Santé

La migraine a-t-elle une origine génétique?

La migraine a-t-elle une origine génétique?

? iStock.photo.com Photographe : ? iStock.photo.com Auteur : Coup de Pouce

Santé

La migraine a-t-elle une origine génétique?

Depuis quelques années, plusieurs études indiquent une origine génétique de la migraine. Qu’en est-il exactement?

D'abord, il y a eu ces études réalisées chez des jumeaux. Ces travaux ont mis en évidence que chez les jumeaux homozygotes, c'est-à-dire provenant du même oeuf, on retrouve plus de migraineux que chez les jumeaux hétérozygotes, c'est-à-dire provenant de deux oeufs séparés.

Études chez les jumeaux

Dans l'une de ces études, réalisée en Australie, les auteurs ont évalué 5844 jumeaux. La concordance, pour la présence de la migraine était de 0,44 chez les jumeaux homozygotes de sexe féminin et de 0,24 chez les jumeaux hétérozygotes du même sexe, soit près de la moitié moins.

Des chiffres percutants qui ne sont pas l'effet du hasard! Chez les mâles, la concordance était de 0,31 pour les jumeaux homozygotes et de 0,18 pour les jumeaux hétérozygotes. On a alors calculé que près de la moitié de la variation dans la prévalence de la migraine était attribuable à l'effet additif des facteurs génétiques chez les jumeaux homozygotes. La moitié, c'est beaucoup.

Il faut cependant retenir que le fait que la concordance soit sous la barre de 1,0 laisse supposer que plusieurs facteurs non génétiques sont impliqués dans la présence de la migraine. Sinon, les deux jumeaux homozygotes seraient complètement concordants, c'est-à-dire que les deux auraient la migraine ou que les deux ne l'auraient pas. Ce qui tend à démontrer aussi l'importance des facteurs environnementaux pour expliquer l'origine de la migraine.

Migraine: des histoires de famille

L'épidémologie génétique de la migraine nous apprend que lorsque l'un des deux parents présente de la migraine, la moitié des enfants de la progéniture en souffriront. Si les deux parents présentent de la migraine, 80 % des enfants en souffriront.

D'autres études génétiques se sont attaquées à l'évaluation du degré de liaison génétique («linkage») entre les membres d'une même famille pour la migraine avec aura et pour la migraine sans aura, et elles ont réussi à mettre en évidence des faits intéressants.

Chromosome 19 et migraine hémiplégique familiale

On y a démontré notamment que la migraine hémiplégique familiale - un type de migraine autosomale dominante caractérisée par une hémiplégie faisant partie de son aura - est liée au chromosome 19 dans la plupart des cas mais pas tous. Ce qui démontre bien que même s'il s'agit d'un désordre autosomal dominant, il existe tout de même un certain degré d'hétérogénéité génétique.

Des chercheurs des Pays-Bas ont identifié la présence d'une protéine faisant partie d'un type de canal calcique spécifique qui serait le produit du gène anormal situé sur le chromosome 19 et causant la migraine hémiplégique familiale. Par contre, la relation entre ce chromosome 19 et les types plus communs de migraine n'est pas encore claire. Il apparaît donc qu'il existe une grande hétérogénéité génétique en ce qui regarde les types plus communs de migraine.

Une étude en cours cherche à découvrir le ou les gènes impliqués dans la migraine avec aura. La découverte du ou des gènes en cause dans la migraine avec aura nous permettra éventuellement de trouver de meilleurs médicaments pour la traiter (pharmacogénomique) et même possiblement, de corriger le ou les gênes défectueux (engineering génétique). Nous sommes relativement beaucoup plus près de la première étape (pharmacogénomique) que de la seconde (engineering génétique). Le perfectionnement des outils informatiques et la grande impulsion qu'ils ont redonnée à la recherche alimentent tous les espoirs.

Migraineux, ne désespérez pas!

Il y aura fort probablement des découvertes importantes qui surviendront au cours des prochaines années dans la compréhension de la génétique de la migraine et de son traitement.

La pharmacogénétique produira des médicaments beaucoup mieux ciblés que ce que nous connaissons présentement et nous permettra de comprendre pourquoi, par exemple, un migraineux répond mieux qu'un autre au triptan. La réponse se trouve probablement au niveau de la conformation génétique.  Et tout ce bagage génétique nous a été transmis par papa et maman!

La migraine est vraiment une histoire de famille.

  

Lire aussi: Comment prévenir la migraine et La migraine: toute une maladie.

Sources

OLESEN, J., BOUSSER, M.G., Genetics of Headache Disorders., Lippincott Williams & Wilkins, 2000.

 

SILBERSTEIN, S.D., LIPTON, R.B., GOADSBY, P.J., Headache in Clinical Practice. Isis Medical Media, 1998.

 

PEARCE, J.M.S., «Historical aspects of migraine.», J Neurol Neurosurg Psychiatry, 49:1097-1103, 1986.

 

 

 

Commentaires

Partage X
Santé

La migraine a-t-elle une origine génétique?

Se connecter

S'inscrire