Argent et consommation

Le bénévolat... à ma façon!

Le bénévolat... à ma façon!

Auteur : Coup de Pouce

Argent et consommation

Le bénévolat... à ma façon!

Selon nos expériences, il y a des causes qui nous touchent plus que d'autres. En suivant notre coeur, on sera plus motivée à s'impliquer durablement.

J'ai envie de m'impliquer pour… les enfants
Bon à savoir
  • Les écoles, bibliothèques, hôpitaux, associations sportives et clubs de loisirs ont régulièrement besoin de bénévoles.
  • Pour assurer la sécurité des enfants, plusieurs organismes procèdent à une enquête avant de choisir leurs bénévoles.

    Suggestions
  • Centre communautaire de loisir de la Côte-des-Neiges (Montréal) Les bénévoles s'occupent du jardin d'enfants (2-5 ans), de l'aide aux devoirs (niveau primaire), du Club du samedi et du Club sportif (6 -11 ans), et contribuent à l'animation des ateliers parascolaires (6-11 ans) ou des activités sportives (12-17 ans).
  • Réseau Enfants Retour (plusieurs régions du Québec) Lors de la clinique d'identification d'enfants (une fois l'an dans les grandes villes du Québec), les bénévoles accueillent parents et enfants, photographient les enfants et prennent leurs empreintes pour les carnets d'identité. Le reste de l'année, l'équipe se déplace sur demande, à Montréal et en périphérie.

    J'ai envie de m'impliquer pour… les personnes dans le besoin
  • Des organismes qui ont toujours besoin d'aide: banques alimentaires, comptoirs de dépannage vestimentaire, centres d'hébergement pour personnes en difficulté (immigrants, personnes âgées, handicapés, victimes de violence, etc.), popotes roulantes...
  • Si on a l'oreille attentive aux autres, on joint un centre d'écoute (Grossesse-Secours, Suicide-Action, Tel-Aide, etc.). Une formation en techniques d'écoute active et de relation d'aide est offerte. Infos: Association des centres d'écoute téléphonique du Québec

    Suggestions
  • La Mosaïque, centre d'action bénévole et communautaire (Longueuil) Pour les personnes âgées, et les familles et individus dans le besoin. Selon nos intérêts, on participe au dépannage alimentaire, on accompagne quelqu'un à un rendez-vous médical, on offre un soutien moral par le biais de visites amicales, etc. Infos: (450) 465-1803.
  • Le Collège Frontière (Montréal, Québec et Sherbrooke) Les bénévoles aident les ados, adultes, handicapés physiques, nouveaux immigrants, etc. à améliorer leurs habiletés en lecture et en écriture. L'organisme offre une formation complète et continue. Les programmes: aide aux devoirs, tutorat individuel, cercles de lecture, camarades de lecture, etc.

    J'ai envie de m'impliquer pour… l'environnement
    Bon à savoir
  • On s'informe à notre municipalité ou dans les parcs environnants, ou encore on consulte Greenpeace Canada ou les Pages Jaunes , rubrique «Écologie et conservation de l'environnement - Organismes».
  • On consulte le Répertoire des groupes environnementaux du Québec (par le Réseau québécois des groupes écologistes, 25 $, sur commande).

    Suggestions
  • Comités Zone d'intervention prioritaire (ZIP) (plusieurs régions du Québec) Il existe 14 comités ZIP au Québec. Leur mandat: assurer la mise en valeur du fleuve Saint-Laurent et de ses rives. On suit le calendrier régional pour participer aux activités (ex.: plantation d'arbres) ou aux corvées communautaires de notre coin.
  • Centre de la nature du mont Saint-Hilaire (Saint-Hilaire) On participe aux activités de reboisement, de renaturalisation, de sensibilisation, etc. pour la protection des milieux naturels. Un avantage: on peut troquer nos heures de bénévolat contre une carte de membre gratuite pour un an.
  • On a parfois l'impression que faire du bénévolat prend un temps fou. Or, pour certains organismes, une petite heure par semaine peut faire toute la différence!

    Je suis disponible... une heure par semaine
    Bon à savoir
  • Pour ne pas déborder de notre heure, on choisit une tâche bien circonscrite, prévue à heure fixe, ou encore un organisme qui accueille en tout temps des bénévoles pour des tâches non spécialisées (ex.: Moisson Montréal ou Moisson Québec).

    Suggestions
  • Association Grands Frères Grandes Soeurs du Grand Montréal, programme Mentors en mouvement (Montréal) On jumelle un adulte avec trois enfants ou ados qui ont un surplus de poids pour les encourager à devenir plus actifs et à acquérir de meilleures habitudes de vie. Une heure par semaine pour au moins un an.
  • QuebecAdoption.net (partout au Québec) L'organisme procure de l'information aux adultes qui veulent adopter. Les bénévoles (traducteurs, réviseurs, rédacteurs, recherchistes Web, etc.) travaillent de la maison. Infos: Gilles Breton (webmestre), edimestre@quebecadoption.net.

    Je suis disponible... une soirée par semaine
    Bon à savoir
  • On peut aider plusieurs organismes en fournissant une assistance bénévole lors des différents soupers-bénéfice organisés dans notre région.

    Suggestions
  • Centres d'écoute téléphonique Tel-Écoute et Tel-Aînés (Montréal) Les écoutants bénévoles participent aux services téléphoniques d'écoute active, de prévention du suicide et de référence à la population. Formation obligatoire fournie. Engagement d'un an et disponibilité de 4 heures consécutives par semaine (18 h à 22 h) pendant les six premiers mois au minimum.
  • La Magnétothèque (Montréal) Rend les livres sonores pour ceux et celles qui ne peuvent lire. Engagement minimal de deux heures trente par semaine (heures et jours fixes, du lundi au jeudi, de 18 h à 20 h 30). Formation offerte. Stage obligatoire avant de passer l'audition pour devenir lecteur.

    Je suis disponible... une journée par semaine
    Bon à savoir
  • Des pistes où chercher: restaurants et cuisines communautaires, popotes roulantes, sorties récréatives ou culturelles avec des personnes en perte d'autonomie, événements culturels ou sportifs, etc.
  • Un poste bénévole peut nous aider à atteindre d'autres buts: apprendre à mieux cuisiner, garder la forme, peaufiner un talent, etc.

    Suggestions
  • Les Accordailles (Québec). Il s'agit d'un organisme sans but lucratif visant à soutenir les personnes aînées ou en perte d'autonomie. Comment? Grâce à des visites amicales ou encore en accompagnant ces personnes à leurs rendez-vous médicaux. À noter: on peut se présenter une seule fois ou sur une base régulière. Info: 514 282-1553; 465, Gilford, bureau 101, Montréal.
  • Groupe Les Relevailles (Québec) Soutient les parents de jeunes enfants dans leur adaptation au rôle parental. Les bénévoles sont mamans ou grand-mamans et s'impliquent comme aide-maman à domicile, à l'écoute téléphonique, aux ateliers de massage pour bébé, au café-rencontre postnatal ou au sein de l'organisation (tâches de bureau, organisation d'activités, etc.).
  • Parc de la Gatineau (Outaouais) L'hiver en ski de fond, l'été à pied ou en vélo, les patrouilleurs de sentiers assistent les usagers du parc, prodiguent les premiers soins, surveillent l'état des installations, etc. Exigences: certificat de secourisme et de RCR, bilinguisme, bonne condition physique et disponibilité d'au moins cinq jours dans la saison (les samedis ou dimanches, de 9 h à 17 h). Infos: Centre des bénévoles de la Commission de la capitale nationale

    Je suis disponible… un week-end par mois ou à l'occasion
    Bon à savoir
  • Les activités ponctuelles sont idéales quand on s'intéresse au bénévolat mais qu'on ne désire pas s'impliquer à long terme.
  • La variété contribue à la motivation: en planifiant à l'avance, on peut participer à une activité différente chaque mois.

    Suggestions
  • Le Musée canadien des civilisations (Outaouais) On peut aider aux tâches administratives, assister les artistes dans les coulisses ou devenir interprète bénévole, entre autres. Formation fournie.
  • Les événements spéciaux, fêtes et festivals (partout au Québec) Il y en a douze mois par année, dans toutes les régions du Québec. La plupart ont lieu le week-end et recrutent des bénévoles pour collaborer au bon déroulement (organisation, accueil, sécurité, etc.).
  • Les besoins sont nombreux, et les façons d'aider aussi. En s'informant, on trouvera une forme de bénévolat qui correspond à nos intérêts!

    Je veux m'impliquer… en travaillant chez moi
    Bon à savoir
  • Si on est à l'aise avec l'informatique et Internet, le bénévolat virtuel est pour nous. Diverses activités sont possibles selon nos talents (taper «Bénévolat virtuel» dans Google).
  • Plusieurs organismes peuvent nous confier des tâches à faire à la maison: réparer des jouets, plier des dépliants, préparer des trousses d'information... On en parle à l'organisme qui nous intéresse.

    Suggestions
  • Groupe d'entraide Virage (Montréal) Intégré à l'hôpital Notre-Dame de Montréal, l'organisme offre différents services aux personnes atteintes du cancer. Il recherche entre autres des couturières bénévoles pour confectionner chapeaux et turbans. Patron et tissu fournis. L'activité peut se faire à la maison, selon nos disponibilités.
  • La Maison des enfants (Montréal, Varennes, Laval) Répond au courrier des enfants (5-12 ans) via des boîtes à lettres installées dans certaines écoles. Les bénévoles travaillent de la maison et décorent le papier à lettres et les enveloppes. Un peu de créativité suffit!

    Je veux m'impliquer… avec ma famille
    Bon à savoir
  • On choisit une cause qui rallie tout le monde et qui comporte des tâches adaptées à chaque âge.
  • On peut s'impliquer dans une activité à laquelle notre enfant participe (ex.: scouts, patinage artistique, soccer, etc.).

    Suggestions
  • Zoothérapie Québec(Montréal) L'organisme cherche des familles d'accueil stables pour pitous professionnels en congé. Il faut habiter Montréal ou passer matin et soir par le quartier Villeray pour conduire le chien au travail, tous les jours, du lundi au vendredi. Les dépenses reliées à son entretien sont couvertes par l'organisme. Responsabilité quotidienne et engagement de longue durée.
  • Centre d'accueil et de référence sociale et économique (CARI) (Montréal)
    On jumelle deux familles – une québécoise et une nouvellement arrivée au pays – pour faciliter l'intégration des immigrants et promouvoir le partage des cultures. Les activités sont guidées par des intérêts communs: sorties culturelles ou sportives, cuisine, etc.

    Je veux m'impliquer… tout en pratiquant mon activité préférée
    Bon à savoir
  • On cherche du côté des musées, chorales, orchestres communautaires et troupes de danse ou de théâtre.
  • L'animation d'ateliers est très appréciée dans plusieurs centres d'hébergement.
  • La sportive peut arbitrer pour des équipes amateurs ou devenir entraîneuse pour les athlètes des Jeux Olympiques spéciaux (jeunes sportifs ayant une déficience intellectuelle).

    Suggestions
  • Centre Normand-Léveillé (Drummondville) On y reçoit, pour un répit de quelques jours, des gens avec des limitations intellectuelles ou physiques légères. On a des talents de chanteuse, de musicienne ou de peintre, et on se sent animatrice dans l'âme? On propose nos services (pour 1 heure ou plus) au coordonnateur des loisirs.
  • Centre d'action bénévole SERS (Chaudière-Appalaches) L'Atelier tricot nous permet d'écouler notre production de pantoufles, foulards, mitaines, alouette! Au besoin, l'organisme peut nous fournir la laine pour qu'on tricote à la maison. On remet les vêtements à des gens dans le besoin. Infos:(418) 838-4094, poste 222 ou centreactionbenevole-sers@qc.aira.com

    Des répertoires utiles
  • Centre d'action bénévole de Montréal
  • Fédération des centres d'action bénévole du Québec
  • Organismes de bienfaisance enregistrés à Revenu Canada
  • Réseau de l'action bénévole du Québec
  • Secrétariat à l'action communautaire autonome
  • Commentaires

    Partage X
    Argent et consommation

    Le bénévolat... à ma façon!

    Se connecter

    S'inscrire