roulantes : cuisiner pour aider

Billet de blogue par
Popotes roulantes : cuisiner pour aider

Popotes roulantes: Cuisiner pour aider Auteur : Stéphanie Perron Source : Shutterstock

Psychologie

Popotes roulantes : cuisiner pour aider

Billet de blogue par

Une bonne amie à moi travaille dans un café montréalais. Une de ses tâches informelles consiste à aller porter à un monsieur d'un certain âge qui habite à quelques pas du commerce, ce qui semble être son repas quotidien : des tranches de jambon blanc et une portion de purée de pommes de terre.

La semaine dernière, elle me disait que pendant deux jours, le monsieur en question ne répondait pas à ses visites ni à celles de ses collègues. Ses patrons ont finalement signalé cette absence aux autorités et en visitant les lieux, elles ont découvert l'homme bien vivant, mais affalé au sol. Il était tombé quelques jours plus tôt et incapable de se relever pour répondre à la porte, était resté ainsi pendant ces longues heures.

L'isolement social, un enjeu préoccupant

Pour cet homme, il est fort possible que les visites quotidiennes de mon amie et de ses collègues représentaient un de ses rares liens avec l'extérieur. Ce dernier est toutefois loin d'être seul. Et cette situation me préoccupe particulièrement. Je trouve tout à fait inconcevable que des personnes vivent un isolement social et une insécurité alimentaire d'une telle ampleur dans notre société. Et malheureusement, que ce soit à cause de la précarité financière de certain, de l'isolement ou de la perte d'autonomie, sans parler de la hausse constante du prix des aliments, ces cas pourraient se multiplier au cours des prochaines années. Lorsque l'équipe Coup de pouce a décidé de s'impliquer à l'image de l'article « Elles changent le monde » de notre numéro de mai, ma collègue Catherine Clermont, responsable de la section cuisine, et moi, toutes deux préoccupées par les enjeux reliés à l'alimentation, désirions nous impliquer dans un organisme qui oeuvrait à contrer les enjeux reliés à l'insécurité alimentaire. Au Québec, le Regroupement des popotes roulantes contribue à sa façon à contrer ce phénomène auprès de milliers d'aînés et personnes en perte d'autonomie ou en situation d'isolement en offrant un service de livraison à domicile de repas assuré par l'implication de centaines de bénévoles. C'est donc naturellement que nous avons opté pour l'une d'entre elle : le Santropol Roulant.

Compliqué s'impliquer?

La première mise en contact au Santropol débute par une courte séance d'information obligatoire qui a pour objectif de cibler les intérêts des futurs bénévoles, mais aussi d'en apprendre plus sur l'organisme montréalais qui produit en moyenne près d'une centaine de repas par jour. Trois types d’implication y sont possibles dans la popote roulante de l'organisme montréalais : la préparation des repas, la répartition des plats dans les boîtes à lunch et le ménage de la cuisine, et la livraison en fin d’après-midi. Comme des livraisons sont faites le samedi, il est aussi possible de donner du temps lors de cette journée. D'autres projets de l'organisme accueillent également des bénévoles dont l'agriculture et l'apiculture urbaine ainsi que des ateliers de réparation de vélo. Au terme de cette rencontre, Catherine et moi étions emballées, particulièrement par la structure d'accueil des bénévoles. Ici, pas besoin de s'engager un nombre d'heures minimales par semaine. Le nombre de plage horaire d’implication hebdomadaire est même limité à deux par personnes*. « Une façon de ne pas trop fatiguer les personnes qui s'impliquent », explique Ben, le coordonnateur des bénévoles de l'organisme. Cela permet aussi d’assurer un roulement des personnes et d’éviter le plus possible les absences.

IMG_5723

En cuisine

Notre rendez-vous est fixé un vendredi à 9h30. Dès notre arrivée en cuisine nous faisons connaissance avec les trois autres bénévoles qui feront partie de la brigade matinale. Rapidement, nous apprenons que nous aurons du pain sur la planche. Au menu cette journée là : salade verte, sauté de crevettes asiatiques, pommes de terres rissolées et petits pois. Et pour les dents sucrés, deux choix de dessert : carré aux dattes ou salade de fruits. Comme c'est notre première fois dans les cuisines du Santropol, Jeremie, le chef responsable des repas pour la journée, nous assigne des tâches relativement simples. Premier mandat : la salade de fruit. Dès nos premiers coups de couteau dans la chair mûre des fruits, les notes entraînantes de l'album Graceland de Paul

IMG_5729

Simon s'élève d'un système de son. Le ton est donné : le soleil illumine la vaste cuisine et on travaillera dans la bonne humeur. Le temps passe rapidement à couper les fruits, essorer la salade, trancher les tomates et hacher le gingembre. On discute avec nos nouveaux « collègues », on nettoie nos outils de travail, on remplit les contenants des repas pour la livraison qui débute en fin d'après-midi. Et lorsque nos tâches sont complètes, d'autres nous sont assignées. C'est qu'il y a cette poche de pomme de terre qu'on doit peler et ces poivrons verts qui doivent être tranchés pour le lendemain. Au terme de cette journée, nous sortons éreintées, mais remplies d'un grand sentiment de satisfaction d'avoir fait une action qui compte pour un grand nombre de personnes. Trouver du temps pour s'impliquer, c'est certes loin d'être évident, particulièrement lorsqu'on a un horaire chargé. Mais notre expérience au Santropol nous a prouvé qu'il est possible de donner quelques heures sur une base hebdomadaire ou mensuelle assez facilement. Déjà, Catherine et moi songeons à notre prochaine case horaire au Santropol! Et la prochaine fois, pourquoi ne pas tester la livraison? Vous aussi vous aimeriez vous impliquer? Retrouvez nos suggestions dans notre dossier spécial S’impliquer. Et pour suivre les expériences du reste de l'équipe, suivez le mot-clic #ImplicationSociale sur les réseaux sociaux! *La structure d'accueil des bénévoles n'est pas la même dans les différentes Popotes roulante du Québec. Si on désire s'impliquer dans l'une d'entre elle, il est préférable de la contacter pour s'informer de son fonctionnement. Pour situer la popote la plus près de chez nous, on consulte le répertoire en ligne à cette adresse : popotes.org **Nous remercions chaleureusement toute l'équipe du Santropol Roulant qui nous ont accueillies lors de cette journée. Pour en apprendre plus sur l'organisme, consultez le santropolroulant.org/fr/ 

Commentaires

Partage X
Psychologie

Popotes roulantes : cuisiner pour aider

Se connecter

S'inscrire