Argent et consommation

9 pièges à éviter avant d’acheter une maison

9 pièges à éviter avant d’acheter une maison

Thinkstock Photographe : Thinkstock Auteur : Coup de Pouce

Argent et consommation

9 pièges à éviter avant d’acheter une maison

1. Prix trop élevé

«Le marché est en pleine transition. Ces 10 dernières années, on avait un marché de vendeurs, mais on passe maintenant à un marché d'acheteurs», dit Nathalie Clément, courtière immobilière et directrice de l'agence Via Capitale du Mont-Royal. En clair, l'offre est plus grande que la demande et les prix ne sont plus les mêmes. La spécialiste conseille de faire preuve de vigilance. Comment? On regarde les comparables les plus récents, qui reflètent mieux cette nouvelle réalité.

2. Zone inondable

On a le coup de cœur pour une propriété proche d'un cours d'eau? On vérifie dans le certificat de localisation (ou auprès de la municipalité) si elle se situe dans une zone à risque d'inondation. «Selon le secteur, il sera peut-être interdit d'agrandir la résidence ou de construire un garage», explique Nathalie Clément. De plus, la plupart des polices d'assurances ne protègent pas contre une infiltration causée par la crue des eaux.

3. Voisinage dérangeant

Les voisins prennent-ils soin de leur jardin? Laissent-ils traîner des pneus à l'arrière et des jouets devant la façade? Quels types de commerces se trouvent à proximité? Quelle est la moyenne d'âge? On prend le temps de visiter le quartier et de s'y promener afin de vérifier s'il correspond à notre style de vie.

4. Odeurs désagréables

Il se peut que des odeurs provenant de restaurants à proximité ou d'usines environnantes puissent nous incommoder. «À Montréal, ce sera peut-être l'odeur de houblon et en région, celle des porcheries. Si la maison est à un kilomètre d'un éleveur et que les vents sont direction ouest, les émanations risquent de nous déranger», explique l'experte. On n'hésite pas à interroger les voisins à ce sujet.

 

5. Bruit ambiant

Couloir aérien, chemin de fer, rue passante? Ces désagréments n'auront pas nécessairement comme effet de dévaluer la propriété, mais ils peuvent nous indisposer. Pour d'autres, ce seront les cloches de l'église adjacente ou les bruits de la cour d'école située tout près. Si c'est le cas, on élimine dès le départ ces secteurs de notre liste.

6. Projets immobiliers et urbanisme

La construction d'une tour à côté de la propriété risque de diminuer la qualité de vie durant les travaux, en plus de changer le paysage. Une route détournée peut compromettre la quiétude d'une résidence secondaire. La fermeture d'une école peut affecter la valeur de la maison. On se renseigne auprès du courtier et de la municipalité afin de connaître les projets immobiliers et d'urbanisme présents et futurs, et d'éviter les mauvaises surprises. «On lit aussi les journaux locaux», suggère Nathalie Clément.

7. Patrimoine

Lorsqu'on habite une maison patrimoniale ou située dans un secteur historique, on doit respecter certains règlements qui ajoutent parfois des étapes dans un projet de rénovation ou de construction, sans parler des autres contraintes auxquelles il faut se conformer.

8. Sol douteux

Présence d'ocre ferreux, de pyrite ou encore sol argileux... L'agent et l'inspecteur pourront nous informer des complications éventuelles en lien avec le terrain. En général, le courtier fait également signer au vendeur une déclaration où figure ce genre de détail.

9. Zonage

On porte une attention particulière aux règlements de zonage résidentiel si on a un projet professionnel, artisanal ou artistique à domicile. Il faudra alors avoir le zonage approprié ou obtenir l'autorisation requise selon le secteur.

Commentaires

Partage X
Argent et consommation

9 pièges à éviter avant d’acheter une maison

Se connecter

S'inscrire