La plupart des gens, y compris les habitants du Honduras, ont tendance à attribuer un caractère purement centraméricain au pays. Mais le Honduras, ne l'oublions pas, fait aussi partie des Caraïbes, ainsi qu'en témoignent ses plages somptueuses et étincelantes, de même que ses ascendants culturels, lesquels débordent largement l'héritage hispano-autochtone qui a façonné la majeure partie de l'Amérique centrale. L'influence des Caraïbes se fait surtout sentir dans les Islas de la Bahía, dont la population fortement antillaise parle couramment l'anglais.

Islas de la Bahía: le paradis de la plongée sous-marine

Ce petit archipel des Caraïbes offre de fabuleuses occasions de plongée, de belles plages sablonneuses, une luxuriante végétation de montagne, un vaste choix d'hôtels et de restaurants, et le tout, miracle d'entre les miracles, à des prix modérés! En fait, cette région permet des plongées parmi les plus spectaculaires du monde à des prix nettement inférieurs à ceux que vous réservent les autres destinations de ce coin du globe.

2e plus grande formation corallienne au monde

Le tourisme s'est développé plus tôt sur les Islas de la Bahía que dans la majorité des autres régions du Honduras. Cela s'explique en grande partie par la présence d'une série de récifs de corail qui s'étendent jusqu'au Belize et qui forment la plus longue structure du genre au monde après la Grande Barrière d'Australie. Les sites de plongée à faire rêver ont commencé à attirer les visiteurs il y a de cela plusieurs décennies déjà, surtout à Roatán, et jusqu'à maintenant les Islas de la Bahía empochent plus de dollars des mains des touristes étrangers que tout le reste du pays réuni. Bref, le tourisme et la pêche constituent les deux principales industries locales.

Extraits du guide Ulysse Honduras, par Éric Hamovitch

Achetez le livre
Feuilletez un extrait
Découvrez aussi les chapitres numériques