Soins beauté

5 trucs pour prévenir et soulager la lucite estivale

5 trucs pour prévenir et soulager la lucite estivale

Shutterstock Photographe : Shutterstock Auteur : Coup de Pouce

Soins beauté

5 trucs pour prévenir et soulager la lucite estivale

Des rougeurs qui démangent apparaissent sur votre décolleté ou vos bras aux premiers rayons de soleil. Il s’agit peut-être de lucite estivale bénigne (LEB), une des allergies au soleil les plus fréquentes.

Une fois déclenchée, la lucite estivale est un phénomène qui va nous coller à la peau longtemps. Pour éviter qu'elle ne gâche nos vacances, on a demandé à David Durand, pharmacien et v.-p.-directeur général de Bioderma Amérique du Nord, les bons gestes à adopter pour la prévenir ou pour en soulager les effets.

La lucite estivale, c'est quoi?

Principalement liée aux rayons UVA, cette inflammation qui provoque une rougeur localisée avec des petits boutons accompagnée d'une sensation de démangeaison se déclenche plutôt chez les jeunes de 15 à 25 ans, précise David Durand. La première allergie est généralement légère, mais le phénomène risque de s'aggraver si on ne fait rien. Les phototypes clairs sont les plus touchés.

La meilleure façon de prévenir la lucite est de bien préparer sa peau au soleil.

1. Monsieur Durand recommande d'utiliser une protection solaire avec un haut indice de protection UVA. Idéalement, on commence avec un soin SPF 60 ou SPF 50 et on diminue après quelques jours à un SPF 40, puis 30. On privilégie les protections solaires de marques dermatologiques comme Bioderma, La Roche-Posay, Vichy.

2. Si on veut s'exposer, on le fait progressivement. On commence par 10 minutes, puis on augmente petit à petit. Après avoir passé de longs mois d'hiver emmitouflés jusqu'au cou, on a tendance à prendre rapidement d'assaut les terrasses, en manches courtes, oubliant l'index UV, qui est très fort au Canada. «Les UVA (rayons ultraviolets longs) traversent les pare-brises et les fenêtres», rappelle David Durand. Ne vous croyez donc pas à l'abri dans votre voiture ou à votre bureau!

3. On peut aussi opter pour des compléments alimentaires riches en antioxydants et en carotène, qui permettront d'améliorer la tolérance de la peau au soleil.

4. Les personnes chez qui la lucite devient douloureuse, envahissante et même invalidante physiquement et psychologiquement peuvent avoir recours à des séances de puvathérapie chez le médecin. Ce traitement associe la prise de médicaments à l'exposition locale à un rayonnement d'ultraviolets de type A pour préparer la peau. Attention: cette méthode est réservée aux médecins.

5. On part une semaine dans le Sud et une lucite apparaît le premier jour. Que faire?

On stoppe toute exposition au soleil. On se rince au gel douche sans savon. Pour apaiser la peau, on peut pulvériser un peu d'eau cellulaire ou une brume apaisante. Idéalement, on prévoit toujours un kit de survie avec crème à base de cortisone et des antihistaminiques (délivrés sur ordonnance médicale). Si on n'a pas ça sous la main, on applique au minimum un soin après-solaire apaisant et hydratant. Pour éviter que la lucite ne se déclenche et ne ruine nos vacances, on se protège les deux premiers jours avec un soin SPF 60 avec protection UVA, puis SPF 40 ou SPF 30 pour le reste de la semaine.

C'est souvent parce qu'on s'expose trop vite avec les mauvaises protections que la lucite se déclenche, rappelle David Durand. On suit donc ses conseils d'expert à la lettre, et à nous le farniente en paix sous les cocotiers!

Merci à David Durand, pharmacien et v.-p.-directeur général de Bioderma Amérique du Nord, pour ses précieux conseils.

 

Consultez notre dossier Trucs beauté 

 

Commentaires

Partage X
Soins beauté

5 trucs pour prévenir et soulager la lucite estivale

Se connecter

S'inscrire