Santé

Tout savoir sur l’hépatite B

Tout savoir sur l’hépatite B

Istockphoto.com Photographe : Istockphoto.com Auteur : Coup de Pouce

Santé

Tout savoir sur l’hépatite B

L’hépatite B peut s’avérer très dommageable pour le foie, sans compter tous les autres problèmes qu’elle peut causer. Bref, on souhaite ne jamais avoir à vivre avec cette maladie. Mais pour cela, il faut bien comprendre de quoi il s’agit.

C'est quoi?

L'hépatite B est une infection du foie causée par un virus.

Comment se transmet-elle?

Le virus se contracte par le sang, la salive, le sperme ou les sécrétions vaginales. Il peut également l'être par le partage d'articles personnels, comme les brosses à dents et les rasoirs, ainsi que par les seringues et l'équipement de tatouage. Une femme peut aussi le transmettre à son bébé pendant l'accouchement.

L'hépatite B est l'une des seules ITS pour lesquelles il existe un vaccin. Au Québec, l'immunisation gratuite contre le virus est offerte à tous les élèves de quatrième année du primaire ainsi qu'aux groupes vulnérables aux ITSS. Le nombre de cas d'hépatite B a diminué de façon marquée depuis l'entrée en vigueur du programme de vaccination, selon l'Institut national de santé publique.

Symptômes

La plupart des gens qui contractent l'hépatite B ne présentent aucun symptôme au début. De deux à six mois après l'infection, on peut cependant observer une perte d'appétit, des nausées et vomissements, des maux de tête, une grande fatigue, un état général de malaise, une jaunisse (coloration jaunâtre des yeux et de la peau) et une couleur étrange de l'urine ou des selles.

Plusieurs personnes infectées ne se sentent jamais malades et guérissent complètement.

Complications

Environ 10% des adultes atteints de l'hépatite B aiguë contractent une infection chronique qui peut entraîner une cirrhose ou un cancer du foie.

Dépistage

L'hépatite B se dépiste au moyen d'une analyse sanguine.

Comment la traite-t-on?

Bien qu'on soit toujours à la recherche d'un traitement pour guérir l'hépatite B, il existe des médicaments qui peuvent réduire les risques de dommages au foie en ralentissant ou en interrompant la réplication du virus. Comme dans le cas du VIH, il semble qu'une combinaison médicamenteuse soit la meilleure façon de lutter contre l'hépatite B chronique.

Le virus disparaît parfois de façon spontanée. La plupart des gens le combattent en six mois, période pendant laquelle ils sont contagieux. Une fois rétablis, ils ne peuvent plus être contaminés ni transmettre la maladie. Autrement, l'infection peut devenir chronique. Il faut alors être suivi par un médecin, se reposer, bien s'alimenter et éviter les drogues et l'alcool pour préserver son foie.

Références

  • Guide des maladies, Servicevie.com
  • Portrait des infections transmissibles sexuellement et par le sang (ITSS) au Québec - Année 2010 (et projection 2011), ministère de la Santé et des Services sociaux.
  • Les infections transmissibles sexuellement et par le sang: l'épidémie silencieuse, Quatrième rapport national sur l'état de santé de la population du Québec, ministère de la Santé et des Services sociaux et Institut national de santé publique du Québec.

 

À LIRE: VIH, ce que nos ados devraient savoir

Commentaires

Partage X
Santé

Tout savoir sur l’hépatite B

Se connecter

S'inscrire