Soins beauté

Crèmes anti-âge: laquelle vous va?

Crèmes anti-âge: laquelle vous va?

Auteur : Coup de Pouce

Soins beauté

Crèmes anti-âge: laquelle vous va?

Les pharmacies et les grands magasins regorgent de petits pots aux promesses alléchantes. Petit guide pour déchiffrer la cosméto et choisir notre crème en vraie pro.

Qu'on se le tienne pour dit: le vieillissement cutané est inévitable, et aucune crème ne pourra jamais effacer les signes du temps. Toutefois, il est possible de ralentir ce processus naturel en optant pour des ingrédients actifs éprouvés en labo, et en portant attention aux facteurs qui engendrent les rides et la perte de fermeté.

Cibler le bon soin
Surprise: il n'y a aucune différence entre une crème antirides et une crème «fermeté». En effet, «elles ont toutes deux le même but, soit de stimuler la production de collagène, lequel remplit les fines ridules et redonne du tonus à la peau. Si on les trouve sur le marché dans deux catégories distinctes, c'est uniquement pour des fins de marketing», explique la Dre Gagnon.

Lorsque vient le temps d'acheter une crème anti-âge, la Dre Pauline Raymond-Martimbeau, médecin esthétique, suggère de choisir en fonction de notre type de peau et de notre tolérance à l'acidité des formules. «Quand on applique une crème, précise-t-elle, on ne doit pas sentir de tiraillements. Elle doit aussi pénétrer rapidement, sans laisser de résidus ou d'effet collant.» Notre peau est sensible? On vérifie la concentration en ingrédients actifs et on effectue un test de tolérance sur le coin de la mâchoire pour s'assurer de ne faire aucune réaction cutanée.

La prescription de la Dre Gagnon
«Ce que je conseille à mes patientes, c'est d'appliquer le matin une crème contenant une protection solaire et une concentration de 4 % à 8 % d'acide glycolique, selon la tolérance. Le soir, je suggère d'utiliser un produit à base de matrixyl, de trétinoïne (en prescription) ou d'un autre acide de fruits. Pour celles qui sont en ménopause, qui ont la peau sensible ou qui font de la rosacée, je recommande d'opter pour une crème hydratante avec protection solaire le matin et d'utiliser un produit à base d'isoflavones le soir.»La crème qu'il nous faut

L'utilisatrice: fin vingtaine, début trentaine.
Le problème: Le soleil et la pollution agressent notre peau au quotidien. Résultat: de fines ridules commencent à apparaître sur notre visage.
La solution: On protège notre peau des radicaux libres avec un hydratant gorgé d'antioxydants ou un écran solaire muni d'un FPS de 15 ou plus.
Les ingrédients recherchés: acide L-ascorbique, polyphénols, idebenone, Parsol 1789.
Des produits qu'on aime:
Traitement dermatologique anti-rides Active C, de La Roche-Posay. Une émulsion formulée avec 5 % d'acide L-ascorbique pour préserver les fibres de collagène de la peau (41,50 $ les 30 ml, en pharmacie).
Crème jour réparation intense FPS 15, de Clinique. Un soin gorgé d'antioxydants conçu pour protéger la peau des radicaux libres (62 $ les 50 ml, aux comptoirs Clinique).
Lotion FPS 45, d'Ombrelle. Grâce à sa teneur en Parsol 1789, cet écran solaire nous protège des rayons UVA et UVB (14,50 $ les 120 ml, en pharmacie).
Hydratant quotidien protecteur FPS 15, de Dormer 211. Une crème légère qui hydrate la peau tout en la protégeant des UV (10,50 $ les 60 ml, en pharmacie).

L'utilisatrice: dans la trentaine ou la quarantaine.
Le problème: Avec le temps, la peau réduit sa production de sébum, et elle devient sèche et déshydratée. Les rides apparaissent plus rapidement et se creusent de plus en plus.
La solution: On opte pour des ingrédients nourrissants qui stimulent la production de sébum et traitent les ridules.
Les ingrédients recherchés: isoflavones, acide hyaluronique, céramides, sphingolipides.
Des produits qu'on aime:
Gel-crème fermeté visage, de Reversa. Ce fluide riche en isoflavones convient parfaitement aux peaux sensibles (33 $ les 50 ml, en pharmacie).
Soin complet protection jeunesse DayWear Plus, d'Estée Lauder. Une crème à base d'acide hyaluronique qui procure souplesse et hydratation aux épidermes assoiffés (54 $ les 50 ml, aux comptoirs Estée Lauder).
Gel oligo-thermal Aquasource, de Biotherm. Ce gel à base de céramides est une excellente source d'hydratation pour les peaux normales à mixtes (42 $ les 50 ml, aux comptoirs Biotherm).
Soin réactivateur anti-dessèchement Nutrissime, de L'Oréal. Cette formule renforce la barrière protectrice de l'épiderme grâce à sa concentration en sphingolipides (16,50 $ les 50 ml, en pharmacie).

L'utilisatrice: dans la cinquantaine ou plus.
Le problème: En vieillissant, la production de collagène diminue. Notre peau perd donc de son élasticité, et des rides profondes et permanentes marquent notre visage.
La solution: On choisit des ingrédients qui stimulent la production de collagène pour estomper les ridules et améliorer le tonus de notre peau.
Les ingrédients recherchés: trétinoïne, acide glycolique, matrixyl (ou microcollagène), argireline, rétinol.
Des produits qu'on aime:
Crème anti-rides FPS 15, de Reversa. Avec 8 % d'acide glycolique, ce soin de jour lisse et raffermit en une seule étape (31 $ les 50 ml, en pharmacie).
RépaRides, de NeoStrata. Formulée avec 5 % de matrixyl, cette crème estompe les rides en stimulant la synthèse des fibres de collagène (60 $ les 30 ml, en pharmacie).
Sérum anti-rides intensif Retin-OL+, de RoC. Un fluide à base de rétinol qui lisse la peau en douceur (50 $ les 30 ml, en pharmacie).
Anti-âge restructurant Eluage Crème, d'Avène. Un soin antirides à base de rétinaldéhyde, un dérivé de la vitamine A qui convient aux peaux sensibles (48 $ les 30 ml, en pharmacie).

Commentaires

Partage X
Soins beauté

Crèmes anti-âge: laquelle vous va?

Se connecter

S'inscrire