Argent et consommation

Des trucs tout simples pour économiser l'énergie

Auteur : Coup de Pouce

Argent et consommation

Des trucs tout simples pour économiser l'énergie

Chauffer selon ses besoins
Le chauffage représente en moyenne 50 % de la facture d'énergie. Il est toutefois possible d'alléger la note, tout en améliorant notre confort. Pour ce faire, on règle les thermostats à 18 oC la nuit, ou lorsque l'on s'absente plus de deux heures, et à 21 oC lorsque l'on est à la maison. On maintient la température du vestibule et des pièces inoccupées à 15 oC; on ferme alors les portes pour ne pas refroidir les autres pièces. Quand aucune porte ne sépare les pièces, on chauffe toutes les pièces à la même température. Si notre système de chauffage fonctionne au gaz ou au mazout, on le fait inspecter une fois par année. On trouvera les coordonnées des entreprises spécialisées sous la rubrique «chauffage» des Pages Jaunes. Question de gros bon sens: on nettoie régulièrement les radiateurs ou les sorties d'air chaud et on évite de les obstruer avec des meubles ou des objets volumineux.

Les thermostats
Si nos vieux thermostats mécaniques manquent de précision, on les remplace par des thermostats électroniques. On obtiendra ainsi une température constante, plus confortable, tout en économisant jusqu'à 10 % sur nos coûts de chauffage. Certains thermostats électroniques sont programmables: la température baissera ou remontera au moment où on l'aura prévu. Certains modèles offrent même la possibilité de programmer un horaire d'abaissement de température du lundi au vendredi et un autre pour les fins de semaine, de configurer séparément le samedi et le dimanche, ou encore de programmer différemment chacun des jours de la semaine. Hydro-Québec offre une aide financière sous certaines conditions.

Chasser les courants d'air
Les portes et les fenêtres sont responsables de 29 % des pertes de chaleur. On promène une bougie le long des fenêtres et des portes, des prises de courant ou autres; si la flamme vacille, c'est qu'il y a une fuite. On calfeutre les ouvertures avec des coupe-bise, et on pose une pellicule de plastique transparent sur les fenêtres. S'il y a une fente à lettres dans notre porte, on veille à la condamner et à installer une boîte aux lettres à l'extérieur. Les prises de courant peuvent également laisser passer pas mal d'air. On les dévisse et on ajoute une mousse isolante spécialement conçue à cet effet: on veille, au préalable, à couper le courant. On peut aussi installer des cache-prises (destinés à protéger les enfants). Enfin, on scelle les quarts-de-rond avec un enduit protecteur. Quant aux fenêtres, on privilégie les rideaux aux stores; on les ouvre le jour pour faire entrer le soleil et on les referme le soir. Et, bien entendu, quand on ouvre les portes ou les fenêtres pour faire aérer le logement, on n'oublie pas de fermer le chauffage.Réduire sa consommation d'eau chaude
Le chauffe-eau représente de 12 à 20 % de la note d'énergie. Il est toutefois possible de réduire sa consommation d'eau chaude. Au lieu d'un bain, on prend une douche et on en diminue la durée (de 7 à 10 minutes au maximum). On fait installer des pommes de douche à faible débit, qui utilisent 40 % moins d'eau que les pommes de douche ordinaires, ce qui permet une économie d'environ 30 $ par année. On utilise également l'interrupteur du jet de la douche lors du savonnage. Par ailleurs, on fait la lessive seulement lorsque le besoin le justifie et, de préférence, à l'eau froide. On rince aussi la vaisselle à l'eau froide. De plus, si on a un lave-vaisselle, on ne le fait fonctionner que lorsqu'il est plein et on ouvre la porte de l'appareil pour faire sécher la vaisselle.

Utiliser le bon appareil
Selon l'Agence de l'efficacité énergétique du Québec, les gros appareils ménagers consomment en moyenne 20 % de l'énergie totale d'une résidence. On utilise donc le four à micro-ondes, le four grille-pain, la mijoteuse et la bouilloire, chaque fois que c'est possible, plutôt que le four ou le feu de la cuisinière. On cuit les aliments sur un élément de la cuisinière dont le diamètre est plus petit que celui de la casserole qu'on utilise, et on pose un couvercle sur la casserole afin de réduire le temps de cuisson.

En magasinant un gros appareil ménager, on recherche le symbole international ENERGY STAR. Les produits ainsi étiquetés permettent de réduire de 30 à 50 % des coûts énergétiques et des frais d'utilisation. Par ailleurs, on ne place pas le réfrigérateur près d'une source de chaleur comme la cuisinière, et on laisse un espace minimal de 7,6 cm à l'arrière de l'appareil pour que la chaleur puisse s'échapper. On maintient la température du frigo entre 2 et 4 oC et celle du congélateur autour de –18 oC. Si celui-ci est plus souvent vide que plein, on y met des bols d'eau qui deviendront de la glace. Le congélateur maintiendra sa température plus facilement. On nettoie également le serpentin du frigo au moins une fois par année.

Des choix judicieux
Avons-nous réellement besoin d'un congélateur? Cet appareil est très gourmand. Si on n'accumule pas de provisions, le compartiment congélateur du frigo répond probablement à nos besoins. Si on doit absolument se procurer un congélateur, on opte pour un modèle horizontal qui consomme moins qu'un modèle vertical.

On doit se procurer une laveuse? On opte pour un appareil à chargement frontal qui consomme 40 % moins d'eau et 50 % moins d'électricité qu'un modèle à chargement par le haut. De même, il essore plus efficacement, ce qui réduit le temps de séchage. Quant à la sécheuse, on ne la fait fonctionner que lorsque cela se révèle nécessaire. On privilégie plutôt la corde à linge quand il fait beau. Lorsqu'on ne peut pas étendre son linge dehors, on met les brassées l'une après l'autre dans la sécheuse, sans dépasser le temps nécessaire. On nettoie également le filtre après chaque usage.

Autant de petits gestes qui se traduiront par de grosses économies.
Commentaires
Partage X
Argent et consommation

Des trucs tout simples pour économiser l'énergie

Se connecter

S'inscrire