Guide des maladies

Apnée obstructive du sommeil / Apnée du sommeil

Apnée obstructive du sommeil / Apnée du sommeil

Guide des maladies Photographe : iStock Auteur : Coup de Pouce

Guide des maladies

Apnée obstructive du sommeil / Apnée du sommeil

Trouble ventilatoire caractérisé par des épisodes de diminution ou d’arrêts prolongés de la respiration au cours du sommeil.

L'apnée du sommeil est une condition sérieuse qui provoque des pauses respiratoires répétées pendant le sommeil.

Formes de l'apnée du sommeil

La forme la plus courante de l'apnée du sommeil est l'apnée obstructive du sommeil, qui se caractérise par un blocage des voies aériennes supérieures pendant le sommeil. Souvent, ce blocage se produit lorsque le tissu mou, au fond de la gorge, se relâche et se referme pendant la nuit. Des muscles de gorge relâchés, une voie aérienne étroite, une langue de grande taille ou un excès de tissus graisseux dans la gorge peuvent aussi bloquer le passage de l'air.

Les autres formes d'apnée du sommeil sont l'apnée centrale et l'apnée mixte ; elles sont plus rares.

Un sur cinq adultes est atteint d'apnée de sommeil bénin et au moins un sur quinze sont atteint d'apnée du sommeil modéré. L'apnée du sommeil obstructive touche 1-3% d'enfants.

Enfants et apnée du sommeil

Entre 0,7% et 10,3% des enfants sont atteints de troubles respiratoires du sommeil. Plusieurs de ces problèmes passent inaperçus et demeurent non traités. Ces troubles sont variés et incluent :

  • l'apnée du sommeil
  • le syndrome de résistance des voies aériennes supérieures
  • la respiration superficielle due à l'obésité

Les troubles du sommeil non traités peuvent entraîner un retard de croissance, des problèmes cardiaques et des troubles comportementaux.

Quelles personnes sont les plus risquées d'être atteintes d'année du sommeil?

Les hommes, les femmes, et les enfants de tous âges peuvent être atteints d'apnée du sommeil. Vous en êtes plus risquées si:

  • Vous fumez
  • Vous buvez

Ou si vous avez:

  • Un excès de poids
  • Le cou de grande taille
  • La voie aérienne étroite
  • La langue de grande taille
  • Des adénoïdes de grandes taille (chez les enfants)

Une cause possible des ronflements et de l'apnée du sommeil chez les enfants est le gonflement des amygdales. Plus elles sont grosses, plus le problème est important. Si votre enfant a les amygdales gonflées, qu'il ronfle et que sa respiration s'accompagne de pauses silencieuses pendant la nuit, parlez-en à votre médecin et demandez un examen.

L'apnée du sommeil est une condition sérieuse qui provoque des pauses respiratoires répétées pendant le sommeil. Ces pauses ou durent habituellement de 10 à 30 secondes et peuvent se produire plusieurs fois pendant la nuit.

Symptômes des troubles du sommeil chez l'enfant

Si votre enfant ou votre adolescent éprouve un ou plusieurs des symptômes suivants, demandez à votre médecin de vous référer à un spécialiste du sommeil :

  • ronflement
  • pauses dans la respiration durant le sommeil (même une pause par heure est considérée anormale)
  • fatigue durant le jour, même après une nuit complète de sommeil
  • problèmes scolaires
Plusieurs personnes atteintes d'apnée du sommeil ne le savent pas

Malheureusement, plusieurs personnes atteintes d'apnée du sommeil ne le savent pas - elles peuvent se sentir fatiguées durant la journée, mais n'associent pas cela à un sommeil de mauvaise qualité. Les membres de la famille ou les partenaires de lit sont souvent les premiers à noter des signes d'apnée du sommeil.

Le ronflement, ce n'est pas forcément l'apnée du sommeil

Si vous ronflez, vous ne faites pas nécessairement d'apnée du sommeil. Il est vrai que les ronflements bruyants sont répandus, parmi les personnes qui en sont atteintes - mais il y a une grande différence entre le simple ronflement et l'apnée du sommeil.

Diagnostic

Si vous pensez avoir les signes et symptômes de l'apnée du sommeil, consultez votre médecin. Celui-ci pourra vous envoyer à une clinique du sommeil, où l'on vous gardera à dormir pendant une nuit afin d'effectuer la polysomnographie, un test diagnostique.

Test diagnostique pour l'apnée du sommeil : la polysomnographie

L'apnée du sommeil est diagnostiquée en utilisant un test spécial appelé une polysomnographie. La polysomnographie implique dormir une nuit avec divers fils reliés à votre tête, visage, poitrine et jambes. Des bandes élastiques sont placées autour de votre poitrine et estomac pour détecter l'effort de respiration. Le test de polysomnographie est habituellement effectué dans un centre de troubles du sommeil.

Tous les fils détecteront votre manière de respirer et de dormir. Les fils et les bandes recueillent les informations pour aider le médecin à faire un diagnostic. Une caméra vidéo aidera le médecin ou son vérificateur à connaître votre position de sommeil.

Pendant que vous dormez, des données sont recueillies au sujet du nombre et de la longueur des apnées ou autres problèmes qui dérangent votre sommeil. Le matin suivant, le médecin explique les résultats du test et suggère le meilleur traitement.

Certains centres de sommeil font une étude "séparée la nuit". Pendant une partie de la nuit, vous dormez comme d'habitude. Pendant l'autre partie, vos prenez un traitement pour l'apnée du sommeil nommée la ventilation spontanée en pression positive continue (C.P.A.P.). Le vérificateur explique avant que vous alliez dormir ce qui se passera et ajuste le masque avant le début du test. Le but de ce genre de test est de comparer comment vous dormez avec et sans le traitement CPAP.

Pendant la polysomnographie, vous trouverez:

  • aucune douleur des fils
  • vous pouvez dormir dans toute position
  • vous pouvez aller à la salle de bain
  • le sommeil est dérangé le moins possible par le test

Le diagnostic des troubles du sommeil chez l'enfant

Le diagnostic chez les enfants et les adolescents diffère de celui des adultes. Pour évaluer les problèmes respiratoires d'un enfant, le médecin :

  • prendra connaissance de tous ses antécédents médicaux
  • effectuera un examen physique
  • prendra des radiographies pour déterminer la taille des adénoïdes et des amygdales
  • demandera aux parents de filmer l'enfant pendant son sommeil
  • fera passer à l'enfant une polysomnographie - un examen sans douleur effectué pendant toute une nuit de sommeil en laboratoire spécialisé

Il est important de filmer l'enfant pendant toute une nuit de sommeil en laboratoire; l'observation de sa position corporelle permettra de poser un diagnostic plus juste.

L'apnée du sommeil peut être traitée. Votre traitement variera selon le degré de votre apnée du sommeil : légère, modérée ou sévère. Votre médecin peut vous aider à choisir le meilleur traitement pour vous.

Si vous êtes atteints d'apnée du sommeil léger, votre médecin va probablement vous conseiller de changer votre mode de vie.

Si vous êtes atteints d'apnée du sommeil modérée ou sévère, votre médecin vous suggèrera un de ces traitements:

  • C.P.A.P. - Ventilation spontanée en pression positive continue - le traitement le plus commun
  • Dispositifs dentaires
  • Procédure de radiofréquences
  • Chirurgies

Votre médecin pourrait aussi vous conseiller d'effectuer des changements à votre mode de vie.

La ventilation spontanée en pression positive continue (C.P.A.P.)

Le traitement de choix actuellement est la ventilation spontanée en pression positive continue (C.P.A.P.). L'unité de pression C.P.A.P. est réglée spécifiquement aux besoins de chaque personne pour empêcher l'affaissement de la voie aérienne ou de la gorge. La pression varie selon la gravité de l'apnée du sommeil.

Ce traitement maintient la gorge ouverte et empêche le ronflement et l'apnée. C'est un traitement et non une guérison. Par conséquent, vous vous sentirez mieux seulement et aussi longtemps que vous l'utiliserez.

Le système C.P.A.P. n'est pas une thérapie facile à utiliser et les gens tendent à abandonner s'ils ne remarquent pas tout de suite un grand changement. L'éducation et le suivi sur l'utilisation efficace du C.P.A.P. sont très importants pour votre traitement. Les problèmes comme l'ajustage du masque, la rougeur autour du nez ou la sécheresse nasale sont des raisons communes pour lesquelles les gens veulent abandonner.

Quand les problèmes sont résolus, vous commencez à vous sentir reposé et avez plus d'énergie.

Si vous cessez l'utilisation de l'unité C.P.A.P., vos symptômes s'estomperont.

Veuillez ne pas arrêter le traitement sans parler à votre docteur. Ce dernier peut vous aider avec d'autres traitements si vous ne pouvez pas utiliser l'unité C.P.A.P.

Dispositifs dentaires pour l'apnée du sommeil

Votre docteur peut prescrire un dispositif dentaire. Le dispositif dentaire (dilatateur de voie aérienne) est moulé par votre dentiste et placé dans la bouche la nuit pour tenir la mâchoire inférieure et la langue en avant.

Ce dispositif est disponible dans un type fixe ou un type réglable. Le type réglable a un taux plus élevé de succès que le type fixe. Certains dentistes ont une formation spéciale pour adapter et ajuster les appareils dentaires.

Si vous avez besoin de plus amples informations sur les dispositifs dentaires, parlez-en à votre médecin. Votre médecin peut vous envoyer chez un dentiste qui est spécialisé en dispositifs dentaires pour les personnes atteintes d'apnée du sommeil. Une fois que vous avez votre dispositif dentaire, vous aurez peut-être à reprendre la polysomnographie (test de sommeil) afin de vérifier si le dispositif dentaire règle vos apnées.

Procédure de radiofréquences

Les radiofréquences sont utilisées pour rétrécir le tissu dans la gorge ou la langue, ce qui fait plus d'espace dans la gorge.

La langue, la gorge ou le palais mou est percé avec une aiguille spéciale (électrode) reliée à un générateur de radiofréquences. Le tissu intérieur est réchauffé à 158-176 degrés F, ce qui prend environ 30 minutes. Le tissu intérieur se rétrécit tandis que le tissu externe reste le même. Plusieurs traitements sont nécessaires pour compléter le processus.

C'est un nouveau traitement et il n'est pas disponible dans toutes les régions. Le taux de succès pour traiter l'apnée du sommeil est vague, le procédé étant assez nouveau.

Chirurgies pour l'apnée du sommeil

En général, les chirurgies pour apnée du sommeil visent à enlever ou à réduire les obstructions dans la voie aérienne. Habituellement, ceci implique que le chirurgien réduit ou reconstruit les parties molles (du nez, de l'uvule palatine, du palais) ou les os (de la mâchoire) à l'arrière de la gorge.

Il existe différents types de chirurgie pour l'apnée du sommeil. Avant de décider de prendre une chirurgie, consultez votre médecin et demandez une consultation avec un médecin spécialisé en sommeil. La chirurgie ne marche pas pour tout le monde. Dans certain cas, elle peut améliorer vos symptômes. Dans d'autres cas, il se peut que la chirurgie elle-même empire votre cas d'apnée du sommeil. Discutez de vos options et des risques de chaque méthode de traitement avec votre médecin.

Types de chirurgie pour l'apnée du sommeil
Chirurgie conventionnelle ou ordinaire

La chirurgie conventionnelle ou ordinaire est exécutée par un chirurgien, habituellement dans une salle d'opération d'un hôpital ou d'une clinique. Le chirurgien utilise l'anesthésie générale ou locale pour empêcher toute douleur au patient. Il peut y avoir une certaine douleur après la chirurgie qui peut être contrôlée par le médicament.

U.P.P.P.

Le chirurgien coupe la luette et la partie du tissu mou au fond de la gorge. Ceci peut changer ou réduire le ronflement intense, mais a un succès limité dans le traitement de l'apnée du sommeil. Souvent, avec l'apnée du sommeil, la gorge est bloquée par la langue.

Chirurgie au laser

Le laser est utilisé pour enlever la luette et le tissu mou au fond de la gorge. Ce procédé peut se faire dans le bureau du médecin, mais prend entre une à sept visites pour l'accomplir. Il y a de la douleur et du gonflement après la chirurgie au laser qui disparaissent habituellement en quelques jours. Cette chirurgie peut réduire ou changer le ronflement intense, mais a un succès limité dans le traitement de l'apnée du sommeil. Un test de sommeil (polysomnographie) est nécessaire après la chirurgie pour voir si l'apnée du sommeil est réduite.

Changements à votre mode de vie pour améliorer l'apnée du sommeil

Souvent, les médecins conseillent les changements de mode de vie suivants, parce qu'ils pourraient vous aider à gérer votre apnée du sommeil:

Perdez du poids : l'embonpoint est un facteur de risque de l'apnée du sommeil. Si vous avez un excès de poids, demandez conseil à votre médecin pour perdre du poids de façon sécuritaire. Une perte de poids de seulement 10% - soit 20 lbs, chez un homme de 200 lbs - peut réduire grandement le nombre d'épisodes d'apnée du sommeil par nuit.

Bougez : l'exercice n'est pas seulement utile à maintenir un poids corporel sain; il contribue aussi à un sommeil de qualité. (Évitez de faire de l'exercice pendant au moins trois heures avant d'aller au lit. Une activité intense avant le coucher pourrait troubler votre sommeil.) Lisez ces conseils pour intégrer l'activité physique dans votre quotidien.

Cessez de fumer : le tabagisme peut aggraver vos symptômes d'apnée du sommeil en irritant votre gorge et en vous faisant tousser durant la nuit. Cesser de fumer vous donnera plus d'énergie pour vos activités physiques quotidiennes.

Maintenez des habitudes de sommeil régulières : le fait d'aller au lit et de vous lever à peu près aux mêmes heures tous les jours vous aidera à avoir un bon sommeil. Pour vous sentir reposé, vous devez traverser le cycle complet du sommeil - du stade profond jusqu'au plus léger. Un horaire de sommeil régulier vous aidera aussi à prévenir la surfatigue, qui peut aggraver les symptômes de l'apnée du sommeil.

Évitez l'alcool et les somnifères : si vous avez de la difficulté à dormir, prenez une tisane décaféinée ou du jus, plutôt que du vin. L'alcool et certains médicaments (les somnifères et certains médicaments anti-douleur) peuvent avoir pour effet de trop relâcher les muscles de la gorge. Ils peuvent aussi rendre plus difficile pour votre cerveau de se réveiller et de détecter un manque d'oxygène dans votre corps. Cela peut entraîner des pauses respiratoires plus longues et plus graves. Si vous avez de la difficulté à vous endormir, essayez la lecture ou un bain chaud.

Dormez sur le côté : dormir sur le côté plutôt que sur le dos peut réduire les symptômes de l'apnée du sommeil. Lorsque vous dormez sur le dos, la gravité étire les tissus de votre gorge et de votre cou, ce qui peut rétrécir les voies aériennes supérieures ou les bloquer complètement. Vous pouvez vous entraîner à dormir sur le côté:

  • en plaçant des oreillers dans votre dos pour vous appuyer de côté;
  • en utilisant le truc de la balle de tennis : fabriquez une poche dans le dos de votre chemise de pyjama, et placez-y une balle de tennis. Si vous commencez à rouler sur le dos pendant votre sommeil, la pression de la balle de tennis vous fera revenir sur le côté. 

Les dangers de l'apnée du sommeil non-traitée

L'apnée du sommeil non traitée peut causer de graves problèmes de santé, notamment:

  • L'hypertension artérielle ; 
  • Accidents cérébrovasculaires ;
  • Crises cardiaques ;
  • Accidents automobile ;
  • Dépression ;
  • Diminution de la fonction sexuelle ;
  • Accident de travail.
L'apnée du sommeil accroît les risques de crise cardiaque et d'accident cérébrovasculaire.
 

Pendant le sommeil profond, la fréquence cardiaque et la pression artérielle diminuent, ce qui permet au coeur de se reposer. Les épisodes de ronflement, de pauses respiratoires et d'étouffement pour retrouver votre air, causés par l'apnée du sommeil, vous empêchent d'obtenir le sommeil profond et réparateur dont votre corps a besoin. Cela peut causer de l'hypertension artérielle.

Lorsque la pression artérielle est élevée, le coeur travaille trop fort. Cela peut entraîner une crise cardiaque ou un accident cérébrovasculaire. Plus de la moitié des gens dont l'apnée du sommeil n'est pas traitée font de l'hypertension artérielle. À long terme, l'apnée du sommeil non traitée finit par fatiguer le coeur, qui doit faire plus d'efforts pour pallier au manque d'oxygène causé par des pauses respiratoires répétées.

Le traitement de d'apnée du sommeil chez les jeunes

Chez les enfants dont l'apnée du sommeil est due à un gonflement des amygdales, on peut procéder à l'ablation de celles-ci pour éliminer le problème. Habituellement, une fois l'enflure de l'opération résorbée, les ronflements et les pauses respiratoires cessent et l'enfant se sent plus reposé et énergique. Dans certains cas, on observe des changements marqués de personnalité, de réussite scolaire et de santé.

Il existe d'autres traitements pour l'apnée du sommeil; votre médecin peut vous dire lequel parmi eux convient à votre enfant.

Une mauvaise alimentation et le manque d'activité physique affectent aussi le sommeil de l'enfant.

L'obésité est un facteur de risque pour l'apnée du sommeil. Les taux d'obésité sont en hausse chez les enfants canadiens, en partie à cause d'un manque d'exercice physique et de la consommation d'aliments riches en gras.

Des écoles envisagent l'application de politiques nutritionnelles et l'offre de choix plus sains pour prévenir des problèmes de santé comme la carie dentaire, les maladies cardiaques, le diabète de type 2 et les troubles du sommeil. Elles constatent qu'un élève bien nourri s'absente moins souvent de l'école, se concentre mieux, est plus alerte, moins agressif et moins anxieux, a un meilleur comportement et des compétences sociales mieux développées.

Ce que vous pouvez faire à propos de l'apnée du sommeil chez les jeunes

Encouragez votre enfant ou votre adolescent à être actif et à manger sainement à la maison, et appuyez des politiques d'alimentation saine à l'école.

Pour consulter le Guide canadien de la saine alimentation et de l'activité physique : www.phac-aspc.gc.ca/guide

Nouvelle recherche - Le ronflement : un prédicteur de l'hyperactivité après quatre ans.

Une étude de quatre ans a révélé que le ronflement et d'autres signes de troubles respiratoires du sommeil sont d'importants facteurs de risque pour d'éventuels problèmes d'hyperactivité. Ces données montrent que l'apnée du sommeil non traitée contribue à l'hyperactivité.

Chervin R.D. et coll., « Snoring predicts hyperactivity four years later », Sleep, 1er juillet 2005, 28(7) : 885-890.

Travailleurs et apnée du sommeil

Certains emplois impliquent plus de perturbation de sommeil que d'autres. Les emplois qui perturbent le rythme normal du sommeil ont des effets néfastes sur la santé. Selon la Fondation Nationale du Sommeil aux États-Unis, les travailleurs de quarts sont deux fois plus risqués d'être atteints de l'apnée du sommeil que d'autres travailleurs.

Si vous êtes travailleur de quart et vous pensez être atteint de l'apnée du sommeil, consultez votre médecin.

Sachez aussi que les personnes qui souffrent de somnolence sont plus risquées d'incendies au travail. Les personnes atteintes d'apnée du sommeil non-traité sont sept fois plus risquées d'un accident en automobile ou d'incendie au travail en raison de leur somnolence.

Pouvez-vous conduire si vous avez l'apnée du sommeil?

Il se peut que votre diagnostique d'apnée du sommeil doive être déclaré à l'agence d'enregistrement de permis; les règles sur la déclaration obligatoire varient selon la province. Vérifiez avec votre province pour voir si l'apnée du sommeil est une condition rapportable. D'une façon générale, si vous suivez le traitement, vous êtes considéré être un conducteur en bonne santé.

Attention : Votre assurance peut être annulée si vous n'utilisez pas le traitement et êtes impliqué dans un accident en raison de somnolence ou de fatigue.

Conseils sur la conduite automobile chez les personnes atteintes de l'apnée du sommeil :
  • Évitez l'alcool, les tranquillisants et autres médicaments qui portent à l'endormissement
  • Voyagez avec une amie ou un ami qui peut assurer la conduite pendant que vous vous reposez
  • Arrêtez quand vous vous sentez fatigué et faites un petit somme, détendez-vous et allez faire une petite marche
  • Planifiez votre voyage de façon à ne pas être trop fatigué ou stressé
  • Conduisez, si possible, pendant le jour
  • Conduisez pendant les heures où vous êtes le plus alerte

Commentaires

Partage X
Guide des maladies

Apnée obstructive du sommeil / Apnée du sommeil

Se connecter

S'inscrire