Nutrition

Le juicing: pour qui, pourquoi?

Le juicing: pour qui, pourquoi?

Shutterstock Photographe : Shutterstock Auteur : Coup de Pouce

Nutrition

Le juicing: pour qui, pourquoi?

Les adeptes se multiplient, les bars à jus champignonnent et certains amateurs en font même des cures de style détox. Le juicing est-il une panacée?

Le juicing est l'art de concocter des jus avec divers légumes, fruits, herbes et graines germées afin d'en extraire la pulpe et les fibres. On récupère ainsi un précieux liquide rempli de nutriments qui sont instantanément assimilés par l'organisme. «Les jus ne sollicitent pas le système digestif de la même manière que les aliments. Ils fournissent une grande quantité d'énergie à l'organisme sans être énergivores», explique Solène Thouin, spécialiste en alimentation saine et enseignante à l'Académie Crudessence.

Intégrer ces jus dans son alimentation est une bonne façon d'augmenter sa consommation de vitamines et de minéraux, sans ajouter de matières grasses, de sucres raffinés ou d'agents de conservation. Le juicing permet également d'accroître l'ingestion d'un nutriment spécifique en fonction de ses besoins. «Par exemple, la personne qui a besoin d'un surplus de vitamine C peut privilégier des jus composés d'aliments qui en contiennent beaucoup, plutôt que de prendre une pilule sèche fabriquée en usine», souligne Solène Thouin.

Des adeptes du juicing poussent l'audace jusqu'à remplacer leur repas du soir par un jus ou faire une cure de jus de style détox s'échelonnant sur une journée ou plusieurs jours. Ils le font pour donner un moment de répit à leur système digestif, pour sentir un regain d'énergie ou pour perdre du poids, entre autres.

Extracteurs à jus, centrifugeuses et mélangeurs

L'extracteur à jus et la centrifugeuse sont deux appareils destinés à faire des jus. L'extracteur à jus (de type Hurom ou Omega) est plus dispendieux (à partir de 200$). En écrasant lentement les aliments, il en extrait davantage de liquide et produit un jus d'une qualité qu'on dit optimale et qui se conserve plusieurs jours. Les principales qualités d'une bonne machine? Simple, solide, peu bruyante et facile à nettoyer.

La centrifugeuse (de type Breville) est moins chère (à partir de 50$), plus accessible et plus rapide. On lui reproche cependant son principe de déchiquetage des aliments à haute vitesse, ce qui les surchauffe et les oxyde, entraînant du coup une perte de vitamines, de minéraux et d'enzymes. Autre désavantage: on ne peut pas y mettre de verdures (chou frisé, herbe de blé, épinards, etc.).

Les bons vieux mélangeurs (comme ceux de nos mères ou de type Vitamix) font, quant à eux, des smoothies. En broyant l'entièreté des aliments, fibres comprises, ils produisent des jus onctueux qui sont plus caloriques et rassasient davantage.

7 règles d'or du juicing

1. Choisir des aliments frais, idéalement biologiques.

2. Utiliser plus de légumes que de fruits. On veut éviter les surcharges de sucre dans l'organisme. Attention, certains légumes sont aussi très sucrés!

3. Savoir combiner les aliments. Incorporer plusieurs verdures amères dans un seul jus ne donnera pas un bon résultat, côté goût.

4. Réfléchir à la couleur finale. Mélanger un fruit rouge avec un légume vert produira... un jus brun pas très appétissant!

5. Varier les aliments. Une surconsommation de carottes donnera un teint orangé à la peau, par exemple.

6. Privilégier la pomme. Elle se marie bien avec tout, même la patate douce et la betterave, qui ne se mélangent pas avec les autres fruits.

7. Se faire plaisir. On utilise des aliments qu'on aime et qu'on aura envie de boire.

À lire: Tendances alimentaires, quoi adopter?

Commentaires

Partage X
Nutrition

Le juicing: pour qui, pourquoi?

Se connecter

S'inscrire