Guide des maladies

Hernie étranglée / Syndrome d’étranglement herniaire / Hernie incarcérée

Hernie étranglée  Syndrome d’étranglement herniaire

Guide des maladies Photographe : iStock Auteur : Coup de Pouce

Guide des maladies

Hernie étranglée / Syndrome d’étranglement herniaire / Hernie incarcérée

Interruption de la circulation sanguine dans un viscère incarcéré.

Le syndrome d'étranglement herniaire ou «hernie étranglée» est la conséquence directe de l'incarcération de la hernie. Le sac herniaire et son contenu ne pouvant être remis en place, ils gênent alors la circulation sanguine dans la hernie. L'interruption complète de toute circulation dans la hernie se nomme incidemment «étranglement». 

La hernie étranglée constitue une urgence chirurgicale et doit être opérée dans les heures suivant sa constitution, compte tenu du risque de nécrose et de gangrène du contenu herniaire (une portion d'intestin ou d'épiploon) pouvant mener, par exemple, à la perforation de l'intestin nécrosé et à une péritonite secondaire.

Toutes les hernies sont-elles à risque d'étranglement?

Certains types de hernie sont plus susceptibles que d'autres de s'incarcérer comme la hernie inguinale indirecte, surtout fréquente chez l'homme, et la hernie fémorale ou ombilicale, prévalente chez la femme.

La hernie incarcérée est douloureuse et non réductible et peut s'associer à des signes inflammatoires locaux.

Selon la durée d'évolution de l'étranglement et le viscère étranglé, la hernie étranglée se manifeste par une douleur progressive ou brutale. L'examen physique révèle alors une tuméfaction (masse) tendue, douloureuse, bien délimitée et non réductible au niveau d'un orifice herniaire.

Les signes d'occlusion intestinale peuvent être présents si l'organe hernié est une anse intestinale. S'associe alors une douleur abdominale diffuse, des nausées puis des vomissements, un arrêt de la défécation et des gaz, un météorisme abdominal et une altération de l'état général.

La réduction manuelle douce peut être tentée dans les six premières heures d'un étranglement herniaire.

En cas d'échec de la tentative de réduction manuelle et dans tous les autres cas, une intervention chirurgicale (herniorraphie) doit être faite dans les plus brefs délais. L'organe hernié qui ne reprend pas rapidement un aspect normal en cours d'intervention devra être réséqué. 

Commentaires

Partage X
Guide des maladies

Hernie étranglée / Syndrome d’étranglement herniaire / Hernie incarcérée

Se connecter

S'inscrire