La belle gang!
Des suggestions pour témoigner votre appréciation, apprendre à se découvrir davantage et tisser des liens.

  • Table tournante. On change de place ou de table à chaque service. C'est l'occasion idéale pour multiplier les discussions pendant le repas.
  • Je porte un toast à... On pige le nom d'un collègue (d'un ami, d'un parent) dans un chapeau haut-de-forme cartonné de couleur festive (ou autre contenant rigolo). La mission: porter un toast à cette personne au cours de la soirée en formulant pour elle des voeux personnalisés.
  • Merci sous le gui. Plutôt qu'un baiser, on échange des mercis sous le gui. Le meneur ou la meneuse du jeu brasse un dé et place la feuille de gui (ou un simili, disponible dans les magasins d'accessoires de fêtes) au-dessus de la tête de la 2e, 3e ou 6e personne à sa droite ou à sa gauche (selon le résultat du dé) et formule un remerciement à son égard ou témoigne d'une de ses qualités. À son tour, celui ou celle qui vient de recevoir les honneurs brasse le dé et ainsi de suite.
  • Devine ma résolution! Chacun inscrit sa résolution pour la nouvelle année, sans inscrire son nom. À tour de rôle, on pige et on doit associer la résolution avec la personne à qui elle correspond. Par exemple: «Qui veut améliorer son anglais ou arrêter de fumer?» Variante: on en fait le thème d'un échange de cadeau sur place. Sur le bout de papier, on ajoute alors son nom à côté de sa résolution. En faisant la pige quelques semaines d'avance, cela permet de trouver un cadeau pour aider l'autre à maintenir sa résolution.
  • Jouer au photo-journaliste. Le défi: soutirer une histoire inusitée à notre voisin de table au cours du repas. Au retour des fêtes, on réalise un journal-souvenir du souper des fêtes avec photos et anecdotes.
  • Jeux de discussion. Pour un petit groupe ou en équipes par table, on répond aux questions du jeu Brin de jasette. Découvertes en perspective!