Santé

Les 4 problèmes dentaires les plus communs

Les 4 problèmes dentaires les plus communs

Auteur : Coup de Pouce

Santé

Les 4 problèmes dentaires les plus communs

S’occuper de ses dents, c’est un brin ennuyeux… Mais souffrir d’une carie ou de gingivite l’est encore plus! Si on est sur le pilote automatique, question hygiène buccodentaire, voici de quoi nous rafraîchir la mémoire.

1. La carie

Quand ils sont mis en contact avec les bactéries présentes dans notre bouche, les sucres (naturels ou artificiels) des aliments produisent un acide doux qui s'attaque à l'émail des dents. «À la longue, explique Johanne Côté, présidente de l'Ordre des hygiénistes dentaires, cet acide peut créer un trou minuscule à la surface de la dent. C'est ce qu'on appelle une carie.»
Si la carie atteint la dentine (tissu à l'intérieur de la dent), on éprouvera une sensation désagréable au froid, au chaud ou au sucre. À cette étape, la carie peut progresser rapidement, car la dentine est moins dure que l'émail. Si rien n'est fait, la carie atteindra la pulpe de la dent, occasionnant de violentes douleurs.

2. La gingivite

Il s'agit d'une inflammation des gencives généralement causée par l'accumulation de plaque dentaire ou de tartre, particulièrement entre les dents et sous le bord des gencives. Elle peut aussi résulter de changements hormonaux tels que la puberté, la grossesse et la ménopause. Les principaux symptômes de la gingivite sont le saignement des gencives lors du brossage et une mauvaise haleine. Les gencives peuvent également être rouges, enflées et sensibles au toucher. Selon l'Association dentaire canadienne, sept personnes sur dix au Canada souffrent de gingivite. Le traitement passe par un nettoyage chez le dentiste et une bonne hygiène.

3. Le bruxisme

Le bruxisme réfère au problème de grincement ou de serrement des dents. Il existe peu d'explications quant aux causes de ce phénomène. L'anxiété et le stress sont toutefois pointés du doigt, de même que les problèmes d'alignement des mâchoires. Les conséquences du bruxisme sont nombreuses et vont de l'usure des dents aux maux de tête en passant par les douleurs aux mâchoires. Les traitements incluent des techniques de relaxation et le port d'une plaque occlusale pour protéger les dents.

4. L'hypersensibilité dentaire

Elle s'explique par l'abrasion et l'érosion des dents. Leurs terminaisons nerveuses sont alors moins isolées qu'elles ne devraient l'être normalement. Cela entraîne une hypersensibilité au chaud, au froid, au sucre, à l'acidité des aliments, au brossage et au toucher. Le recours aux dentifrices spécialisés permet d'atténuer considérablement le problème. «Le nitrate de potassium contenu dans ces dentifrices bloque les terminaisons nerveuses et diminue par conséquent la douleur», explique la dentiste Claire Deschamps.  

Prendre soin de notre bouche

  • On se brosse les dents suffisamment longtemps. Pour être efficace, le brossage devrait durer entre deux et trois minutes. «Toutes les études le démontrent, en bas de deux minutes et demie, la plaque n'est pas enlevée. Il faut donc y mettre le temps nécessaire», explique la Dre Deschamps. On devrait brosser nos dents après chaque repas ou au moins deux fois par jour, soit le matin et le soir.

  • On n'oublie pas la langue. En la nettoyant avec la brosse à dents ou un grattoir conçu à cet effet, on déloge cellules mortes, biofilm (plaque dentaire) et débris d'aliments, pour une bouche plus propre et une meilleure haleine. On devrait le faire tous les soirs.

  • On utilise la soie dentaire. D'accord, une fois par semaine, c'est mieux que rien, mais idéalement, il faudrait le faire tous les jours. Effectués adéquatement, «ces simples gestes permettent d'enlever les bactéries, sources de caries, de même que la plaque, qui, si elle n'est pas enlevée quotidiennement, durcit et forme un dépôt calcaire que l'on appelle le tartre, affirme Johanne Côté. Or, l'accumulation de tartre peut engendrer des maladies des gencives.»

 

 

Dentifrices: on ne sait plus où donner de la tête!

On ne se casse pas la tête: à peu de choses près, «les dentifrices en vente libre contiennent tous les mêmes ingrédients médicinaux et sont par conséquent adéquats», affirme la Dre Deschamps. Le fait qu'un dentifrice porte le sceau de l'Association dentaire canadienne assure d'ailleurs que le produit est sécuritaire.

Toutefois, si on est aux prises avec une hypersensibilité dentaire, les produits contenant du nitrate de potassium sont fortement recommandés, de même que ceux - plus chers - comportant un fort taux de fluor. Si on a plutôt tendance à avoir des problèmes de gencives, la prudence est de mise avec les dentifrices blanchissants, souvent plus abrasifs, qui peuvent causer des dommages à des gencives déjà mal en point. Cela dit, selon la Dre Deschamps, peu importe le dentifrice utilisé, ce qui fait une réelle différence, c'est le temps consacré au brossage des dents.

Gencives saines = corps en santé?

Certaines recherches montrent qu'il existe des liens entre les maladies cardiovasculaires, les accidents vasculaires cérébraux et les problèmes de santé buccale. Il apparaît en effet que les bactéries à l'origine de la gingivite contribuent également au rétrécissement des artères. Par ailleurs, sans qu'on en connaisse les raisons, les femmes souffrant de gingivite présenteraient sept fois plus de risques de donner naissance à un bébé prématuré ou de petit poids.

Les problèmes de santé buccodentaire peuvent en outre mener à la perte de certaines dents et ainsi avoir un effet sur la manière dont on mastique la nourriture. Or, les difficultés de mastication peuvent rapidement entraîner une diminution de l'absorption de vitamines, de minéraux, de fibres alimentaires et de protéines.

Pour en savoir plus

 

À LIRE: 3 questions à propos du dentiste

Commentaires

Partage X
Santé

Les 4 problèmes dentaires les plus communs

Se connecter

S'inscrire