Santé

La chiropratique: définition et usages

La chiropratique: définition et usages

Auteur : Coup de Pouce

Santé

La chiropratique: définition et usages

On sait toutes plus ou moins ce qu'est la chiropratique, mais plusieurs points demeurent nébuleux. Voici un article pour parfaire nos connaissances.

La chiropratique: c'est quoi? 

La chiropratique met l'accent sur la relation entre la structure du corps (principalement la colonne vertébrale) et les diverses fonctions coordonnées par le système nerveux. «Elle part du principe qu'un blocage (la compression d'un nerf, par exemple) au niveau de la colonne vertébrale a des impacts majeurs sur la biomécanique du corps et peut causer d'importantes douleurs, notamment parce qu'il empêche la circulation des influx nerveux», précise le Dr Richard Giguère, chiropraticien et président de l'Association des chiropraticiens du Québec. À l'aide de manipulations, elle permet non seulement le soulagement de la douleur, mais peut aussi prévenir l'apparition de problèmes liés au mauvais fonctionnement de notre colonne ou de nos articulations, comme les migraines ou les douleurs lombaires.

La chiropratique: ça soigne quoi?

À ce jour, des études sérieuses ont confirmé l'efficacité de cette thérapie pour: 

  • les problèmes d'otite chronique chez les enfants;
  • les maux de tête et migraines récurrents;
  • les malaises liés au reflux gastrique;
  • les douleurs lombaires et les torticolis.

 

Chiropratique: comment se déroule une séance?

Après un questionnaire médical, on procède à une série de tests orthopédiques et neurologiques. Le chiropraticien peut également faire passer des radiographies. Chaque diagnostic mène à une série de manipulations ou d'ajustements vertébraux et articulaires généralement effectués sur une table de traitement où on demeure vêtue. Le thérapeute peut aussi recourir à des thérapies complémentaires comme le laser ou les ultrasons. On compte entre une demi-heure et une heure pour l'examen de départ. Les rencontres subséquentes dépassent rarement les 15 minutes.

Combien de temps avant de voir les résultats?

On ressent un soulagement de la douleur dès la première rencontre, mais il faut environ cinq ou six traitements avant de corriger le problème. L'intervention du chiropraticien comprend trois étapes: soulager la douleur, corriger le fonctionnement du corps et prévenir la récidive.

Y a-t-il des contre-indications?

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a établi une liste de contre-indications:

  • Un chiropraticien n'a pas le droit d'effectuer une manipulation vertébrale sur une personne ayant une fracture aiguë, une dislocation de vertèbre ou une tumeur maligne de la colonne vertébrale.
  • La manipulation cervicale est déconseillée pour les personnes ayant déjà eu un accident vasculaire cérébral et doit être effectuée avec une grande prudence chez les gens qui doivent prendre des médicaments pour éclaircir le sang. 

 

Chiropratique: combien ça coûte?

La première séance: entre 60$ et 75$. Les séances subséquentes: 40$.

La Commission de la santé et de la sécurité au travail (CSST) et la Société de l'assurance automobile du Québec (SAAQ) remboursent les frais sous certaines conditions: par exemple, dans le cas de la CSST, lorsque le traitement est prescrit par un médecin.

Chiropratique: comment trouver un thérapeute qualifié?

Pour avoir le droit de pratiquer au Québec, un chiropraticien doit être membre de l'Ordre des chiropraticiens du Québec.  

Comment juger du sérieux d'un thérapeute

  • Un bon thérapeute procède à un bilan de santé lors de la première rencontre. Il évalue nos antécédents médicaux, notre état de santé actuel et nos habitudes de vie. Si celui qu'on consulte saute cette étape, on se méfie.
  • On s'assure que le thérapeute détient les diplômes et la formation appropriés et qu'il est membre de l'association professionnelle qui régit son domaine.
  • La propreté des locaux et des instruments (s'il y a lieu), et le respect avec lequel le thérapeute pratique ses manipulations sont de bons indices de la qualité des soins.


Attention!

  • La chiropratique n'est pas indiquée pour traiter des maladies dégénératives ou graves comme le cancer et ne saurait en aucun cas remplacer les soins d'un médecin.
  • Les prix varient d'un thérapeute et d'une région à l'autre et sont donnés à titre indicatif seulement. Sauf exception, ces honoraires sont remboursés par la majorité des programmes d'assurance privés.

Consultez notre dossier Bien être au naturel pour d'autres ressources.

Commentaires

Partage X
Santé

La chiropratique: définition et usages

Se connecter

S'inscrire