Guide des maladies

Syndrôme respiratoire aigü sévère / SRAS

Syndrôme respiratoire aigü sévère / SRAS

Guide des maladies Auteur : Coup de Pouce Crédits : iStock

Guide des maladies

Syndrôme respiratoire aigü sévère / SRAS

Infection respiratoire par le coronavirus.

Le syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS) est une infection respiratoire causée par un virus, le coronavirus. Il s'agit d'une maladie contagieuse qui provoque des symptômes semblables à ceux de la pneumonie. Le SRAS peut être mortel.

Le SRAS est une nouvelle maladie chez les humains ; le premier cas humain a été découvert en Chine en 2002 ; le dernier cas de SRAS transmis de personne à personne s'est produit en juillet 2003.

Le SRAS a commencé en Chine et s'est répandu à l'étranger. Selon l'Organisation mondiale de la santé, jusqu'en juillet 2003, il y avait 8098 cas de SRAS à travers le monde, dont 774 étaient mortelles. Le SRAS a touché le Canada quand les voyageurs canadiens sont retournés de Hong Kong portant le virus, en mars 2003. Globalement, 251 Canadiens ont été diagnostiqués avec le SRAS dont 43 sont morts.

Depuis 2003, il y a eu quatre flambées de SRAS, dont trois ont été le résultat d'erreurs dans la manipulation du virus par le personnel aux laboratoires de recherches. Les médecins ne savent pas s'il y aura d'autres crises de SRAS dans l'avenir, mais ils maintiennent la surveillance.

Comment le SRAS se transmet-il?

Le SRAS peut se transmettre de personne à personne par contact étroit. Quelques exemples de contact étroit sont:

  • vivre avec une personne atteinte du SRAS
  • prendre soin d'une personne atteinte du SRAS
  • avoir été en contact direct avec des liquides organiques d'une personne atteinte de SRAS, y compris ses gouttelettes de salive projetées par la toux ou les éternuements

Les symptômes de SRAS ressemblent à ceux d'autres infections respiratoires:

  • fièvre de plus de 38C (100,4F)
  • difficulté respiratoire
  • mal à la tête
  • mal à la gorge
  • douleurs musculaires
  • perte d'appétit
  • malaise
  • toux sèche

Les personnes étant soupçonnées d'être atteintes du SRAS sont soignées dans une chambre d'isolement dans l'hôpital. Le SRAS est traité comme un cas grave de pneumonie ; les médecins peuvent administrer de l'oxygène supplémentaire, des médicaments qui réduisent l'inflammation dans les poumons, et les médicaments antiviraux.

Les responsables de la santé publique recommandent plusieurs moyens pour empêcher la transmission du SRAS : se laver les mains, tousser et éternuer dans un mouchoir ou sur votre manche, porter les gants et un appareil respiratoire, et bien d'autres. L'Agence de santé publique du Canada fournit des conseils sur les moyens d'empêcher la transmission du SRAS.

Commentaires
Partage X
Guide des maladies

Syndrôme respiratoire aigü sévère / SRAS

Se connecter

S'inscrire