Nutrition

La constipation, un problème féminin?

Auteur : Coup de Pouce

Nutrition

La constipation, un problème féminin?

Selon les dernières études, la constipation toucherait deux fois plus les femmes que les hommes, et ce, indépendamment de l’âge. Mais pourquoi? Et existe-t-il des solutions naturelles?

Vous n'êtes pas seules!

Pour environ 15 % de la population adulte, l'irrégularité ou la constipation peuvent être occasionnelles ou chroniques. Bien entendu, une alimentation pauvre en fibres et en liquides, de même que l'inactivité physique et certains médicaments - notamment les suppléments de fer - peuvent être mis en cause.

Il semblerait toutefois que chez la femme le temps de transit intestinal soit plus lent que chez l'homme, et ce, même s'ils consomment la même quantité de fibres. De plus, les femmes ont souvent tendance à se priver dans le but de perdre du poids. Résultat: elles consomment moins d'aliments, ce qui sous-entend moins de nourriture à transiter dans le système digestif.

Par ailleurs, les hormones pourraient aussi jouer un rôle. Le transit intestinal change suivant les cycles menstruels et les grossesses. La solution: consommer plus de calories, provenant d'aliments végétaux, comme des céréales à grains entiers, des légumineuses, des légumes, des fruits et des noix.

Les super aliments!

Certains aliments sembleraient être plus efficaces que d'autres pour assurer un transit en douceur. Par exemple, on recommande environ 50 ml par jour de son de blé que l'on peut ajouter aux recettes de muffins ou mélanger aux céréales du déjeuner. Pour ce qui est du psyllium (un végétal contenant beaucoup de fibres solubles), on le retrouve dans le MetamucilMD ainsi que dans les céréales All-Bran BudsMC et Guardian de KelloggMC. Les pruneaux et le jus de pruneau, c'est bien connu, seraient aussi très efficaces: une portion de 250 ml quotidiennement est généralement suffisante. Les légumineuses, en plus d'être une mine d'or en vitamines et minéraux, pourraient être utiles étant donné leur teneur très élevée en fibres. Chez certaines personnes, le café pourrait aussi favoriser la régularité. Du côté du yogourt et des bactéries probiotiques, il semblerait qu'il vaille la peine d'en consommer quotidiennement, en particulier le yogourt ActiviaMD. Il ne faut toutefois pas espérer de miracles, mais plutôt le considérer comme un produit à intégrer dans une alimentation riche en végétaux.

 

Solubles ou insolubles?

Les fibres regroupent des substances végétales qui ne sont pas digérées par l'organisme (pelure des fruits ou grains entiers d'une céréale). Il en existe deux types: solubles, comme le psyllium, ou insolubles, comme le son de blé. Il semblerait qu'elles soient toutes les deux efficaces pour normaliser le transit intestinal. Elles absorbent de l'eau comme une éponge, ce qui a pour effet d'augmenter le poids des selles. Les femmes devraient consommer entre 20 et 25 g de fibres par jour. Quand on sait que l'apport en fibres des Canadiens est d'environ la moitié des apports recommandés, il y a place à l'amélioration! À noter: les légumineuses fournissent jusqu'à 7 g de fibres par 125 ml, aussi devraient-elles faire partie de notre alimentation quotidienne pour arriver à combler nos besoins.

Quand rien ne va plus...

Néanmoins, il se peut, qu'après avoir consommé davantage de son et de légumineuses, le problème persiste. Il sera peut-être nécessaire d'avoir recours à un laxatif du commerce. Parmi les plus sécuritaires, on retrouve le BenefibreMC, Fiber-SureMC, MetamucilMC et Ultra-FiberMC. Ils agissent comme le fait le son de blé. L'huile de castor, CorrectolMC, Dulcolax MC et Ex-LaxMC sont très «purgatifs». On ne devrait pas en abuser car cela pourrait provoquer le syndrome de l'intestin paresseux. L'utilisation d'un laxatif, quel qu'il soit, devrait l'être pour un temps limité seulement.

Commentaires
Partage X
Nutrition

La constipation, un problème féminin?

Se connecter

S'inscrire