Mode

Shopping : trouver le bon soutien-gorge

Shopping : trouver le bon soutien-gorge

Pour forte poitrine: À bonnets coussinés (Ashley Graham, 70$, chez Addition Elle; 36DD-DDD, 38-42C-DDD, 44 C-DD). Auteur : Coup de Pouce

Mode

Shopping : trouver le bon soutien-gorge

Magasiner un soutien-gorge s’avère parfois un vrai casse-tête. Voici des conseils d’expertes pour trouver le bon modèle.

Si on a une petite poitrine

On choisit des modèles au maintien léger faits de matières extensibles, avec des bretelles et des agrafes délicates.

Pour donner plus de volume, on mise sur les bonnets push-up ou le soutien-gorge à balconnet, qui rapproche et remonte les seins.

  • Push-up et pigeonnant (Miiyu, 19,99$, chez Simons; 32A-36C).
  • À bonnets souples (Cosabella, 65$, chez Lyla; TP-G).
  • Pigeonnant (Calvin Klein One, 38$, chez Simons; 34A-36C).
  • Push-up (Blush, modèle Libertine, 48$, chez Les Hauts et les Bas, (514) 529-7444; 32A-36C).
  • Push-up et pigeonnant (Triumph, 36$, chez La Baie; 32A-38C).
  • Dos nageur (Marie Jo, modèle Morgane, 180$, chez Lyla; 32A-34C).

Si on a une poitrine moyenne

On choisit un soutien-gorge au maintien moyen avec un bonnet assez couvrant. Le style à balconnet convient à celles dont la poitrine est plutôt ferme. Sinon, comme le sein n'est pas entièrement soutenu et recouvert de tissu, il aura tendance à bouger au moindre mouvement.

Pour obtenir une silhouette bien définie, un ajustement harmonieux et un bon soutien, on peut opter pour les modèles à armatures avec des bonnets légèrement doublés et préformés.

  • À bonnets souples et bretelles larges (Implicite, modèle Obsession, 89$, chez Les Hauts et les Bas, (514) 529-7444; 32B-36D).
  • Pigeonnant (Calvin Klein, 52$, chez La Baie; 32C, 34A-C, 36A-C).
  • Push-up (Triumph, 46$, chez La Baie; 34A-38C).
  • Push-up (39,95$, chez La Vie en Rose; 34B-40DD).
  • À bonnets souples (Warners, 34$, chez Simons; 34A-38C).
  • À bonnets rigides (Miiyu, 28$, chez Simons; 32B-C, 34B-D, 36A-C, 38B).

Si on a une forte poitrine

On choisit des modèles qui galbent bien la poitrine, avec un maintien moyen à ferme. Le bonnet doit couvrir la plus grande partie du sein et le soutien-gorge peut être avec ou sans armatures. Des bretelles larges ou coussinées et une bande large avec plusieurs attaches ou baleinée sur les côtés apportent le meilleur soutien.

Pour amenuiser notre poitrine, il existe des modèles amincissants au maintien supérieur.

  • À bonnets coussinés (PrimaDonna, 161$, chez Les Hauts et les Bas, (514) 529-7444; 34C-36F).
  • À bonnets coussinés (Ashley Graham, 70$, chez Addition Elle; 36DD-DDD, 38-42C-DDD, 44 C-DD).
  • À bonnets rigides (35,95$, chez La Vie en Rose; 34C-40DD).
  • À bonnets sans coutures (Empreinte, modèle 3D, 170$, chez Lyla; 32D-G, 34-38C-G, 40-42C-E).
  • À bonnets rigides (Simone Pérèle, modèle Révélation, 130$, chez Lyla; 32C-38F).
  • À bonnets moulés (Wonderbra, 36$, chez Sears; 36-40C, 34-40D, 36-40 DD).
L'ajustement du soutien-gorge
  • Un soutien-gorge bien ajusté au niveau de la cage thoracique ne remonte pas dans le dos et ne fait pas de bourrelets. Et on devrait pouvoir passer un doigt sous la bande, à la base du bonnet.
  • Lorsqu'on enfile le soutien-gorge, il faut toujours se pencher et bien soulever les seins pour les placer dans les bonnets.
  • Le bonnet doit bien épouser le sein. S'il plisse, c'est qu'il est trop grand; si le sein déborde, le bonnet est trop petit.
  • On ajuste ensuite les bretelles afin d'éviter que la poitrine ne s'affaisse et que les bretelles ne tombent ou s'enfoncent dans les épaules.
  • L'attache doit être bien centrée au milieu du dos et n'être ni trop tendue ni trop lâche. Elle ne devrait pas laisser de marques sur la peau.
  • Les seins doivent être bien soutenus et ne pas ballotter quand on marche ou qu'on sautille.

 

Quand devrait-on remplacer un soutien-gorge? Dès que les bandes et les bretelles se relâchent, il faut songer à un nouvel achat.

À quelle fréquence devrait-on prendre nos mesures? Comme notre corps change au fil des années, il faudrait le faire une fois par an. Pour savoir comment faire, cliquez ici.

Est-ce vrai que les mesures diffèrent d'une marque à l'autre? Oui. Les marques européennes, québécoises ou américaines n'utilisent pas nécessairement le même gabarit.

Quelles sont les erreurs les plus fréquentes? La majorité des femmes choisissent une taille trop petite. Souvent, les mesures sont inexactes et on oublie de vérifier l'ajustement sous les bras et dans le dos au profit de l'apparence du soutien-gorge.

Puis-je utiliser des rallonges pour ajuster le tour d'un soutien-gorge? Les rallonges vendues séparément peuvent être utiles quand on a pris quelques kilos et qu'on se sent moins confortable dans notre soutien-gorge ou pendant les premiers mois de grossesse, alors que notre corps commence à changer. Elles représentent toutefois une solution temporaire. Si on en a besoin pour une longue période, cela signifie qu'on doit remplacer notre soutien-gorge en prenant de nouvelles mesures.

Le prix est-il garant de la qualité? Oui. Les soutiens-gorge plus chers durent plus longtemps, car les tissus utilisés sont plus résistants. Pour les femmes ayant une poitrine généreuse, donc assez lourde, une meilleure résistance des tissus est un atout important. Entretenu adéquatement, un bon soutien-gorge peut durer deux ans.

Que faire si on a un sein plus gros que l'autre? On tient compte du sein le plus fort lors de l'achat. Si la différence est importante, on peut glisser un coussinet amovible dans le bonnet du plus petit sein.

Nous remercions Karine Allard, directrice design chez Wonderbra, et Chantal Gagnon, de la boutique Les Dessous de la rue Victoria, à Saint-Lambert, pour leur précieuse collaboration.

Commentaires

Partage X
Mode

Shopping : trouver le bon soutien-gorge

Se connecter

S'inscrire