Psychologie

On veut des mannequins aux tailles réalistes!

Billet de blogue par
On veut des mannequins aux tailles réalistes!

  Photographe : Ahléns

Psychologie

On veut des mannequins aux tailles réalistes!

Billet de blogue par

Cette photo a abondamment circulé sur Internet la semaine dernière. Des milliers de «J’aime», de partages et de commentaires sont venus de partout dans le monde pour dire essentiellement: «Enfin!» Au début, on a écrit que la photo venait de la chaîne suédoise H&M. Elle vient plutôt d’un autre magasin suédois: Ahléns. Peu importe: toutes les chaînes auraient avantage à observer ce qui s’est passé. Le mannequin de gauche serait de taille 10, et celui de droite, de taille 12. Les vitrines américaines montrent généralement des modèles de taille 4 ou 6, alors que les femmes aux États-Unis sont généralement de taille 14 et plus. Aussi, les mannequins en vitrine auraient généralement 6 pouces de plus en hauteur que la majorité des femmes. Si ces deux mannequins sont vraiment des «taille plus», alors, une bonne partie des femmes que je connais sont méga-obèses! Mais il faut bien commencer quelque part: avouez qu’elles ressemblent plus à la moyenne des femmes que les mannequins habituels, dont on pourrait saisir la taille entre le pouce et l’index, et les jambes avec une pince à épiler!

Si cette photo peut aider, même un petit peu, à nous éloigner d’un idéal de beauté qui s’approche de l’anorexie, c’est tant mieux. Ce n’est pas juste une question d’esthétique, mais aussi de santé. Selon cette étude, beaucoup de jeunes filles et de garçons se mettent à fumer pour perdre du poids. Trop de gens font aussi des régimes amincissants qui mettent leur santé en péril. Si vous pensez que j’exagère, allez visiter le hashtag Twitter #thighgap, où des filles de partout au monde affichent des photos de l’espace qu’elles souhaitent avoir entre les parois intérieures de leurs cuisses. C’est vraiment triste. Les experts en marketing vous diront que les femmes achètent le rêve. Je comprends: personne ne veut acheter un vêtement qui nous transformera instantanément en sac de patates ou en peinture de Rubens. Mais on ne propose pas de montrer les vêtements en vitrine sur Obélix! On parle juste de montrer des mannequins de taille 10 ou 12… Pourquoi les chaînes ne trouvent-elles pas une façon d’exploiter la diversité des poids, des tailles, des proportions et des formats corporels? Les humains ne viennent pas de moules à gâteaux!

À Coup de pouce, on essaie de montrer le plus possible des mannequins qui ont un poids santé raisonnable. On montre aussi des femmes qui savent célébrer leurs courbes plus généreuses. Et on donne des conseils pour se mettre en forme et perdre du poids de manière raisonnable. Mais en bout de piste, ce sont les acheteuses qui détiennent le pouvoir. Si les magasins vendaient plus de vêtements grâce à des mannequins aux formes voluptueuses, ils en utiliseraient probablement plus. Et si c'était le cas, des magazines comme Coup de pouce auraient moins de difficulté à trouver des échantillons de taille plus grande que du 6. Alors vous, est-ce que vous achèteriez le soutien-gorge mauve des filles dans la photo? Ou au contraire, achetez-vous seulement si le mannequin dans la vitrine vous fait croire que vous allez perdre 20 livres dès que vous enfilerez le skinny jean de la fille aux jambes en cure-dents?

Commentaires

Partage X
Psychologie

On veut des mannequins aux tailles réalistes!

Se connecter

S'inscrire