Guide des maladies

Presbytie

Presbytie

Guide des maladies Photographe : iStock Auteur : Coup de Pouce

Guide des maladies

Presbytie

Trouble de l’accommodation de l’œil gênant la vision de près. Généralement lié au vieillissement.

La presbytie est la conséquence d'une diminution progressive du pouvoir d'accommodation de l'oeil liée à l'âge. En vieillissant, le cristallin s'épaissit et perd de sa souplesse rendant la vision de près difficile.

La presbytie est inéluctable, touche les deux yeux de façon symétrique et se surajoute à tous les autres troubles de la réfraction (myopie, hypermétropie, astigmatisme) existants. Ces derniers peuvent d'ailleurs influencer l'apparition de la presbytie. Classiquement, la presbytie survient de façon plus tardive chez le myope, et plus précocement chez l'hypermétrope.

Lire notre dossier sur les maladies de la vue.

 

La presbytie débute de façon lente et progressive, vers l'âge de 40-45 ans. S'installe alors une gêne lors de la lecture de petits caractères ou de l'exécution de certains travaux (p. ex. couture). Le sujet presbyte est obligé de reculer son ouvrage ou de l'éclairer fortement, le myope enlève ses lunettes pour mieux voir de près. Ces moyens sont efficaces au début de l'évolution de la presbytie, mais la lecture de près et l'écriture deviennent rapidement très difficile sinon impossible, ce qui motive alors la consultation du patient. La presbytie augmente progressivement avec l'âge et se stabilise vers 60 ans.

La correction de la presbytie est très simple: dans tous les cas, il s'agit d'une simple compensation. Il n'existe aucune méthode restaurant l'accommodation. La correction peut être réalisée à l'aide de verres unifocaux (verres demi-lune), de verres bifocaux (verres à double foyers), de verres à foyer progressif ou de lentilles cornéennes, souples ou rigides, bi ou multifocales qui demandent cependant un certain temps d'adaptation.

Commentaires

Partage X
Guide des maladies

Presbytie

Se connecter

S'inscrire