Nutrition

Les aliments enrichis valent-ils le coût?

Les aliments enrichis valent-ils le coût?

Shutterstock Photographe : Shutterstock Auteur : Coup de Pouce

Nutrition

Les aliments enrichis valent-ils le coût?

Lait additionné d’oméga-3, yogourt avec probiotiques, pain aux légumes, jus enrichi de calcium… les aliments «à valeur ajoutée» méritent-ils une place dans notre panier?

Ce qu'il faut savoir...

Les bénéfices varient selon l'ingrédient choisi. Les oméga-3 du poisson, par exemple, ont prouvé leur efficacité dans la prévention de plusieurs problèmes de santé (maladie cardiaque, cancer et autres), ce qui n'est pas le cas des oméga-3 de source végétale, comme ceux que contiennent les graines de lin. Tous les oméga-3 ne sont donc pas égaux. Toutes les fibres non plus, d'ailleurs. L'inuline de la racine de chicorée, qui est souvent utilisée pour augmenter le contenu en fibres des aliments, n'apporte pas les bienfaits pour l'intestin qu'on attribue traditionnellement aux fibres des céréales.

La teneur du nutriment ajouté est parfois peu élevée. Une margarine de marque populaire additionnée d'huile de poisson affiche 40 mg d'oméga-3 d'origine marine par portion. Cela équivaut à 1 cuillerée à thé de saumon. C'est très peu! En ce qui a trait au fameux pain aux légumes qui affiche «Une portion de légumes par tranche de pain», est-ce trop beau pour être vrai? Lorsque ladite tranche contient quelques légumes déshydratés et fournit respectivement 0 % et 2 % des valeurs quotidiennes (VQ) en vitamines C et A, la réponse est «oui».

L'aliment-véhicule n'est pas toujours un top santé! Un pain blanc auquel on ajoute des fibres ne remplacera jamais un pain fait à 100 % de grains entiers (malgré ce que prétendent certains fabricants!), pas plus qu'une boisson à saveur de fruit additionnée de vitamine C n'équivaudra à un vrai jus. Même «améliorés», certains aliments ne rivalisent en rien avec d'autres, que nous gagnerions à choisir.

Pour bien faire...

Préférer les aliments dont la qualité nutritive est excellente: pains et céréales de grains entiers, lait, yogourt, œufs, jus purs à 100 %, par exemple. Exit les boissons aux fruits, les biscuits, le pain blanc et le riz instantané, même additionnés d'une poignée de nutriments.

Considérer les produits enrichis comme des compléments alimentaires. Un exemple: un jus d'orange enrichi de calcium devrait compléter l'apport en calcium provenant des produits laitiers plutôt que de se substituer à ces aliments également riches en protéines, phosphore, vitamine A et autres éléments importants.

 

Retour au dossier Les probiotiques

 

Commentaires

Partage X
Nutrition

Les aliments enrichis valent-ils le coût?

Se connecter

S'inscrire