Mode

Comment s’habiller pour une entrevue

Comment s’habiller pour une entrevue

istockphoto.com Photographe : istockphoto.com Auteur : Coup de Pouce

Mode

Comment s’habiller pour une entrevue

Parce que l’entretien d’embauche n’est pas une rencontre ordinaire et qu’on n’a jamais une seconde chance de faire une première impression, mieux vaut miser juste dès le premier coup! Nos conseils.

S'habiller pour une entrevue: 10 règles de base

1. Avant une rencontre, on devrait se documenter sur l'entreprise qui nous convoque. Une petite visite sur son site Internet peut nous aider à bien cibler la culture de la boîte et adapter notre look en conséquence.

2. «Il faut présenter une image de soi qui soit à la fois professionnelle et personnelle», explique Patricia Lee, styliste chez Les Effrontés. On choisit une version moins décontractée que ce qu'on mettrait pour aller travailler dans le contexte de travail ciblé.

3. On évite tout ce qui peut détourner l'attention de nos interlocuteurs de ce qu'on a à dire: minijupe, décolleté plongeant, bracelets tapageurs, bas résille, collier et boucles d'oreilles clinquants, rouge à lèvres criard, mèche dans le visage, etc.

4. On accorde une attention particulière à la propreté de nos vêtements. Manque-t-il un bouton? Le vêtement est-il défraîchi? Froissé?

5. Si on transpire facilement, surtout en situation de stress, on évite les matières 100% synthétiques qui laissent paraître la transpiration et qui ne respirent pas. On leur préfère des étoffes de fibres naturelles, comme le coton ou le lainage, ou des mélanges de fibres naturelles et synthétiques.

6. Porter la veste ou pas? Si elle n'est pas inévitable, elle demeure un symbole de professionnalisme: «Plus on vise un poste élevé dans la hiérarchie, plus elle devient incontournable», précise Patricia Lee.

7. Pour le maquillage, on évite l'eye-liner brillant ou le rouge à lèvres vermillon mat. Le mot d'ordre est «naturel». On y va donc mollo et on choisit des teintes neutres. Idem avec les cheveux, qu'on veut sans mise en plis compliquée et sans mèches dans le visage. Quant aux ongles, ils doivent être bien entretenus et pas trop longs; si on opte pour un vernis, on le choisit discret.

8. On évite le parfum, qui peut être dérangeant si l'interlocuteur ne partage pas nos préférences olfactives. Si on tient à en porter, on se tourne vers une eau de toilette légère.

9. On n'oublie pas les chaussures! Une tenue impeccable mariée à des chaussures négligées peut en dire long sur notre manque d'attention aux détails. On laisse donc à la maison les chaussures sport, les talons trop hauts et les sandales de type tong! Pour la hauteur, on préfère des talons de un à deux pouces.

10. Enfin, dans le doute, il vaut mieux en faire moins. «On oublie les "trop": trop maquillée, trop coiffée, trop décolletée, trop "matante", trop court, trop sexy, trop voyant...» conseille Patricia Lee.  

Entrevue en milieu social

Pour les milieux de l'enseignement, de la santé ou des organisations sans but lucratif, on opte pour des coupes et des matières confortables et naturelles. «L'allure vestimentaire doit permettre d'être à la fois crédible et accessible», souligne Céline Chartier, coordonnatrice aux ressources humaines au Cégep Marie-Victorin. On se tourne donc vers des vêtements soignés, mais décontractés. Si le poste pour lequel on postule appelle à bouger beaucoup, on choisit des chaussures confortables à talons bas ou des ballerines, et on limite les accessoires.

Mots-clés: confortable, pratique, souple, décontracté.

On évite: les survêtements, les pantalons cargo, les camisoles, les chaussures sport.

Les bonnes adresses: Mexx, Esprit, Cassis, RW & Co, La Baie, Simons.

Suggestion de tenue:

  • Chemisier en soie (Traffic People, 75$; TP-G).
  • Bustier en élasthanne et sac pochette en simili-croco (19,95$ et 49,95$, chez Gap; TP-TG).
  • Pantalon en coton, polyester et élasthanne (120$, chez Banana Republic; 00-12).
  • Collier en coton (Boa, 50$).
  • Collier multi-rangs (75$, chez Agatha).
  • Ballerines en simili-suède (24,95$, chez Old Navy).

 

Entrevue en milieu d'affaires

Le milieu des affaires étant un monde sérieux et traditionnel, on y privilégie une tenue classique. On mise sur un tailleur de couleur neutre (jupe ou pantalon), dans une coupe actuelle et simple. «Bien que les attentes vestimentaires d'un recruteur ne soient pas les mêmes pour un poste de secrétaire que pour un autre de directrice, le tailleur a toujours la cote, affirme Brigitte Bouchard, directrice des ressources humaines à la Caisse Desjardins de Joliette. On s'attend toutefois à ce qu'une femme qui vise un poste de cadre choisisse un tailleur dans une boutique un peu plus haut de gamme que ses employés.»

Selon la styliste Patricia Lee, il est toujours plus professionnel d'avoir un porte-documents et un sac séparés. On accessoirise avec des bijoux fins et sobres, des escarpins, des bottes longues à talons et un sac dans des tons neutres ou de style classique.

Mots-clés: conventionnel, professionnel, sobre, classique.

On évite: le denim sous toutes ses formes, le cuir pour les vêtements, les ballerines et les tailleurs démodés.

Les bonnes adresses et marques: Judith & Charles, Femmes de Carrière, Simons, département carrière, Tristan, Iris Setlakwe, La Baie, Anne Klein, Pink Tartan.

Suggestion de tenue:

  • Veste en coton et élasthanne (Imperial, 289$; P-G).
  • Chemisier en polyester et viscose (69,95$, chez Le Château; TTP-TG).
  • Pantalon en viscose, polyamide et élasthanne (Part Two, 139$; 32-46).
  • Sac en similicuir (XOXO, 62$).
  • Escarpins en cuir verni (69,99$, chez Winners).

 

Entrevue en milieu créatif

Les secteurs de la création, de la publicité, des communications, de la mode et des arts permettent de porter des tenues plus éclatées, originales et colorées. Dans ces domaines, il importe d'être actuelle et d'aller au devant des tendances pour créer notre propre look.

Pour l'entretien d'embauche, Nathalie Roberge, qui a travaillé dans le domaine de la publicité avant de devenir styliste et auteure du blogue Dans la cabine, recommande d'éviter le tailleur de style conventionnel. «Dans le milieu de la création, le code vestimentaire n'existe pas. Il faut vraiment voir la personnalité de la personne à travers ses vêtements. On opte pour notre style habituel, mais dans une version plus professionnelle.» On peut se permettre toute une gamme d'accessoires, mais on évite la surcharge en misant sur un seul élément voyant.

Mots-clés: tendance, créativité, look, attitude.

On évite: les accessoires cocasses, les maquillages trop lourds.

Les bonnes adresses et marques: Zara, H&M, Simons, DinhBá Design, Mélissa Nepton, Unicorn, Modeco, Jupon Pressé.

Suggestion de tenue:

  • Cardigan-cape en polyester (One Teaspoon, 104$; 8-10).
  • Robe-tunique en coton et viscose (219$, chez Winners; P-G).
  • Legging en coton et élasthanne (11,98$, chez L'Aubainerie; P-G).
  • Sac en similicuir (Bella Accessoires, 75$).
  • Bottillons en cuir (100$, chez Locale).

À LIRE: Entrevue d'embauche: on s'habille comment?

Commentaires

Partage X
Mode

Comment s’habiller pour une entrevue

Se connecter

S'inscrire