Santé

15 trucs vraiment revigorants

15 trucs vraiment revigorants

Corbis Photographe : Corbis Auteur : Coup de Pouce

Santé

15 trucs vraiment revigorants

Envie de passer un hiver énergique? Notre prescription express pour une saison tonique!

1. On fait attention au stress

On sait qu'il nuit à notre système immunitaire et nous rend plus vulmérable aux infections. Des études le confirment: le stress chronique fait vieillir prématurément les cellules immunitaires. Alors, on fait ce qui fonctionne pour nous: sortir marcher, respirer lentement et profondément, pratiquer le yoga ou la méditation, etc. Bref, on se calme.

2. On se savonne

Se laver les mains pendant la saison des virus, c'est LE geste essentiel à poser pour éviter de propager certaines maladies. Si on s'occupe de jeunes enfants et de personnes malades, on se lave les mains avant d'entrer en contact avec eux et après. Quant aux désinfectants à base d'alcool, ils peuvent compléter le lavage des mains ou dépanner si on n'a pas accès à de l'eau et du savon, à condition que leur teneur en alcool soit d'au moins 60% et qu'on en applique une quantité équivalant au moins à une pièce de dix sous.

3. On déjeune costaud

Il est d'une importance capitale de s'énergiser après une longue nuit de jeûne. Un petit-déjeuner qui tient la route doit offrir de bonnes protéines (yogourt, noix, viandes maigres, légumineuses) et des grains entiers, qui s'associent pour procurer un effet de satiété à long terme.

4. On s'informe à propos du vaccin contre la grippe

La vaccination débute le 1er novembre (infos: www.msss.gouv.qc.ca), et toute la population est invitée à se faire vacciner. Elle est sans frais pour certains groupes à risque: les enfants de 6 à 23 mois, les personnes ayant certaines maladies chroniques, les femmes enceintes qui sont à leur 2e ou 3e trimestre, les personnes âgées de 60 ans et plus, de même que l'entourage des personnes à risque ou des enfants de moins de 6 mois. À noter que la vaccination permet de réduire les risques de contracter la grippe saisonnière, mais pas le rhume et d'autres infections respiratoires

5. On continue de faire du sport à l'extérieur

«Dehors, on fait le plein de vitamine D et on bénéficie d'une amélioration cardiovasculaire grâce à une meilleure oxygénation», explique Danielle Danault, présidente et fondatrice de Cardio Plein Air. Si on souffre de la chaleur en été, on appréciera le fond d'air frais de l'automne. Et il n'y a pas de meilleur réveille-matin qu'un vent frisquet!

6. On se promène dans les bois

Une équipe de chercheurs de la Nippon Medical School, à Tokyo, a tenté de mesurer les effets positifs de la forêt sur notre santé. Selon leur étude, des femmes qui ont passé de deux à quatre heures dans le bois deux jours de suite ont connu une augmentation de 50% de l'activité de leurs globules blancs, qui défendent l'organisme contre les infections.

7. On garde le contact avec les copines

Selon une étude australienne (parmi plusieurs qui tirent des conclusions similaires), les personnes qui ont un grand réseau d'amis vivent plus longtemps que celles qui sont solitaires. Le fait d'être bien entourée encourage de saines habitudes de vie, améliore l'estime de soi, protège contre la dépression et offre le soutien d'un réseau dans les moments difficiles. Alors, on lâche la télécommande et on invite nos copines au cinéma, au yoga ou au resto.

8. On joue cérébral

Selon une récente étude américaine évaluant les causes probables de la maladie d'Alzheimer, dans près d'un cas sur cinq, elle pourrait être associée à une faible scolarité ou à un manque de stimulation mentale. On aurait donc intérêt à s'adonner tous les jours à des jeux comme le scrabble ou le sudoku ou à toute activité bonne pour notre mémoire. Une autre étude américaine, menée auprès d'adolescents, a permis d'établir que chaque heure passée devant le téléviseur augmente de façon marquée le risque de souffrir de dépression. Une autre bonne raison de lâcher la télécommmande et d'exercer notre cerveau.

9. On prend des mini-vacances à l'automne

Entre l'Action de grâce et Noël, on n'a plus de congés fériés, les journées raccourcissent et le froid devient plus mordant. Selon des chercheurs néerlandais, même un long week-end de quatre jours a un effet appréciable sur le bien-être mental des travailleurs. On loue un chalet ou on reste simplement à la maison: l'essentiel est de décrocher.

10. On cuisine à la mijoteuse

Comme la cuisson lente permet de marier les saveurs, on en profite pour combiner une double ou une triple portion de légumes, de grains entiers, de légumineuses et de pièces de viande maigre en soupes et ragoûts réconfortants. En prime, on aura une provision de lunchs plus sains que ceux des comptoirs-minute.

11. On apprivoise les marches

Selon l'Agence de la santé publique du Canada, il est parfois plus rapide d'utiliser l'escalier que d'attendre l'ascenseur, surtout aux périodes d'achalandage. On essaie à la prochaine occasion: parions que, pour un déplacement entre sept étages ou moins, l'escalier sera aussi efficace, sinon plus. Une bonne façon d'intégrer l'exercice à notre quotidien. Après tout, il est l'un des meilleurs alliés de notre santé.

12. On adopte une bonne hygiène dentaire

Bien qu'on s'explique encore mal pourquoi, il existe un lien entre la gingivite (une maladie des gencives) et des problèmes tels que l'arthrite, les maladies cardiovasculaires et même le cancer du pancréas. Pour prévenir la gingivite, l'Association dentaire canadienne recommande de passer la soie dentaire une fois par jour et de se brosser les dents idéalement après chaque repas ou au moins une fois dans la journée.

13. On soigne nos os

La diététiste Marie Breton nous rappelle qu'au cours des longs mois d'hiver, nous ne pouvons pas toujours compter sur les rayons du soleil pour combler nos besoins en vitamine D, essentielle à l'absorption intestinale du calcium et à son utilisation par les os. À la rescousse: les poissons gras (sardines, maquereau, saumon), le lait et le yogourt enrichi de vitamine D, tous de bonnes sources de cette vitamine-soleil.

14. On fait le ménage de la pharmacie

On n'y pense pas toujours, mais une pharmacie remplie de médicaments périmés représente un danger, tant pour les petites mains que pour nous. Le ministère de la Santé et des Services sociaux nous recommande de faire le ménage aux six mois. On rapporte à la pharmacie tous les médicaments périmés (on ne les jette surtout pas dans les toilettes!), ceux qui ne sont plus dans leur contenant d'origine et ceux dont on ne peut lire l'étiquette. Exit aussi les médicaments dont la couleur, la forme, la consistance ou l'odeur ont changé. Et à l'avenir, on conserve nos médicaments dans leur emballage d'origine pour éviter les erreurs.

15. On s'hydrate

Marie Breton insiste sur l'importance d'une bonne hydratation, même en hiver, alors que l'air de nos intérieurs surchauffés est particulièrement sec. L'objectif quotidien: 4 à 6 tasses d'eau.

À DÉCOUVRIR: 28 astuces détente pour refaire le plein d'énergie

Commentaires

Partage X
Santé

15 trucs vraiment revigorants

Se connecter

S'inscrire