Santé

Des problèmes? Le Web à notre rescousse

Auteur : Coup de Pouce

Santé

Des problèmes? Le Web à notre rescousse

On est aux prises avec un problème dont on n'ose parler à nos proches? On pourra peut-être trouver l'aide dont on a besoin sur l'un des sites Web suivants.

Suicide: la vie tient à un fil
Une étude menée en 2004 dans plus de 20 pays industrialisés a démontré que le Québec affichait le troisième taux le plus élevé de mortalité par suicide chez les hommes. Qui plus est, le suicide serait la principale cause de décès des jeunes entre 15 et 29 ans. Il est souvent le résultat de dépressions non diagnostiquées.

Si on est tourmentés par ce genre d'idées ou qu'on soupçonne l'un de nos proches de l'être, des sites sont là pour nous aider.

  • Centre de prévention du suicide de Québec 1 866 277-3553
  • Prévention suicide pour la jeunesse

    Trouble obsessif-compulsif
    Si après avoir frotté trois fois le plancher, on est encore tiraillée par sa saleté, on lit ce qui suit! Le trouble obsessif-compulsif se manifeste par la présence de pensées obsessionnelles qui engendrent un type d'impulsions répétitives. S'imaginer des maladies, avoir un besoin maladif de laver, de compter, ou de symétrie sont des signes du TOC. Différents services, de la ligne téléphonique au groupe d'aide, sont là pour se départir une fois pour toutes de nos drôles de lubies.

    Les voici:
  • Phobies Zéro (514) 276-3105
  • Ordre des psychologues du Québec
    1 800 363-264
  • Fondation Obsession Compulsion (anglais)

    Mince à en mourir
    Toutes les femmes vivent, à divers degrés, l'effet du miroir grossissant. Si on est obsédée par notre image, qu'on fait de l'exercice de façon excessive, qu'on maigrit à vue d'oeil, on peut se poser de sérieuses questions. Plusieurs organismes viennent en aide aux anorexiques et aux boulimiques grâce à une ligne téléphonique, des rencontres de groupes et des conférences.

    S'informer:
  • Association québécoise d'aide aux personnes souffrant d'anorexie nerveuse et de boulimie 1 800 630-090
  • Clinique St-Amour 1-800-678-9011
  • Lire sur les troubles alimentaires

    Obsédée par les fringues?
    Si la dernière fois qu'on s'est retrouvée dans un centre commercial, et qu'on est repartie avec le même chandail en trois teintes différentes, des souliers à n'en plus savoir quoi faire et l'inutile gadget de l'heure, on couve peut-être le syndrome de ceux que l'on appelle des «acheteurs compulsifs». Environ 70 000 Québécois souffriraient de ce problème.

    Y voir clair:
  • ACEF Montréal Groupe d'entraide achat compulsif, endettement. (514) 257-6622
  • Ordre des psychologues du Québec 1 800 363-2644Quand le jeu devient une dépendance
    Quand le jeu devient une dépendance
    Alors qu'au départ on jouait pour le plaisir, maintenant on joue… parce qu'on ne peut plus s'en empêcher… Besoin d'aide? Questionnaire sur nos habitudes de jeu, témoignages de groupes d'entraide et une ligne téléphonique 24 h par jour ne sont qu'à un clic de souris.

    On mise sur nous:
  • Service d'aide et de référence Ligne téléphonique 24h. 1 866 SOS-JEUX
  • Questionnaire sur nos habitudes de jeu.

    Ne plus sombrer dans l'alcool

    Tous les jours, des centaines de réunions des Alcooliques Anonymes ont lieu au Québec. Parce que l'alcool est toléré en société, bien des alcooliques se réfugient dans le déni et se considèrent de simples buveurs sociaux. Des signes qui ne trompent pas? L'alcool devient nécessaire pour affronter les moments difficiles et est souvent un acte compulsif, excessif et constant. Les Alcooliques Anonymes proposent des groupes de soutien et une ligne téléphonique afin de d'aider à s'en sortir.
    Changer les choses que l'on peut:
  • Alcooliques anonymes (514)376-9230
  • Centre communautaire d'intervention en dépendance (819) 228-8377

    Échec à la toxicomanie
    Afin de sortir de cet engrenage dangereux que représente la toxicomanie, différents sites sont là pour nous aider à nous libérer de cette prison.

    En voici quelques uns:
  • Centre d'intervention en dépendance (819) 228-8377
  • Narcotiques anonymes 1-800-879-0333
  • Cocaïnomanes anonymes (514) 527-9999
  • Centre québécois de lutte aux dépendances 1 800 265-2626

    Ces gens qui aiment trop
    Sans Jules, notre monde s'écroule et rien n'a de sens? Qu'on se rassure, on n'est pas seules. L'organisme Dépendants Affectifs Anonymes propose des rencontres de groupe et différents questionnaires qui nous permettront d'y voir plus clair quant à notre état. On aura accès à toute l'aide nécessaire afin de vivre des relations plus harmonieuses.

    En ligne:
  • Dépendants affectifs anonymes

    Violence conjugale
    En 2000, 16 000 Québécois, dont 85 % sont des femmes, ont été victimes de violence conjugale. Encore trop souvent passée sous silence, cette violence peut prendre différentes formes: verbale, psychologique et physique.

    Se libérer du joug:
  • Regroupement provincial des maisons d'hébergement et de transition pour femmes victimes de violence conjugale 1 800 363-9010
  • Centre d'aide aux victimes d'actes criminels 1 866 LE CAVAC

    Viol: faut en parler
    Trente-quatre pourcent des Québécoises ont été victimes d'au moins une agression sexuelle, depuis l'âge de 16 ans. La majorité le cachera, et ne portera jamais plainte par honte et par culpabilité.

    Au bout des doigts, des sites pour briser le silence:
  • Regroupement québécois des Centres d'aide et de lutte contre les agressions à caractère sexuel (514) 529-5252
  • Viol secours (418) 522-2120
  • Association internationale des victimes d'inceste

    On a toutes les ressources pour naviguer vers notre guérison. Suffit d'un clic!
  • Commentaires
    Partage X
    Santé

    Des problèmes? Le Web à notre rescousse

    Se connecter

    S'inscrire