Santé

Les effets de l'activité physique sur la santé

Les effets de l'activité physique sur la santé

?iStockphoto.com Photographe : ?iStockphoto.com Auteur : Coup de Pouce

Santé

Les effets de l'activité physique sur la santé

C’est bien connu: l’activité physique a des effets bénéfiques pour la santé. Mais comment et jusqu’à quel point?

On dispose dorénavant de nombreuses données expérimentales, cliniques et épidémiologiques permettant de bien comprendre le lien entre santé et activité physique. En effet, des recherches (menées pour la plupart au cours des deux dernières décennies) indiquent clairement que la pratique régulière d'activités physiques a un effet préventif et curatif sur plusieurs maladies. Il en ressort que les personnes qui pratiquent régulièrement, même à faible intensité, des activités physiques aérobies, telles la marche, la natation, le patin à roues alignées, la montée d'escaliers, la bicyclette ou la course à pied, courent beaucoup moins risques de souffrir des problèmes de santé suivants:

  • maladies cardiovasculaires dont l'hypertension;
  • dyslipidémies (trop de «mauvais» cholestérol, pas assez de «bon»);
  • diabète de type 2 (non insulinodépendant);
  • embonpoint et obésité (à condition d'avoir une alimentation appropriée);
  • ostéoporose;
  • certaines formes de cancer.
Le manque d'activité: un facteur de risque pour votre santé

Vous l'aurez remarqué, il s'agit de maladies qui affectent une très grande partie de la population des pays industrialisés. Mais attention, il ne faut pas en conclure que le manque d'exercice physique est la cause de ces problèmes de santé; il est un facteur de risque, ce qui n'est pas du tout pareil. Les personnes qui ont des prédispositions génétiques pour certaines maladies diminueront automatiquement le risque d'en être atteintes si elles augmentent leur volume d'activité physique aérobie.

Obésité et aptitude aérobie

À noter que les problèmes de santé que l'on associe traditionnellement à l'obésité sont davantage dus à la mauvaise aptitude aérobie qu'au surplus de poids. Des études épidémiologiques, notamment celles menées au Cooper Institute de Dallas à partir des années 1980, ont révélé que les taux de mortalité (toutes causes confondues ou dues à des problèmes de santé cardiovasculaire) chez les hommes obèses ayant une bonne aptitude aérobie sont pratiquement aussi faibles que ceux des hommes minces.

Sédentarité et maladies

L'effet bénéfique de l'activité physique n'est pas nécessairement le même pour tous les problèmes de santé. Le risque d'être atteint d'une maladie du système cardiovasculaire est d'environ 80% plus élevé chez les sédentaires que chez les personnes physiquement actives, alors que dans le cas du cancer du côlon, par exemple, l'augmentation du risque est plutôt d'environ 30%. Globalement, le fait d'être sédentaire a un effet aussi grave sur la santé et l'espérance de vie que le fait de fumer. Et passer d'un mode de vie sédentaire à un mode de vie physiquement actif équivaut, en termes d'amélioration de la santé, à cesser de fumer.

Bon pour la santé physique...et mentale

Par ailleurs, des études attribuent aussi à l'activité physique certains effets salutaires sur la santé mentale. Bien que ces effets puissent être en partie la conséquence d'un effet placebo et qu'ils ne soient pas toujours aussi importants que le discours populaire le laisse croire, on dispose de données qui indiquent assez clairement que les activités physiques aérobies, même lorsqu'elles sont pratiquées à intensité faible ou moyenne, sont associées à l'atténuation des symptômes de l'anxiété et de la dépression.

Sources

Thibault G., P. Bergeron, P. Anctil et P. Harvey. Guide de mise en forme; activités physiques et sportives, santé, équipement et alimentation, Les Éditions de l'Homme, Montréal, 224 pages, 1998.

 

Comité scientifique de Kino-Québec (1999). Quantité d'activité physique requise pour en retirer des bénéfices pour la santé, Ministère de l'Éducation du Québec, 27 pages.


Thibault G. et A. Roy. Bouger santé, Rudel Médias, 176 pages, 2007.

 

À feuilleter!

Thibault G. et A. Roy. Bouger santé, Rudel Médias, 176 pages, 2007.

Commentaires

Partage X
Santé

Les effets de l'activité physique sur la santé

Se connecter

S'inscrire