Guide des maladies

Hernie épigastrique / Hernie de la ligne blanche

Hernie épigastrique / Hernie de la ligne blanche

Guide des maladies Auteur : Coup de Pouce Crédits : iStock

Guide des maladies

Hernie épigastrique / Hernie de la ligne blanche

La hernie épigastrique, aussi appelée hernie de la ligne blanche, siège sur la ligne médiane de l’abdomen entre l’extrémité inférieure du sternum et l’ombilic.

Cette hernie abdominale survient à l'épigastre (la région supérieure de l'abdomen), le plus souvent sur la ligne blanche, qui est la ligne médiane de l'abdomen, surtout au-dessus de l'ombilic, une zone plus mince et plus fragile.

L'orifice de la hernie correspond à une déhiscence (ouverture) très localisée de l'aponévrose (enveloppe du muscle), laissant passer le plus souvent de la graisse péritonéale et parfois de l'épiploon (repli péritonéal). Lorsque la hernie se situe au voisinage de l'ombilic, elle porte le nom de hernie paraombilicale, l'orifice herniaire étant indépendant de l'orifice ombilical.

À lire aussi: Hernie abdominale / Hernie de l'abdomen / Hernie du ventre

Elle représente moins de 2 % des hernies et touche surtout les hommes de 20 à 50 ans. Elle est plutôt rare chez l'enfant et la personne âgée. Ce genre de hernie est souvent provoqué par une activité impliquant une hyperpression de l'abdomen comme la pratique de l'haltérophilie ou par la toux chronique importante.

À lire aussi: Hernie étranglée / Syndrome d'étranglement herniaire

Le plus souvent asymptomatique, elle peut toutefois être responsable de crises douloureuses abdominales, s'accompagnant ou non de nausées et de vomissements.

À lire aussi: Est-ce qu'une hernie abdominale peut éclater?

L'examen physique révèle un petit nodule sous-cutané ferme, irréductible et sensible à la pression, le plus souvent situé sur la ligne médiane de l'abdomen dans la région épigastrique. La hernie épigastrique est souvent associée à la diastase des grands droits (séparation des muscles droits et élargissement de la ligne blanche) qui se manifeste par un bombement médian vertical uniforme.

Généralement isolée et sans douleur ni risque d'incarcération, la hernie épigastrique nécessite rarement une intervention chirurgicale. On la suggère si la hernie devient trop gênante ou lorsque des phénomènes douloureux sont présents. Selon la taille de l'orifice herniaire, l'intervention consiste en une suture des aponévroses avec ou sans la mise en place d'un filet.

Commentaires
Partage X
Guide des maladies

Hernie épigastrique / Hernie de la ligne blanche

Se connecter

S'inscrire