Psychologie

Petits moments de bonheur: témoignages

Petits moments de bonheur: témoignages

Istockphoto.com Photographe : Istockphoto.com Auteur : Coup de Pouce

Psychologie

Petits moments de bonheur: témoignages

Rituels du matin

«Depuis toujours, je me fais un devoir de bien démarrer la journée... en douceur! Comment? J'utilise un éclairage tamisé, comme lors d'un souper entre amis la fin de semaine! J'allume même des bougies, qu'il fasse encore noir par les matins d'automne et d'hiver ou qu'il fasse soleil, au printemps et l'été. Pas de télévision -- du jazz à la radio et un peu de temps pour connecter tous ensemble avant de se quitter pour la journée. Les petits et les grands apprécient ce rituel.» - Manon Lavoie, blogueuse, mcommemuses.com

«Moi, le matin, quand je me lève, ça me prend le calme plat en déjeunant. Après, je mets de la musique.» - Manon Lanteigne

«J'ouvre la porte de la maison et je prends une bonne bouffée d'air, qu'il fasse beau ou qu'il pleuve.» - F.S. Bourgoin

«Depuis notre retraite, il y a trois ans, tous les matins ou presque, mon mari et moi jouons au backgammon. Avant, nous le faisions le week-end, mais là, c'est devenu notre rituel de tous les jours.» - Johanne Martineau

«La semaine, je me réveille au moins deux bonnes heures avant d'aller travailler. Comme je n'ai pas d'enfants en bas âge, ça me permet de bien me réveiller, de prendre mon café et de me préparer sans me presser.» - Stéphanie Hébert

«En semaine, ni la radio ni la télévision ne sont allumés le matin chez moi. On se réveille avec le son et l'odeur de la cafetière, et le rire de mon garçon de 5 ans, heureux de retrouver son petit frère de 10 mois après une longue nuit de sommeil!» Claudia Fortier Allaire

«Depuis des décennies, mon mari me sert mon premier café. Très bonne façon de commencer une journée.» - Diane Giroux

«Enseignante à la retraite, mes matins ne se font plus au son du réveille-matin ni de la cloche. J'apprécie les déjeuners qui traînent, les émissions de cuisine et de rénovation quétaines à la télé, les appels téléphoniques de mes amies qui ne me retardent plus, les parties de golf sur ma Wii, et je m'habille quand je n'en peux plus de voir ma robe de chambre.» - Lise Rioux

 

Rien que nous deux

«Tous les matins et tous les soirs, nous nous étreignons. C'est spontané. C'est la première chose que nous faisons en nous levant et c'est aussi la première chose que nous faisons lorsque nous arrivons à la maison. Cela fait 25 ans que je suis avec mon mari et j'ai toujours besoin de ce rituel.» - Johanne Chabot

«Comme je me couche beaucoup plus tôt que lui, il vient me border chaque soir. On jase de notre journée. C'est notre petit moment à nous, sans être interrompus par notre fille de trois ans. Suivent mes bisous et mon bonne nuit. Ça nous reconnecte chaque soir avant que je m'endorme.» - Andrée Raymond

«Le martini que mon mari me prépare chaque vendredi soir, avec de l'amour, du gin et beaucoup d'olives.» - Sabine Schnittka

«On va prendre une grande marche avec nos deux chiennes. Respirer le bon air, se parler mais surtout être ensemble.» - Maryse Bertrand

«On sort manger de la bouffe éthiopienne. Ce type de cuisine n'implique aucun ustensile et se mange à l'aide de grosses crêpes! On prend notre temps, on mange, on boit du bon vin et on se retrouve à jaser de tout et n'importe quoi. On termine la soirée avec une balade au marché By, où on va acheter des sucreries pour ensuite rentrer à la maison faire des gros dodos collés en amoureux. Un gros merci à mes parents qui passent la nuit avec fiston. Ils sont heureux, et nous aussi!» - Martine St-Michel

«Il y a tellement de choses, au quotidien ou lors d'occasions spéciales, qui nous permettent de rester connecté à l'autre! Une fois par deux semaines, nous couchons les enfants et cuisinons notre souper d'amoureux ensemble. Une fois par mois, nous faisons une activité spéciale (soirée curling, souper au resto, après-midi en kayak...). Et une fois par année, nous partons un week-end à la découverte d'un coin du monde (Tremblant pour faire de la raquette en nature, New York pour sa vie urbaine et ses musées). Il y a trois ans, nous avons eu une période immensément difficile et depuis, nous sommes plus forts encore grâce à ces petites activités qui nous permettent de passer du temps de qualité ensemble, mais aussi de nous amuser et de continuer de nous découvrir mutuellement.» - Véronique Payeur

«On fait garder les petites pour le week-end. On le fait à toutes les 5 ou 6 semaines. Ça fait du bien à tout le monde, autant aux enfants qu'aux grands-parents! On en profite pour aller au cinéma ou au resto, pour partir en escapade ou simplement pour rester à la maison. Surtout, on ne met pas l'accent sur la communication. Dans notre cas, ça tue le couple!» - Sophie Aumais

«Quand mon chum et moi n'habitions pas encore ensemble, il nous arrivait souvent de nous sauver de nos colocs respectifs en passant la soirée dans l'auto. Encore aujourd'hui, quand nous voulons nous retrouver, nous partons en road trip. Même que nous covoiturons chaque jour pour aller au travail et en revenir, et quand quelqu'un nous demande pourquoi nous n'achetons pas une deuxième auto, notre réponse est toujours la même: faire de l'auto ensemble nous permet de passer du temps ensemble. C'est notre rituel et nous ne nous en passerions pour rien au monde!» - Julie, blogueuse, riendemoins.com

«Chaque année, on reconstitue notre premier rendez-vous. C'est notre façon à nous de constater que le temps passe, mais qu'on s'aime encore comme au premier jour.» - Dominique Cartier

Traditions familiales

«Quand j'habitais chez mes parents, le samedi soir, c'était sacré, surtout l'hiver. On mettait nos vies sur pause, on se faisait un bon souper qui mijote longtemps et on le dégustait à la lueur des chandelles, avec un bon verre de vin. La télé fermée, ça nous donnait l'occasion de jaser et de nous raconter notre semaine... Les soupers aux chandelles, ce n'est pas seulement pour les amoureux! Aujourd'hui, alors que je ne visite pas mes parents à toutes les semaines, ce rituel me manque...» - Maryline Bouffard

«Les rôties en forme de coeur le matin de la Saint-Valentin, les biscuits de Noël saupoudrés de cristaux rouges et verts, les dimanches roastbeef, la possibilité d'ouvrir un premier cadeau le 23 décembre, le chocolat chaud dans un pot Mason... Les rituels qui me viennent de ma famille sont mes préférés parce qu'ils me donnent le sentiment de toucher de nouveau à une époque révolue. Je suis très heureuse que mes parents aient pris la peine de les répéter année après année. J'ai très hâte de les perpétuer dans ma propre famille un jour et d'en inventer de nouveaux! Ce sont ces rituels qui illuminent le quotidien, donnent une touche d'extraordinaire à l'ordinaire et construisent nos meilleurs souvenirs.» - Julie, blogueuse, riendemoins.com

«Avec les enfants, nous avons décidé de créer de nouveaux rituels. Nos rituels. À Noël, nous faisons exploser des feux d'artifice. Fin juin, après le dernier jour de classe, nous arrêtons au bar laitier du village pour nous empiffrer de glace à la vanille. Le dimanche, nous dégustons des crêpes aux fruits rouges. Le vendredi, c'est congé de légumes. Les soirs d'été, quand le jardin échappe ses pétales au sol, nous partageons un bain de princesses.» - Véronique, blogueuse, pepinesurunfil.com

Menus plaisirs

«C'est très simple: j'ai des tasses à café de semaine, et des tasses à café de fin de semaine.» - Carole Raymond

«Je dois absolument prendre une douche avant d'aller dormir. L'hygiène, c'est important, mais ce rituel trouve sa signification au-delà du simple savonnage. C'est ce qui met un point final à ma journée et me prépare au doux monde des rêves. Toute la crasse et le stress accumulés s'écoulent par le drain. Après, je me mets de la crème à la grandeur, un autre rituel hérité de ma maman, qui fait de l'hydratation une quasi-religion. Quand je me glisse entre les draps, je suis détendue et je sens bon.» - Marianne Prairie, blogueuse, marianneprairie.com/maman

«À chacune de mes grossesses, j'ai acheté un cahier où j'ai noté mes réflexions pendant la grossesse, puis mes observations au fil des mois. À chacun des anniversaires de mes enfants - ou selon l'inspiration! -, je leur écris un bout de lettre. Un jour, je le leur remettrai. Je ne fais pas que noter ce qu'ils font, j'essaie de leur livrer comment je suis aussi. Un mélange selon l'inspiration du moment et qui, je l'espère, sera bien plus cool à regarder qu'un traditionnel livre de bébé...» - Nadine Descheneaux

«Depuis un an, mon chum et moi avons instauré un rituel de conte improvisé. Plutôt que de prendre un livre, on raconte à notre fils des histoires qu'on invente à mesure, au gré de ses demandes... Sont nés de ces séances de conte des ouistitis magiques, une méchante ombre grise et un gentil petit pois. Mon chum a développé une série de personnages qui comblent le côté bagarre et action dont a soif notre fils, tandis que moi, je suis spécialisée dans les histoires d'animaux qui se retrouvent dans de fâcheuses situations. Lorsque sonne 8 h, je me demande chaque fois ce que je vais bien pouvoir inventer, et au final, je trouve toujours une façon de rattacher le monde fictif au monde réel. Le plus beau dans tout ça, c'est de voir qu'à 4 ans notre fils peut aussi mettre en scène ses propres personnages et narrer des histoires avec un talent digne de Fred Pellerin!» - Vicki Milot

«Chaque vendredi après-midi, je nettoie mon bureau. Je classe tout ce qui traîne, pour ensuite nettoyer ma surface de travail. Malgré les moments difficiles ou les dossiers ardus, je sais que je peux recommencer une nouvelle semaine de façon positive. S'il m'arrive de partir trop vite et d'oublier, je suis certaine d'avoir un lundi maussade, noyée dans mon fouillis.» - Julie Roy

 

À LIRE: 100 témoignages bonheur 

Commentaires

Partage X
Psychologie

Petits moments de bonheur: témoignages

Se connecter

S'inscrire