Guide des maladies

Adhérences

Adhérences

Guide des maladies Photographe : iStock Auteur : Coup de Pouce

Guide des maladies

Adhérences

Souvent provoquées par une chirurgie ou certains traitements, les adhérences sont un accolement de deux ou plusieurs organes internes qui devraient être séparés.

Les adhérences sont l'accolement de deux ou plusieurs organes internes qui devraient normalement être séparés. Les adhérences peuvent résulter de certaines conditions ou de certains traitements qui endommagent les tissus comme l'endométriose, le cancer, les infections, la chimiothérapie ou la radiothérapie, mais la première cause des adhérences est de loin la chirurgie.Les adhérences sont en effet la conséquence quasi inéluctable de la cicatrisation et représentent encore une préoccupation majeure pour les chirurgiens. Le tissu cicatriciel qui forme les adhérences peut se développer partout où il y a eu une opération, que ce soit autour du cœur, de la colonne vertébrale ou dans les mains, et les adhérences sont communes chez les personnes qui ont subi une chirurgie pelvienne ou abdominale. Selon l'endroit où se forment les adhérences, plusieurs symptômes ou troubles cliniques peuvent en résulter. On estime que près de 75 % des personnes ayant subi une laparotomie en souffrent à un degré ou à un autre.Douleur pelvienne
Les adhérences ne sont pas toutes douloureuses, mais on estime que près de 38 % des femmes qui souffrent de douleurs pelviennes ont des adhérences. Par exemple, si les ovaires sont attachés à l'intestin, l'activité physique, les exercices d'étirement et même les simples mouvements de la vie quotidienne peuvent irriter certaines fibres nerveuses et causer de la douleur. Les adhérences peuvent aussi rendre les relations sexuelles douloureuses. Lorsque les douleurs sont importantes, on envisage habituellement le traitement par adhésiolyse.

Infertilité
Les adhérences qui résultent de certaines chirurgies gynécologiques sont une cause commune d'infertilité. Par exemple, les adhérences peuvent bloquer le passage de l'ovule dans les trompes de Fallope ou empêcher le sperme de se rendre à l'ovule. Cependant, l'infertilité causée par les adhérences peut être traitée avec succès dans 40 à 60 % des cas.

Obstruction intestinale

La formation d'adhérences autour des intestins peut aussi survenir après une chirurgie abdominale, particulièrement après une hystérectomie. La plupart du temps, ces adhérences ne causent pas de problèmes, mais elles peuvent parfois empêcher le transit des aliments dans l'intestin grêle et provoquer une obstruction intestinale. Les symptômes sont les douleurs abdominales, les nausées, les vomissements, la diarrhée et, plus tard, la constipation. Ce type de complication peut survenir peu de temps après l'opération ou des années après. L'obstruction intestinale est une complication sérieuse qui nécessite une intervention médicale urgente.

La seule façon de traiter les adhérences consiste à les enlever ou à les séparer chirurgicalement. Cette chirurgie s'appelle l'adhésiolyse. Elle est notamment utilisée lorsque les douleurs sont importantes et dans les cas d'infertilité ou d'obstruction intestinale. Cependant, l'adhésiolyse elle-même peut entraîner des adhérences.La prévention des adhérences est importante. Les techniques chirurgicales se raffinent de jour en jour, mais les principales recherches visent surtout à découvrir de nouvelles barrières pour isoler les zones affectées pendant la chirurgie et activer la fibrinolyse pour éviter leur formation.

Commentaires

Partage X
Guide des maladies

Adhérences

Se connecter

S'inscrire