Guide des maladies

Otite externe / Otite du baigneur / Otite de piscine

Otite externe / Otite de piscine

Guide des maladies Photographe : iStock Auteur : Coup de Pouce

Guide des maladies

Otite externe / Otite du baigneur / Otite de piscine

Infection ou inflammation du conduit auditif externe.

L'otite externe est une pathologie fréquente et fait souvent suite, comme nous l'indique son appellation populaire «otite de piscine», à la baignade en eau chaude. À cette occasion, une lésion du conduit auditif externe (CAE) et l'alcalinisation du conduit favorisent alors la multiplication de certaines bactéries. Les bactéries les plus fréquemment impliquées sont le pseudomonas aeruginosa et le staphylococcus aureus. Dans un certain nombre de cas, l'infection sera causée par un champignon, l'aspergillus.

Lire notre dossier sur les maladies de l'ouïe.

 

Outre la baignade, l'otite externe peut être consécutive à une lésion du CAE causée par un traumatisme du CAE (nettoyage avec un coton-tige, grattage), le contact avec des irritants chimiques (shampoing), un bouchon de cérumen, le port d'appareils auditifs ou une dermite eczémateuse. Certaines maladies systémiques comme les états d'immunodéficience et le diabète peuvent favoriser le développement de l'otite externe.

Les symptômes sont variables, selon l'importance de l'otite externe, allant d'un simple prurit à une douleur intense de l'oreille majorée par la traction du pavillon de l'oreille ou la mastication. Elle peut s'accompagner d'un écoulement de l'oreille et d'une baisse temporaire de l'audition dont l'importance dépend du degré d'obstruction causée par le rétrécissement du calibre du CAE ou de l'accumulation de débris.

En l'absence de complications (p. ex. cellulite de l'oreille), l'otite externe ne s'accompagne pas de fièvre ou de rougeur de la peau péri-auriculaire ou du pavillon.

 

L'histoire clinique d'exposition répétée à l'eau ou de traumatisme du CAE oriente facilement le diagnostic.

L'examen otoscopique est souvent difficile compte tenu de la douleur importante associée à la traction de l'oreille et à l'introduction du spéculum de l'otoscope. Le CAE apparaît, à des degrés divers, rouge, rétréci, oedémateux et encombré de sécrétions blanches jaunâtres ou verdâtres.

Le traitement nécessite en premier lieu le nettoyage du CAE avec une solution saline afin de le libérer des débris, du cérumen ou du pus et l'application de gouttes otiques contenant un ou plusieurs antibiotiques à pénétrance cutanée combiné avec un anti-inflammatoire (hydrocortisone) ou un astringent, soit une solution d'acétate d'aluminium et de chlorure de benzéthonium (Buro-sol®).

En présence d'un CAE très oedémateux, une mèche ou un pansement est laissé temporairement en place pour permettre un contact étroit des gouttes otiques avec le conduit.

L'otite externe nécessite rarement une antibiothérapie par voie orale dont l'usage sera réservé à des otites externes graves associées à des signes généraux d'infection (fièvre) ou à des signes d'extension de l'infection à la peau péri-auriculaire (cellulite) ou au pavillon de l'oreille (chondrite). 

Un traitement analgésique est aussi nécessaire. L'acétaminophène est utilisé dans les cas d'otite externe légère à modérée et l'ibuprofène associé à la codéine dans les cas plus sévères.

L'otite externe peut être prévenue en appliquant certaines mesures simples, par exemple: éviter les traumatismes par grattage du conduit avec des cotons-tiges ou tout autre objet, prévenir la formation de bouchons de cérumen en appliquant fréquemment une goutte d'huile dans le CAE, enlever et nettoyer le plus souvent possible les prothèses auditives, traiter les dermatites du CAE.

En présence «d'otite du baigneur», il faut, après la baignade, bien assécher le CAE avec un bout de serviette et utiliser un astringent (gouttes otiques d'acide acétique 2% ou d'acide borique 2,75%, voire du vinaigre dilué un pour un dans l'eau). Les bouchons étanches pour la baignade causent une humidité excessive dans le CAE, propice au développement d'une infection dans le conduit. Pour les baigneurs de piscine, l'utilisation d'un séchoir à cheveux pour bien mettre au sec le CAE est recommandable.

Commentaires

Partage X
Guide des maladies

Otite externe / Otite du baigneur / Otite de piscine

Se connecter

S'inscrire