Maquillage

3 trucs beauté pour éviter les poils incarnés

3 trucs beauté pour éviter les poils incarnés

Shutterstock Photographe : Shutterstock Auteur : Coup de Pouce

Maquillage

3 trucs beauté pour éviter les poils incarnés

On aimerait que notre peau, impeccable et toute lisse le jour où on s’épile, reste ainsi pour toujours! Mais voilà, combien sommes-nous à déchanter dès le lendemain en découvrant ces désagréables petites boules logées sous notre peau? Les poils incarnés, ce fléau!

Avant de se pencher plus en détails sur cet énergumène en forme de tire-bouchon, récapitulons: c'est un poil qui ne pousse pas selon sa trajectoire habituelle et croît sous la peau au lieu de sortir. Il provoque alors une inflammation localisée, petit gonflement, rougeur qui peut se transformer en folliculite (inflammation avec du pus). Tous les types de peaux sont concernés et les zones les plus souvent touchées sont les aisselles et le bikini.

Comment éviter les poils incarnés?

1. On exfolie sa peau régulièrement. Idéalement deux fois par semaine pour favoriser l'élimination des cellules mortes, explique Cathy St-Gelais, esthéticienne au Studio Muse, à Verdun. Plus les cellules mortes s'accumulent à la surface de la peau, plus les poils ont du mal à percer et tendent donc à pousser sous la peau.

2. L'hydratation est également un facteur clé, qui sert non seulement à prévenir mais également à éliminer les poils incarnés. On hydrate donc sa peau généreusement quotidiennement.

3. On opte pour une méthode d'épilation qui arrache le poil avec son bulbe. L'épilation à la cire, si elle est réalisée par un professionnel, permet d'enlever le poil jusqu'à la racine. Si on choisit de la faire à la maison, on pense à bien exfolier et hydrater notre peau. Attention aux zones où les poils poussent dans tous les sens (aisselles, bikini): si on ne respecte pas le sens de la pousse, ils se casseront. La meilleure méthode d'épilation, selon l'esthéticienne, reste le laser. Il offre un résultat définitif en allant chercher le bulbe du poil et permet de diminuer la pousse et la force des poils incarnés.

Comment déloger les poils incarnés?

On évite de gratter et de s'acharner avec la pince pour essayer de les attraper! L'esthéticienne recommande de laisser le corps éjecter le poil par lui-même. Quand la tête du poil sort, on peut aller le chercher avec la pince, en agissant avec précaution. On pense à désinfecter la pince avant, pour éviter d'ajouter des bactéries et d'aggraver l'inflammation. Une fois le poil retiré, on désinfecte la zone concernée.

Conseils de pros

Lorsqu'on s'épile, on veille à bien respecter le sens de la pousse du poil. Lorsqu'on se rase, qu'on utilise des épilateurs électriques ou qu'on s'épile soi-même à la cire, particulièrement dans les zones où les poils poussent un peu dans tous les sens, on peut facilement à les casser. Le poil va alors changer de direction et, au lieu de continuer de pousser dans le follicule, il va s'incarner dans la peau. Lors du rasage, faire attention au nombre de lames et éviter les passages répétés au même endroit, pour limiter l'inflammation et le développement de folliculites.

Mme St-Gelais recommande la gamme de produits post-épilatoires Défépil d'Esthederm, qui ralentissent la repousse, diminuent la grosseur des poils et favorisent l'élimination des poils incarnés. Lait corporel (39$/200 ml) et Déodorant (29$), chez Ogilvy et dans les instituts de beauté.

Merci à Cathy St-Gelais, esthéticienne, associée propriétaire du Studio Muse, à Verdun, 514-766-7776.

 

Commentaires

Partage X
Maquillage

3 trucs beauté pour éviter les poils incarnés

Se connecter

S'inscrire