Santé

Tout ce qu'on veut savoir sur le virus Zika

Tout ce qu'on veut savoir sur le virus Zika

iStock Photographe : iStock Auteur : Coup de Pouce

Santé

Tout ce qu'on veut savoir sur le virus Zika

On se demande si on doit annuler nos vacances dans le Sud, surtout si on est enceinte ou qu’on a l’intention de le devenir. Des spécialistes répondent à nos questions.

[Mis à jour le 18 janvier 2017]

Depuis quelques temps, le virus Zika suscite beaucoup de questions. On a demandé à Maude Loignon MD, M.Sc, et à Jessica St-Pierre MD, MSc, résidentes au programme de microbiologie et maladies infectieuses de l'Université de Montréal, de répondre à toutes nos questions. 

D'abord, qu'est-ce que le virus Zika exactement?
Il s'agit d'un virus transmis à l'humain par la piqûre d'un moustique infecté, du genre Aedes, qui transmet aussi les virus de la dengue et Chikungunya. Le virus Zika est connu depuis 1948. Il y a eu de petites éclosions en Afrique, en Asie du Sud-Ouest et dans les îles du Pacifique. En mai 2015, il a fait son apparition en Amérique du Sud, notamment au Brésil, où de nombreuses personnes ont été infectées. Depuis, il s'est propagé en Amérique du Sud, en Amérique centrale, dans les Caraïbes et au Mexique.

En bref:

  • Parmi les personnes infectées, 80 % n'auront aucune manifestation ou aucun désagrément, donc l'infection passera inaperçue.
  • Au moins 20 % des personnes infectées présenteront des symptômes légers et autorésolutifs pendant environ une semaine.

- Les symptômes, bénins, apparaissent de deux à sept jours après que la personne a été infectée par la piqûre d'un moustique.

- Les complications de l'infection par le virus Zika qui nécessitent une hospitalisation sont très rares.

- Le virus cause principalement de la fièvre, des malaises, une éruption cutanée, des douleurs aux articulations et aux muscles, des maux de tête ainsi qu'une conjonctivite (yeux rouges).

  • Le virus Zika semble associé à une malformation de la tête, appelée «microcéphalie», chez les nouveau-nés dont les mères ont été infectées pendant la grossesse.

Quelles sont les zones les plus à risque et les destinations à éviter?
Actuellement, le virus Zika est présent dans plusieurs pays.

Amérique centrale, Amérique du Sud et Caraïbes:
Anguilla, Antigua-et-Barbuda, Argentine, Bahamas, Barbade, Belize, Bolivie, Bonaire, Brésil, Colombie, Costa Rica, Curaçao, El Salvador, Équateur, Grenade,Guadeloupe, Guatemala, Guyane, Guyane française, Haïti, Honduras, îles Caïman, îles Turks-et-Caïcos, îles Vierges, Jamaïque, Martinique, Mexique, Montserrat, Nicaragua, Panama, Paraguay, Porto Rico, République dominicaine, Saba, Saint-Barthélémy, Saint-Christophe, Saint-Eustache, Saint-Martin, Saint-Vincent-et-les-Grenadines, Suriname, Trinité-et-Tobago, Venezuela.

Pacifique et Océanie:
Samoa américaines, Fidji, Îles Marshall, Nouvelle Calédonie, Papouasie-Nouvelle Guinée, Palau, Micronésie, Samoa, Tonga.

Afrique:
Cap-Vert

Visitez régulièrement le site du Centre de contrôle des maladies des États-Unis, pour une mise à jour régulière de l'évolution du virus Zika et des pays affectés.

Dois-je annuler mon voyage si je suis enceinte ou si je souhaite le devenir?
Il serait prudent que vous n'alliez pas dans un pays où le virus Zika est présent durant votre grossesse ou si vous souhaitez tomber enceinte. En effet, il semble y avoir un lien entre l'infection par le virus Zika chez les femmes enceintes et les cas anormalement fréquents d'une grave malformation de la tête, appelée «microcéphalie», chez les fœtus et les nouveau-nés dont les mères ont été infectées. Cette anomalie du crâne et du cerveau peut être associée à des problèmes de développement et des complications neurologiques. Des études sont en cours afin de comprendre si cette malformation est réellement attribuable au virus Zika. Néanmoins, cette situation soulève assez d'inquiétudes pour mettre en garde les femmes enceintes qui souhaitent aller dans les pays où ce virus est présent.

On estime qu'il faut en moyenne une semaine pour se débarrasser du virus présent dans le sang. Si le voyage a tout de même lieu, il serait important d'utiliser un moyen contraceptif efficace pendant la durée du voyage pour prévenir une grossesse, et ce, jusqu'à quatre semaines après le retour.

Chez les hommes, le virus Zika semble rester plus longtemps dans le sperme (jusqu'à 10 semaines selon des données préliminaires), mais la durée exacte n'est pas encore connue. On conseille donc aux femmes enceintes, dont le conjoint est allé dans un pays où ce virus est présent, de demander à leur partenaire de mettre un condom lors des relations sexuelles vaginales, anales et orales, et ce, pour la durée de la grossesse, peu importe si le conjoint a ou non des symptômes associés au virus. Il n'y a pas de test de dépistage offert pour savoir si un homme peut transmettre le virus.

 

À lire aussi: Maladie de Lyme: ce qu'il faut savoir  

 

Quels sont les principaux symptômes à surveiller?
Les symptômes, souvent bénins, sont de la fièvre, des malaises, une éruption cutanée, des douleurs aux articulations et aux muscles, des maux de tête et une conjonctivite (yeux rouges).

Quelle est la durée d'incubation du virus?
La durée d'incubation n'est pas exactement connue; on présume qu'elle est de quelques jours.

La maladie à virus Zika est-elle contagieuse ou transmissible sexuellement?
La personne infectée ne peut transmettre le virus à une autre personne par les contacts habituels. Étant donné que le virus est présent dans le sang d'une personne infectée pendant environ une semaine, cette personne ne peut donner du sang durant une période de trois semaines selon Santé Canada. La transmission du virus lors des relations sexuelles est possible: trois cas ont été répertoriés.

Si les symptômes ne sont pas apparents dans 80 % des cas, puis-je me faire tester quand je serai de retour de voyage pour en avoir le cœur net?
On prône le dépistage seulement pour les personnes symptomatiques, les femmes enceintes symptomatiques et, dans certains cas, les femmes enceintes asymptomatiques. Dans tous les autres cas, le dépistage ne sera pas effectué.

En quoi consiste le dépistage du virus Zika?
On effectue un test pour savoir si quelqu'un a été infecté par le virus en faisant une prise de sang, qui permet de voir s'il y a des anticorps produits par la personne infectée ou des particules virales présentes. Les types d'analyses effectués dépendent surtout du temps qui s'est écoulé depuis le début des symptômes. Ces analyses sont offertes aux personnes qui sont allées dans une région où le virus est présent et qui sont dans un ou plusieurs des cas suivants:

  • Présence de symptômes associés à l'infection par le virus Zika;
  • Grossesse, avec ou sans symptôme;
  • Bébé à naître d'une mère infectée (par un prélèvement de liquide amniotique pendant la grossesse);
  • Bébé né avec une malformation de la tête appelée «microcéphalie».

Si j'ai un doute, dois-je me rendre à l'hôpital rapidement?
Les personnes infectées par le virus Zika ne sont habituellement pas assez malades pour se rendre à l'hôpital. Si vous êtes symptomatique, sachez qu'il s'agit d'une infection bénigne qui se résorbera d'elle-même en quelques jours.

Si les symptômes s'aggravent ou que votre condition physique nécessite une visite chez le médecin, informez celui-ci des dates et du lieu de votre voyage. Si vous êtes enceinte, dites au médecin qui assure le suivi de votre grossesse que vous avez été exposée au virus Zika. Sachez que, si vous avez été infectée par le virus, votre médecin vous fera passer des échographies, qui peuvent permettre de découvrir un problème de croissance du fœtus.

Y a-t-il des traitements efficaces contre ce virus? Et que puis-je faire le temps que ça passe?
Il n'existe aucun vaccin ni traitement spécifique contre le virus Zika. On peut soulager les symptômes, comme la fièvre et les douleurs, avec des analgésiques tel que l'acétaminophène. Les anti-inflammatoires non stéroïdiens comme l'ibuprofène et l'aspirine sont à éviter. Comme pour toute autre infection virale, le repos et la prise de liquides pour éviter la déshydratation sont indiqués.

A-t-on recensé beaucoup de cas de Canadiens (ou de Québécois) atteints du virus Zika? 
Selon les données du Gouvernement du Canada, en date du 12 janvier 2017, 439 cas relatifs au voyage et 3 par transmission sexuelle - dont 23 femmes enceintes, ont été répertoriés au Canada.

Doit-on avoir peur de ce virus et y a-t-il un risque d'épidémie?
Actuellement, l'inquiétude porte davantage sur les femmes enceintes ou désireuses de le devenir, à cause du nombre significatif de microcéphalies rapportées au Brésil, dans les zones où le virus Zika est présent. Des études sont en cours afin de confirmer le lien entre l'infection et la microcéphalie chez les fœtus et les nouveau-nés. Néanmoins, la prudence reste de mise jusqu'à ce que les informations soient disponibles.

Actuellement, l'espèce de moustiques responsables de la transmission du virus Zika n'est pas présente au Canada et au Québec, car le climat et les températures plus froides ne permettent pas leur survie. Cependant, dans les pays où ces moustiques sont présents, l'infection pourrait continuer à se propager, au même titre que les virus de la dengue et Chikungunya.

 

À lire aussi: Attention aux tiques sur nos animaux!

 

Comment puis-je me protéger contre ce virus?
Le virus Zika est transmis par la piqûre d'un moustique infecté. Les moustiques contractent le virus en piquant des personnes infectées. Soyez vigilant, car ces moustiques piquent en tout temps, du matin au soir. Dans certaines régions, vous pouvez également attraper la malaria, une infection qui est aussi transmise par les moustiques et qui peut être prévenue par la prise d'un médicament. Parlez-en à votre médecin de la clinique santé voyage.

Voici des conseils pour vous protéger des moustiques:

  • Utiliser un produit contre les moustiques ayant une concentration de DEET de 28,5 %, efficace pendant quatre à six heures. Répéter l'application après la baignade ou une activité physique.
  • Toujours appliquer le produit contre les moustiques 20 minutes avant la crème solaire.
  • Porter des hauts à manches longues et des pantalons de couleur claire.
  • Éviter l'utilisation de parfum ou de savons parfumés.
  • Vérifier que les fenêtres sont munies de moustiquaires avant de les ouvrir.
  • Dormir sous une moustiquaire.
  • Consulter des professionnels dans une clinique santé voyage.
  • Consulter votre médecin si vous êtes enceinte ou désireuse de le devenir, avant d'aller dans un pays où le virus Zika est présent.

Ressources utiles:

Clinique santé voyage

CDC  (en anglais)

OMS

Agence de la santé publique du Canada

Institut national de santé publique

Commentaires

Partage X
Santé

Tout ce qu'on veut savoir sur le virus Zika

Se connecter

S'inscrire