Nutrition

Conseils pour recevoir nos proches allergiques

Conseils pour recevoir nos proches allergiques

Yvonne Duivenvoorden Photographe : Yvonne Duivenvoorden Auteur : Coup de Pouce

Nutrition

Conseils pour recevoir nos proches allergiques

Des petites gâteries et des trucs pour recevoir nos proches qui ont des restrictions alimentaires… parce que, eux aussi, ils veulent manger un bon dessert!

Quelques conseils de base

Une personne qui a des restrictions alimentaires mange à notre table cette année? Voici des conseils pour la recevoir sans souci.

1. Avant de planifier notre repas, on vérifie auprès de cette personne à quelle substance elle est allergique ou intolérante.

2. Afin de s'assurer que les produits utilisés dans nos recettes sont exempts d'ingrédients problématiques, on lui demande de nous indiquer les mots-clés à rechercher dans les listes d'ingrédients. On peut aussi lui fournir les emballages d'origine des produits du commerce qu'on lui sert.

3. Si c'est possible, on prévoit un seul menu qui permettra à tous les convives de savourer les mêmes mets sécuritaires.

4. Le fait de retirer l'allergène de l'assiette de la personne allergique ne suffit pas. On doit éviter tout contact entre les aliments allergènes et les autres plats. Pour ce faire, on prépare d'abord les plats destinés à la personne allergique ou intolérante, puis on les emballe et on les identifie bien. On se lave les mains souvent lors de la préparation et du service et on utilise des ustensiles de service différents pour chaque mets.

5. On porte une attention particulière aux surfaces des comptoirs, aux linges pour s'essuyer les mains et même à la lavette à vaisselle, qui peuvent contenir des traces d'allergènes

6. On sert cet invité en premier.

7. On respecte les refus de la personne de manger tel ou tel plat et on n'insiste pas... «parce que c'est juste une fois dans l'année».  

On reçoit une personne intolérante au gluten?

1. On évite les aliments qui contiennent du blé (farine, germe, fécule ou amidon), du kamut, de l'épeautre, du seigle, de l'avoine, de l'orge (incluant le malt) et du triticale.

2. On porte une attention particulière aux boissons à base de lait et de végétaux (lait au chocolat et boissons de riz ou de soja, par exemple), au yogourt, à la crème, aux garnitures pour tartes aux fruits et à la poudre à pâte, des sources possibles de gluten.

3. On peut remplacer les produits de boulangerie et de pâtisserie commerciaux ordinaires par leurs équivalents faits de farine de riz, d'arrow-root, de maïs, de pomme de terre, de soja ou de tapioca.

4. Dans les recettes, on remplace 1 c. à tab (15 ml) de farine de blé par 1/2 c. à tab (7 ml) de fécule de maïs, et 1 t (250 ml) de farine de blé par 1 t (250 ml) de farine de maïs ou 7/8 t (215 ml) de farine de riz blanc ou brun.

On reçoit une personne intolérante au lactose?

1. On s'informe du seuil de tolérance au lactose de notre invité. Certaines personnes intolérantes à ce sucre du lait peuvent consommer sans problème des produits laitiers, pris en petites quantités et aux repas.

2. On cuisine avec une boisson de soja, de riz ou d'amandes plutôt qu'avec du lait ordinaire.

3. On peut aussi employer du lait à teneur réduite en lactose, ou des comprimés ou des gouttes de lactase qu'on ajoute au lait.

4. On privilégie les fromages qui renferment peu de lactose (cheddar, bleu ou brie, par exemple) et les yogourts avec cultures bactériennes actives, qui facilitent la digestion du lactose. Ils sont généralement bien tolérés.

On reçoit une personne diabétique?

1. On propose d'autres choix que l'alcool comme boisson. La consommation d'alcool chez les personnes diabétiques peut causer de fortes chutes de glycémie.

2. On prévoit des en-cas. Les personnes atteintes de diabète doivent manger régulièrement. Si on prévoit souper tard en soirée, c'est une bonne idée d'offrir aux invités des collations santé.

3. Prévoir des desserts au lait, au yogourt ou aux fruits que tous les invités pourront apprécier: mousse ou carrés aux fruits, pain-gâteau, pouding au lait, assiette ou salade de fruits frais ou crème au yogourt.

4. L'utilisation de substituts de sucre (Splenda, Égal ou autres) n'est pas nécessaire. Peu importe la source du sucre, la personne diabétique doit toujours en consommer de façon modérée.

5. Préférer les produits de boulangerie et de pâtisserie préparés à la maison. Ils contiennent souvent moins de sucre et de gras que ceux du commerce.

6. Offrir les sauces et les coulis à part afin de laisser à chacun le soin d'en prendre ou non.

On reçoit une personne allergique aux noix?

1. Dans la liste d'ingrédients, on repère des mots comme cerneaux, avelines (noisettes), amandes, anacardes, pacanes, pignons (noix de pin) ou pistaches, qui indiquent la présence de noix.

2. Vérifier les traces possibles de noix dans les charcuteries, les pâtisseries, les desserts surgelés, les confiseries, les cafés aromatisés et les liqueurs (comme l'amaretto).

3. Se tenir loin de tout produit mentionnant: «Peut contenir des noix.» La présence d'une infime quantité de noix dans l'aliment pourrait avoir des conséquences graves.

4. Ranger les mets pouvant contenir des noix hors de la portée des enfants allergiques afin d'éviter qu'ils n'en consomment sans le savoir.

 

À DÉCOUVRIR: 7 desserts maison pour diètes spéciales

Commentaires

Partage X
Nutrition

Conseils pour recevoir nos proches allergiques

Se connecter

S'inscrire