Santé

Une toux chronique et des coupables

Une toux chronique et des coupables

Istockphoto.com Photographe : Istockphoto.com Auteur : Coup de Pouce

Santé

Une toux chronique et des coupables

Bien des facteurs peuvent expliquer une toux chronique, allant de la sinusite ou de l’asthme au reflux gastro-oesophagien. Et c’est là que le travail du docteur s’inspire de celui de l’enquêteur.

La toux grassouillette

En fait, une toux grassouillette, productive, qui s'aggrave quand vous vous allongez ou quand vous vous levez le matin devrait vous mettre sur la piste d'un écoulement nasal. Cette toux agaçante peut vous empêcher de vous endormir, mais contrairement à l'asthme, elle ne vous gêne plus pendant le reste de la nuit. À quoi peut donc être dû cet écoulement?

  • Une sinusite chronique: elle peut nécessiter un traitement de plusieurs semaines aux antibiotiques.
  • Une rhinite allergique: l'allergie à la poussière (les acariens qui nagent joyeusement dans les tapis et les tissus ) passe souvent inaperçue. Il faut vite identifier le coupable (le chat, peut-être?) et prendre les mesures nécessaires pour l'offrir à une bonne âme Les vaporisateurs nasaux à base de stéroïdes vendus sous ordonnance diminuent la toux en moins de quelques jours. Les vaporisateurs nasaux à base d'ipratropium peuvent aussi s'avérer fort efficaces.
  • Une rhinite vasomotrice: il arrive que la muqueuse reste gonflée, sans qu'on sache trop pourquoi. Dans ce cas, les vaporisateurs à base de stéroïdes ont démontré leur efficacité.
Soupçonner l'asthme

Il existe un certain type d'asthme qui se manifeste principalement par une toux sèche, laquelle augmente quand on fait de l'exercice ou apparaît aux petites heures du matin. Pas besoin de silement ou d'essouflement pour penser à ce diagnostic. Cette toux se contrôle efficacement par l'utilisation de pompes à base de stéroïdes.

Redouter le reflux gastro-oesophagien

L'oesophage relie la bouche à l'estomac. Il est constitué de deux sphincters, l'un situé juste à l'entrée de l'estomac, le cardia; et l'autre, plus haut, le sphincter oesophagien supérieur. Lorsqu'ils fonctionnent mal, ces genres de clapets peuvent engendrer deux types de problèmes.

  • Le reflux gastro-oesophagien (RGO): soit le passage de contenu acide vers la bouche, provoqué par un sphincter inférieur inefficace et une mobilité perturbée de l'oesophage. C'est surtout en position allongée qu'on en ressent les symptômes, comme des brûlements gastriques, des douleurs sous le sternum, un goût acide dans la bouche. Et de la toux, of course!
  • Le reflux laryngopharyngé: lui, est plutôt causé par un dysfonctionnement du sphincter supérieur. Comme seulement 35 % des personnes atteintes ressentent des brûlements d'estomac, beaucoup d'entre elles ignorent complètement qu'elles en souffrent. Une toux sèche peut alors en être le seul symptôme. D'autres indices révélateurs: une voix rauque et le besoin de se racler souvent la gorge. Les symptômes s'accentuent quand on fait de l'exercice ou qu'on se penche vers l'avant.

L'un et l'autre de ces types de reflux se traitent parfaitement bien et en moins de 24 heures, avec des médicaments de la famille des inhibiteurs de pompes à protons (IPP), qui réduisent la production d'acide de l'estomac. Cette toux qui fait partie de votre vie depuis des années disparaîtra enfin! Vous pouvez tout aussi bien l'éliminer en faisant l'impasse sur les médicaments et en adoptant des mesures toutes simples. Il vous suffit d'éviter les aliments qui suscitent un relâchement des sphincters, tels la menthe, le chocolat et les aliments gras; en cessant de fumer, en bannissant l'alcool, en vous abstenant de manger trois heures avant d'aller dormir et en surélevant votre tête de lit.

Suspecter l'infection respiratoire

Nombreux sont ceux qui réclament des antibiotiques quand leur toux persiste. Voilà une piste intéressante: une infection.

D'accord, mais la toux est terminée. Il arrive toutefois qu'on observe des toux persistantes jusqu'à huit semaines après une infection des voies respiratoires causée par différents microbes, des virus surtout. C'est comme si une lampe restait toujours allumée après qu'on a fermé l'interrupteur.

Effets secondaires d'un antihypertenseur

De 3 à 20 % des utilisateurs d'un médicament de la famille des inhibiteurs de l'enzyme de conversion (IECA) - utilisé dans le traitement de l'hypertension et de l'insuffisance cardiaque chronique - se plaindront de toux. Celle-ci peut commencer une ou deux semaines après la consommation du médicament et peut durer pendant six mois.

Et ce n'est pas tout...

La liste que nous venons de parcourir n'est certainement pas exhaustive, mais elle montre bien que la toux peut signaler tout un éventail de problèmes, que l'on ne soupçonne même pas. Je ne vous le dirai donc jamais assez: vous souffrez de toux chronique? Alors, consultez votre médecin.

Commentaires

Partage X
Santé

Une toux chronique et des coupables

Se connecter

S'inscrire