Soins beauté

Trois méthodes d'épilation définitives

Trois méthodes d'épilation définitives

Istockphoto.com Photographe : Istockphoto.com Auteur : Coup de Pouce

Soins beauté

Trois méthodes d'épilation définitives

On en a soupé des poils indésirables et des rasages à répétition? Trois solutions définitives s’offrent à nous. Pour faire un choix pile-poil, on passe chacune d’elles au crible.

L'électrolyse

Procédé: L'électrolyse brûle les poils un à un. On insère un filament (semblable à une aiguille) dans le follicule pileux, puis on y envoie un micro-courant électrique. La brûlure du bulbe pileux (racine du poil) s'ensuit, et celui-ci est retiré à l'aide d'une pince à épiler à bout pointu.

Avantages: Cette méthode convient à toutes les carnations, des plus claires aux plus hâlées, et à toutes les pigmentations capillaires. Elle peut être utilisée sans danger sur les zones sensibles comme les sourcils et les mamelons.

Inconvénients: Comme on éradique les poils un à un, l'exercice est long et fastidieux. Les coûts, calculés à la minute, sont élevés.

Douleur: intense.

Précautions: On ne se rase pas avant la séance, car les poils à traiter doivent être apparents. On évite de prendre rendez-vous durant nos règles: la sensibilité cutanée est alors décuplée.

Durée: entre 6 mois et 2 ans, selon l'étendue de la zone à épiler (on espace les séances de 4 à 6 semaines).

Suivi: Quand l'épilation est complétée, on y retourne tous les 12 à 24 mois, car les changements hormonaux (grossesse, ménopause, etc.) peuvent entraîner la pousse de nouveaux poils.

Coûts moyens (à titre indicatif): 1$ à 1,75$ la minute.

Le laser

Procédé: La zone à traiter doit être rasée. Le laser cible la mélanine contenue dans le poil en émettant des impulsions lumineuses. Il pénètre à 3,5 mm sous l'épiderme de façon à chauffer le bulbe du poil pour le détruire.

Avantages: Le laser permet d'épiler rapidement de larges zones cutanées. Il est sécuritaire pour les peaux foncées (à condition de diminuer son intensité et d'accroître le nombre de traitements, pour une épilation sans brûlures) et éradique vite fait les poils foncés et drus sur les peaux claires.

Inconvénients: Il n'enlève pas les poils non pigmentés (blonds, blancs, roux, gris) ni la pilosité très fine (de type duvet). Il peut causer de l'enflure, des brûlures et des cicatrices, mais ces effets sont rares et se résorbent généralement.

Douleur: intense mais brève, comme si la peau était pincée à répétition par un élastique. Bonne nouvelle, les technologies tendent à se raffiner. Pour restreindre l'inconfort, certains appareils au laser émettent graduellement leur énergie ou sont doublés d'un dispositif de succion, ce qui atténue la sensation de douleur.

Précautions: Mieux vaut se tourner vers le laser l'automne et l'hiver, car il faut fuir les rayons UV durant quatre semaines, avant et après les traitements. De plus, au moins quatre semaines avant, on cesse de recourir à la cire, à l'épilateur électrique ou à la crème dépilatoire, car le faisceau lumineux doit pouvoir détecter la pigmentation des poils sous la couche cornée.

Durée: 6 à 8 traitements, à intervalles de 6 semaines.

Suivi: au besoin, si les hormones sécrétées durant la grossesse ou à la ménopause provoquent la pousse de nouveaux poils.

Coûts moyens (à titre indicatif): 85$ à 600$ la séance, selon la technologie employée et la zone à épiler.

La lumière intense pulsée (LIP)

Procédé: La zone à traiter est d'abord rasée. La technique consiste à détruire le bulbe pileux grâce à la chaleur de la lumière. Délivrée sous forme de flash, la lumière intense pulsée pénètre sous la surface cutanée et repère le poil grâce à sa pigmentation. Sous l'effet de la chaleur, le bulbe se nécrose.

Avantages: Le faisceau lumineux de la LIP (environ 7 cm2) est plus large que celui du laser (environ 1 cm2). L'énergie émise est donc plus diffuse et la douleur ressentie, beaucoup moins intense. Les teints foncés (brun pâle à moyen) ou métissés peuvent se prévaloir de cette méthode d'épilation.

Inconvénients: Il faut 20 % plus de temps qu'avec le laser pour venir à bout des poils. La LIP fonctionne mal sur la pilosité fine, et pas du tout sur les poils pâles (blonds, blancs, roux, gris). Aussi, comme l'énergie émise par la LIP est moins concentrée que celle du laser, il est plus difficile de la contrôler, et les risques d'hypopigmentation (taches blanches) sont accrus.

Douleur: supportable.

Précautions: les mêmes que pour le laser.

Durée: 8 à 10 séances, à intervalles de 4 à 6 semaines.

Suivi: La lumière intense pulsée élimine de 85 à 90% des poils indésirables. Il est conseillé de parfaire le travail à l'électrolyse et de s'offrir une séance de suivi au besoin.

Coûts moyens (à titre indicatif): 50$ à 400$ la séance, selon l'étendue de la zone à épiler.

Gare aux charlatans!

Au Québec, seule la pratique de l'électrolyse est actuellement soumise à des normes strictes. L'Association des électrolystes et esthéticiennes du Québec régit les façons de faire et encadre la formation des praticiens (une spécialité en dehors du cours d'esthétique de base). Mais n'importe qui peut faire l'achat d'un appareil LIP ou laser et l'utiliser après avoir suivi les trois heures de formation du fabricant. Pour éviter les mauvaises surprises, il est donc conseillé de s'informer sur les équipements et l'expérience des praticiens qui les manoeuvrent. «On s'enquiert aussi des protections dont ils disposent, car de plus en plus de compagnies d'assurances exigent que leurs clients appelés à manier le laser et la LIP suivent des formations poussées», note l'esthéticienne Caroline Leduc. Et «quand on a la peau foncée ou parsemée de grains de beauté et qu'on souhaite l'épiler au laser, il est plus sûr de s'en remettre à l'expertise d'un médecin spécialisé en esthétique», conseille Manish Khanna, dermatologue chirurgical, spécialisé dans les traitements au laser à l'Hopital Général Juif et la Clinique Peau de Montréal.

 

Commentaires

Partage X
Soins beauté

Trois méthodes d'épilation définitives

Se connecter

S'inscrire