Argent et consommation
2 févr. 2009

Vos meilleurs trucs pour économiser

Par Coup de Pouce

Auteur : Coup de Pouce

Argent et consommation
2 févr. 2009

Vos meilleurs trucs pour économiser

Par Coup de Pouce
Cet article fait aussi partie des dossiers :

Économie d'épicerie
«Je conserve mes restes de pain au congélateur, puis je les transforme en pudding. Je garde les pieds de brocoli et j'en fais des crèmes divines! Idem quand les bananes sont pourries: congélo puis pain aux bananes. Le secret du bon pain aux bananes, c'est des bananes pourries!»
Vincent, 29 ans.

«Je fais une liste d'épicerie. Ainsi j'achète seulement ce dont j'ai besoin.»
Véronique, 26 ans.

«On consulte les circulaires et on y découpe les coupons-rabais. Je fais mon épicerie en fonction des spéciaux.»
Lisette, 54 ans.

«Je prépare les repas de mon bébé. Je congèle des purées pour éviter les petits pots. Autrement, nous utilisons aussi des couches en tissu.»
Julie, 36 ans.

Savoir planifier
«Je mets, entre le tiers et la moitié de mon salaire, de côté. Ça me pousse à ‘‘travailler plus pour gagner plus'', comme dirait Nicolas Sarkozy. Se sentir plus pauvre qu'on l'est en réalité, c'est très économique. Continuer de se sentir pauvre même quand on ne l'est plus, c'est un luxe. C'est la méthode Séraphin Poudrier!»
Louis-Philippe, 31 ans.

«Je planifie mes dépenses. J'écris tout ce que je dois payer au cours des deux semaines suivant ma paye. S'il me reste beaucoup d'argent, je mets de 50 $ à 100 $ à la caisse. J'utilise le reste pour me faire plaisir. J'achète aussi mes vêtements en solde.»
Marie-Élisa, 43 ans.

À lire aussi: 6 trucs pour économiser

«J'ai pris l'habitude de déposer le montant de mon augmentation de salaire annuelle dans des obligations d'épargne, à chaque semaine, depuis cinq ans. En fait, mon employeur me le retient sur ma paye. De plus, j'essaie également de vivre avec quatre payes par mois, même les mois à cinq semaines.»
Martine.

«On commence par rassembler toutes nos factures pendant un mois, puis on fait le total pour savoir où s'en va l'argent. Du coup, cela nous permet de savoir où on peut couper afin de pouvoir mettre des sous de côté.»
Jean-Pierre, 52 ans.

De l'énergie à revendre
«L'hiver, je recouvre les fenêtres de la maison d'une pellicule de plastique pour économiser sur les frais de chauffage.»
France, 59 ans.

«Je roule à 100 km/h sur l'autoroute. À la maison, j'ai des thermostats programmables. Comme je vis seule, la plupart du temps je ne chauffe pas le soir. Je regarde la télévision sous les couvertures!»
Karine, 30 ans.

«Je fais sécher le linge à l'air libre, j'utilise des ampoules éco-énergétiques et ma piscine est équipée d'une minuterie.»
Lisette, 54 ans.

«Je profite du fait que le four soit chaud pour enchaîner avec la cuisson d'un dessert ou d'une fournée de muffins.»
Karine.

À lire: 17 trucs pour épargner 7000$ en un an

À votre service!
«Même si je vais au salon de coiffure pour ma coloration tous les mois, j'ai cessé de me faire couper les cheveux à chaque visite. Ce n'est pas nécessaire et c'est cher.»
Lynn, 55 ans.

«Je soupe à la maison plutôt qu'au restaurant. Et quand j'y vais, je privilégie un endroit où je peux apporter mon vin.»
Valéry Thibault, 27 ans.

«J'apprends à faire moi-même des réparations ou des rénovations simples.»
Karine.

«Les écoles d'esthétique et de coiffure offrent des services de pros à prix mini. Même chose pour les soins dentaires ou les conseils en diététique. Les étudiants du cégep se pratiquent et nous, on économise.»
Sylvie, 35 ans.

Achats sensés.. si nécessaires!
«Avant d'acheter un vêtement, je détermine quel morceau mon nouvel achat remplacera. Je n'achète rien d'inutile.»
Isabelle, 38 ans.

«Il faut dépenser moins! Dépenser pour le nécessaire et laisser tomber le superflu. Se faire son lunch, boire de l'eau plutôt que de la liqueur (c'est meilleur pour la santé) ou ne pas prendre la voiture si on peut marcher.»
Yves, 50 ans.

«Je fais mon café chez moi au lieu de l'acheter, puis je le transverse dans ma tasse thermos. Mes amis achètent du vin en vrac à la SAQ. Ça revient à environ 7 $ par bouteille! Pour les meubles, plutôt que d'acheter du neuf, je privilégie les sites comme Craig's List et Kijiji pour des trucs intéressants à prix concurrentiels.»
Sylvie, 35 ans.

«Je n'achète pas de produits de rasage, comme des crèmes ou des lotions après-rasage. Je me rase sous la douche. C'est rapide, efficace et économique!»
Karl Stephan, 33 ans.

«J'ai coupé ma carte de crédit avec des ciseaux. J'ai aussi arrêté de fumer. C'est fou l'argent que j'économise!»
Julien, 32 ans.

À lire : Des outils technos pour faire le budget

«Pas besoin d'acheter du neuf: les vêtements circulent dans la famille. L'aînée refile ses vêtements à la cadette et ainsi de suite. Même si, quand on est la dernière d'une famille de neuf filles, on n'est pas très à la mode!»
Marie, 23 ans.

«Achetez local! Même si mes achats locaux sont un peu plus chers, je protège ainsi l'économie des gens près de moi, donc la mienne. Si on ne saisit pas tous les degrés qu'impliquent les économies au quotidien, on ne peut pas affirmer qu'on économise, qu'on protège l'environnement ou qu'on va passer au travers d'une crise économique.»
Vincent, 29 ans.

«Mon truc, c'est d'éviter toutes les circulaires, les ventes: bref, de me fermer les yeux quand on me présente une offre mirobolante. Je n'ai pas non plus de cartes à points, sauf celle de Pharmaprix. Je la conseille d'ailleurs aux mères de famille, car il y a des journées "mamans" qui permettent de recevoir des rabais importants.»
Vicki.

Consultez notre dossier Finances personnelles

Propos recueillis par Marie-Claude Fillion

Partage X
Argent et consommation

Vos meilleurs trucs pour économiser