Couple

Hommes et femmes en mal d'intimité dans leur vie sexuelle

Hommes et femmes en mal d'intimité dans leur vie sexuelle

iStockphoto Photographe : iStockphoto Auteur : Coup de Pouce

Couple

Hommes et femmes en mal d'intimité dans leur vie sexuelle

Pourquoi avoir écrit ce livre?

Dans ma pratique, je vois beaucoup de malaises qui freinent le plaisir dans le couple, et ce, autant chez les femmes que chez les hommes. Cette gêne est liée à leur corps ou aux actes qui intimident ou répugnent. Je trouvais important de proposer aux couples un début de réflexion pour les aider à surmonter les «blocages» qu'ils rencontrent dans leur vie sexuelle, et à avoir une sexualité plus saine et plus gratifiante.

Vous parlez de troubles du désir, mais aussi de troubles d'intimité.

En effet, les femmes et les hommes que je rencontre ont de la difficulté avec l'intimité en général. Ils n'arrivent pas à se retrouver en couple, à communiquer et à créer un lien intime. Il y a énormément de troubles du désir.

Vous dites que les femmes ne savent pas comment exprimer leurs besoins.

De plus en plus de femmes se disent que ce serait agréable d'effectuer des approches vers leur conjoint, mais n'éprouvent pas de désir. Elles doivent apprendre à décrocher. Les femmes qui ont des troubles du désir ont souvent de la difficulté à se laisser aller. Elles sont si absorbées par les tâches quotidiennes à accomplir et le travail qu'elles n'arrivent pas à en profiter lorsque leur partenaire les prend dans ses bras. Comme leur esprit est ailleurs, elles n'arrivent pas à ressentir de désir. Et une fois au lit, elles perçoivent les caresses comme une perte de temps, car elles pensent à leur horaire du lendemain.

Et les hommes, eux, les expriment peut-être mal?

Les hommes ont parfois des approches inadéquates qui, au lieu de provoquer du désir, suscitent de la frustration chez leur conjointe. Ils ne sont pas toujours dans la nuance. Certains auraient avantage à recourir à des stratégies différentes.

Pourtant, on parle beaucoup de plaisir et de désir?

C'est vrai qu'on parle beaucoup de sexualité à la radio, à la télé, dans les livres... Mais on aborde peu la notion de désir. Les femmes et les hommes doivent apprendre à aimer faire l'amour, redécouvrir le plaisir de se toucher.

Vous suggérez de réapprendre à se caresser?

Au début d'une relation, on cherche à surprendre l'autre, à lui faire plaisir. On use de créativité. Mais avec les années, il arrive que la routine s'installe. Le week-end ou un soir de semaine, on se retrouve au lit, où on commence à se caresser. L'ordre est toujours le même: quelques préliminaires, on s'embrasse, des caresses aux seins, aux organes génitaux puis la pénétration. Avec le temps, le désir diminue, et la sexualité devient de plus en plus rare ou ennuyeuse.

Les conjoints doivent réapprendre à apprécier le contact de la peau de l'autre, à ressentir l'émotion que cela leur fait vivre. Je leur dis de se rappeler comment c'était quand le souffle leur manquait à chaque contact. Je les invite à réapprendre à s'embrasser... Certains ne le font plus!

Quand l'amour est présent, les couples trouvent ça très stimulant de recommencer, de réapprendre à se toucher, lentement, progressivement, comme s'il n'y avait pas de pénétration. Des fois, on se rend compte que monsieur ne sait pas ce qui plaît à madame, et vice-versa.

Devrait-on faire l'amour tous les jours?

Il faut d'abord que ce soit plaisant. Ce n'est pas la fréquence qui importe, mais la façon dont ça se vit. Plus la sexualité est agréable, plus elle réveille des émotions, plus on a le goût de recommencer. Mais je dirais quand même qu'à moins d'une relation sexuelle par mois, la distance risque de s'installer dans le couple.

  

À lire aussi: Aucun plaisir durant les préliminaires: pourquoi?

Source

Réveiller sa vie sexuelle, Sylviane Larose, Les éditeurs réunis, mars 2009.

Commentaires

Partage X
Couple

Hommes et femmes en mal d'intimité dans leur vie sexuelle

Se connecter

S'inscrire